Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 avril 2016

Austin

1854: Frederick Wolseley, un irlandais émigre en Australie pour s'occuper de moutons.
1872: Il crée une machine de tonte de moutons.
1887: Avec l'aide d'Herbert Austin, un ingénieur anglais émigré en Australie, Frederick Wolseley fonde The Wolseley Sheep Shearing Machine Company, une compagnie pour construire des machines de tonte des moutons.
1893: Herbert Austin et Frederick Wolseley décident d'ouvrir une usine de fabrication à Birmingham en Angleterre pour bénéficier de sous-traitants plus compétents.
1895: Austin s’intéresse à la fabrication de voitures automobiles comme moyen de stabiliser les fluctuations saisonnières inhérentes de l'entreprise Wolseley.
wolsel01.jpg

1899: Mort de Frederick Wolseley. Vickers, Sons and Maxim reprennent l'activité et le nom de Wolseley.
1901: La construction de moteur et de voiture est prise par The Wolseley Tool & Motor Car Company Limited.
wolse300.jpg

1900: La carrosserie Van den Plas, de Bruxelles, travaille avec les constructeurs automobiles français De Dion Bouton, Berlier, Germain, Packard.
vande170.jpg

1905: Herbert Austin quitte Wolseley et fonde Austin Motor Company. Son siège est basée à Longbridge, une banlieue de Birmingham, au centre de l'Angleterre.
1906: Sa nouvelle voiture a un moteur vertical et est, en tout sauf un petit détail, identique aux Clément-Gladiators assemblés dans la même usine. William Harvey Du Cros, qui possède Cycle Co Swift injecte des fonds et rejoint le conseil d'administration.
austi300.jpg

1914: Austin devient une société publique cotée lorsque le capital est augmenté à 650.000 £. A cette époque , en nombre de voitures produites, la société est au cinquième rang après Wolseley, Humber , Sunbeam et Rover.

1917: La compagnie anglaise Vanden Plas Ltd. est créée.
vande530.jpg

1918: Austin Motor Co. a augmenté considérablement au cours de la Première Guerre mondiale avec l’obtention de contrats gouvernementaux pour les avions, les obus, les canons lourds et camions. La main-d'œuvre est passée d'environ 2.500 à 22.000 personnes.
1920: Herbert Austin dessine lui-même l'emblème de sa marque: dans une forme triangulaire, un volant sur des ailes accompagne une roue qui soulève de la poussière. Il est censé symboliser le contrôle et la vitesse des voitures de la marque.
austi200.jpg

1921: La société n'arrive pas à vendre suffisament. Elle est mise sous séquestre.
1922: Lancement de la Seven, une petite voiture économique produite en masse. L'une des raisons pour lesquelles le marché pour une voiture comme l'Austin 7 existe est le code fiscal britannique: chaque voiture personnelle est imposée sur la taille du moteur.

1930: Création de American Austin Car Company, pour produire des modèles Austin aux Etats-Unis.
ameriau0.jpg

1934: Datsun commence à construire des Austin Sevens sous licence.
1935: American Austin Car Company est réorganisée sous le nom d'American Bantam. Ce fut Bantam qui produisit le premier prototype de la Jeep.
ameribantam.jpg

1936: Le fondateur est anobli comme Baron Austin of Longbridge.
1941: Mort de Lord Austin.

1946: Vanden Plas devient une filiale d'Austin et produit l'Austin A120 Princess, une voiture haut de gamme.
vande600.jpg

1947: Le logo Austin prends la forme d'un écu très étroit.
austi470.jpg

On voit aussi apparaître comme insigne de capot, un A ailé, une réponse au B ailé des Bentley. AustinFlyingA.JPG

1950: Les armoiries de Lord Austin qu'il avait adopté son anoblissement en 1936 sont adoptées avec comme modification principale une croix à la place du chevron original. Gerbes de blé et losanges symbolisent la générosité et la constance, tandis que la couleur or représente la générosité. Lord Austin était connu pour son soutien envers les hôpitaux et diverses autres activités de bienfaisance.
austi060.jpg

1952: Le constructeur fusionne avec son concurrent Nuffield Organisation (marques Morris, MG, Riley...). L'union des deux fabricants donne naissance à la British Motor Corporation (BMC), le plus grand groupe automobile britannique.
Le logo de cette marque est une cocarde aux couleurs britaniques.
BMC_Rosette.JPG

1952: Lancement de la marque Austin-Morris.

1952: Austin passe un accord avec Donald Healey, l'ingénieur automobile de renom. Cet accord conduit à une nouvelle marque Austin-Healey et à une gamme de voitures de sport.
austh583.jpg

1959: Lancement de la Austin-Mini-Cooper.
austc610.jpg

1968: Le regroupement des marques anglaises donne naissance à la British Leyland Motor Corporation (BLMC).

1978: Le logo d'Austin-Morris évolue.
AustinMorris_Text.JPG

1982: La majeure partie de la division automobile de British Leyland est rebaptisé groupe Rover Austin, avec Austin comme marque grand public et Rover marque plus luxueuse. La marque MG est relancé pour les versions sportives des modèles Austin.
1982Austin_Rover.png

1989: La marque Austin-Sterling est lancée.
austinroversterling82.jpg

1987: La marque Austin est abandonnée et Austin Rover devient tout simplement le groupe Rover. Les voitures Austin continuent à être fabriquées, même si elles ont cessé d'être des Austins. Elles portent le logo Rover mais sans "Rover" écrit dessus. Les logos sont spécifiques au modèle de voiture. La croix des armoiries de Lord Austin permet une réminiscence des anciens logo.
Austin Metro City X 1989

Les droits sur le nom Austin sont transmis à British Aerospace, puis à BMW lorsque ils achètent le groupe Rover.
Les droits ont ensuite été vendus à MG Rover, créé lorsque BMW a vendu l'entreprise.
Suite à l'effondrement et la vente de MG Rover, Nanjing Automobile Group possède le nom d' Austin et l'usine d'assemblage historique de Austin à Longbridge.
Lors de l'Exposition Nanjing International en mai 2006, Nanjing a annoncé qu'il pourrait utiliser le nom Austin sur certains des modèles MG Rover, au moins sur le marché chinois.

2012: Une nouvelle Austin Motor Company Limited est constituée par Steve Morgan de Birmingham.
2014: Dissolution de la nouvelle société.

Pour plus de détails, voir: http://www.aronline.co.uk/blogs/facts-and-figures/history-evolution-of-the-ar-logo/

mercredi 14 octobre 2015

Dacia

1964: La Roumanie prend la décision de fabriquer ses propres voitures pour la population roumaine. Le choix est celui d'acheter une licence, économiquement plus intéressante et techniquement plus facile à mettre en place.
1966: Le contrat est signé avec Renault pour fabriquer une R8 sous le nom de Dacia 1100 par la Uzina de Autoturisme Pitești(Fabrique d'automobiles de Pitesti).. La Dacie est le nom romain de l'actuelle Roumanie.
1968: Le Logo d' UAP est un écu présentant un aigle perché sur une montagne à trois sommets. Il s'agit de la reprise des armoiries du județ d'Argeș, le département dont le chef-lieu est Pitești..
dacia1969.jpg

1978: Le logo d'UAP perd de ses couleurs.
dacia1978.jpg

1990: Ceaucescu tombe. La société se renomme Dacia. Le logo reprends le nom sur un écu.
dacia1984.jpg

1997: Le fonds du bouclier devient bleu.
dacia1980.jpg

1999: Renault rachète Dacia pour produire à moins cher.
2003: Le logo change avec la sortie de la Solenza. C'est toujours le nom sur un écu mais avec un semis de petits triangles. dacia2004.jpg

2008: Le logo tourne au décapsuleur à l'occasion de la sortie de la Sandero..
dacia2011.jpg

vendredi 9 octobre 2015

Kaiser

1908: Fredrick Osgood Paige commence à produire des automobiles à Detroit; Michigan dans la Paige-Detroit Motor Company.
paigdetroit1911.jpg

1919: Les modèles produit avec des moteurs Duesenberg sont appelés Paige-Linwood. Les modèles produit avec des moteurs Continental sont appelés Paige-Larchmont.
paigde1922.jpg

1919: Les frères Joseph B. Graham, Robert C. Graham et Ray A. Graham produisent des kits pour modifier les Ford T en camions. La société est connue comme Graham Brothers.
grahb200.jpg

1923: Le président de Paige, H. M. Jewett, lance une marque de voitures moins chères qui seront vendues sous le nom de Jewett.
jewett1923.jpg

1925: Dodge achète Graham Brothers, et les trois frères Graham prennent des postes de direction chez Dodge.
1927: Les frères Graham décident de créer leur propre société. Ils achètent Paige-Detroit Motor Company pour $4 millions. Ils nomment leur société Graham-Paige Corporation car le nom de Graham Brothers a été vendu à Dodge. Sur leur emblème, les trois frères apparaissent sous la forme de trois légionnaires romains.
grahmpaidge1930.jpg

1940: La production d'automobile de Graham-Paige se termine.
1945: Joseph W. Frazer, président de la Graham-Paige Corporation, s"associe à Henry J. Kaiser, un industriel qui a appliqué à la construction navale les techniques de la préfabrication, pour créer la société Kaiser-Frazer Corporation qui fabrique des automobiles sous les marques Kaiser et Frazer.
kaisrerfrazer1946.jpg

La marque Kaiser était représenté par l'initiale K et un bison.
kaisr1947.jpg

La marque Frazer avait pour emblème des armoiries, celles évidement de la famille écossaise Fraser.
frazer1948.jpg

1947: Graham-Paige est acquise par Kaiser-Frazer.
1948: Après la ennième dispute entre Henry Kaiser et Joseph Frazer, ce dernier démissionne de la Présidence de Kaiser-Frazer.
1949: Le fils aîné de Henry Kaiser, Edgar, est alors nommé Président.
1951: La marque Frazer est abandonnée.
1953: La décision de modifier la dénomination sociale est votée. La marque Kaiser-Frazer Corporation devient Kaiser Motors Corporation.
kaisr1954.jpg

1954: Achat de Willys-Overland. Après avoir opéré cette acquisition, la société change son nom et devient Willys Motors Incorporated.
1955: Fin de la production des automobiles Kaiser aux États-Unis.
Kaiser a poursuivi la production de ses modèles automobiles en Argentine à travers la société Industrias Kaiser Argentina- IKA, établie à Santa Isabel, dans la province de Córdoba.
ika1960.jpg

La production des voitures de tourisme et Willys fut déplacée vers le Brésil dans l'usine Willys-Overland do Brasil, en utilisant les anciennes matrices utilisées aux États-Unis dans les années 1960.
willys_bresil.jpg

1963: La société change son nom en Kaiser Jeep.
jeep1970.jpg

1969: Kaiser Industries décide de quitter le secteur automobile et a été vendue au petit constructeur américain American Motors Corporation.
AMC rebaptisa la division AM General, qui est toujours opérationnelle aujourd'hui, surtout connue comme le fabricant de la Humvee et les versions civiles Hummer H1.l
am-general-logo.png

mercredi 16 septembre 2015

Dodge

1886: Les frères John et Horace Dodge débutent leur carrière professionnelle à la Murphy Engine Company, fabricant de moteurs marins. Ils font ensuite fortune dans la production de bicyclettes, à la tête de leur compagnie Evans & Dodge Bicycle Company.
Evans-Dodge-Bros.-Head-Badge.jpg

1901: Les deux frères déplacent leur usine de bicyclettes et de machines à Détroit dans le Michigan. Ils y fabriquent des roulements et d'autres pièces pour les premières industries automobiles. Ils aident à la mise au point des moteurs des premières Oldsmobile.
1902: Les frères Dodge sont approchés par Henry Ford qui cherche de l'aide pour financer sa propre société de fabrication d'automobiles. Les frères Dodge aident donc Ford à financer son entreprise. Ils deviennent les premiers actionnaires et constructeurs des moteurs de la Ford Motor Company.
dodg1910.jpg

1914: Les frères Dodge décident de créer leur propre marque Dodge Brothers Motor Company. La firme est ainsi fondée à Hamtramck (Michigan). Les premiers modèles ressemblent à la Ford T décapotable, mais avec quelques innovations comme un démarreur électrique. Fort de leur excellente réputation de motoristes, les commandes affluent et leur première voiture se pose pendant un temps en véritable rivale de la Ford T. Leur slogan est « Fiable ! ».
Le logo original est un cercle avec deux triangles, un blanc et un noir, formant une étoile de David avec les initiales DB au centre, et les mots Dodge Brothers Motor Company sur le bord extérieur. Les frères Dodge n'étaient pas juifs, ce que pourrait laisser à penser l'emblème.
dodg1914.jpg

1916: Trois voitures participent à un raid au Mexique avec le général George Patton qui ramène ficelé aux gardes boue de la voiture, le bras droit de Pancho Villa. Cet événement fera une grande publicité à la compagnie.
1917: Ils produisent leurs premiers camions destinés à l'armée américaine pour la première guerre mondiale; mais ils poursuivront par la suite pour fournir les usagers civils.
1920: Alors que Dodge occupe la deuxième place des ventes de voitures aux États-Unis, l'avenir de Dodge bascule du tout au tout. Terrassé par une pneumonie, John décède le 14 janvier, tandis que Horace, inconsolable et dépressif, meurt à son tour en décembre des suites de la grippe et d’une cirrhose du foie.
1925: La société des frères Dodge est rachetée par Dillon, Read & Co , une importante banque d'investissement pour 146 millions de dollars, la plus importante transaction financière jamais vue à l'époque.
1927: Emblème de la Dodge Brothers Six:
dodg1927.jpg

1928: Dillon Read revend ensuite la société à Walter Chrysler qui en fera son "milieu de gamme" afin de concurrencer Pontiac dans le groupe GM.
dodg1928.jpg

1932: Les voitures Dodge commencent à adopter un bélier sautant comme bouchon de radiateur.
dodg1933.jpg

1941 Dodge introduit des armoiries, censées être celles de la famille Dodge: quatre barres horizontales brisées au milieu par une barre verticale avec un "O" dans le centre. Une tête de chevalier est au sommet de l'emblème.
dodg1946.jpg

1951: Sur le capot, seule la tête du bélier avec des cornes recourbées, est restée.
dodg1951.jpg

1955: Virgil Exner modifie l'état d'esprit de Chrysler. Jusqu'alors c'étaient les ingénieurs qui dominaient la société. Il impose que les designers prennent le pouvoir. "Forward Look" (Regard vers l'Avant) est le nom du logo appliqué à tous les véhicules Chrysler Corporation. Il est composé de deux boomerang se chevauchant, ce qui suggère l'ère spatiale avec une fusée à 2 étages.
Forward_Look_D100.jpg

1962: Dodge reprend son indépendance au niveau de l'emblème avec le Fratzog. C'est l'adjonction de trois pointes de flèche formant une étoile à trois branches. Le nom a été choisi par un des designers sans raison apparente.
dodg1962.jpg

1982: Retour du logo unifié Chrysler avec le Pentastar. Seul concession, le Pentastar de Dodge est rouge, tandis que celui de Chrysler- Plymouth est bleu.
Dodge_Red_Pentastar1980.jpg

1994: La tête de bélier devient l'emblème officiel de Dodge après avoir été un ornement de capot.
dodg1994.jpg

2010: Dodge donne sa tête de bélier à sa filliale véhicule industriel RAM. Un logo présentant le nom accompagnée de deux traits obliques rouges est adopté pour la communication "institutionnelle".
dodgn2010.jpg

2011: Un second emblème a été révélé lors de l'inauguration de Durango 2011, pour les calandres des voitures: un écu à la croix barré du nom Dodge.
dodgn101.jpg

mardi 15 septembre 2015

DeSoto

1928: Walter Chrysler fonde la marque DeSoto en l'honneur d'Hernando de Soto, un célèbre conquistador et explorateur espagnol (en 1539, de Soto entreprend la plus importante des expéditions coloniales espagnoles: une vaste entreprise qui lui fait traverser tout le sud-est des États-Unis actuels. Il meurt en 1642 sur la rive occidentale du Mississippi). Chrysler voulait alors rivaliser dans le segment de moyenne gamme avec General Motors, Studebaker et Willys-Knight. Peu après, la compagnie fit néanmoins l'acquisition de Dodge, une marque au positionnement similaire. La stratégie du groupe Chrysler fut alors de placer les DeSoto meilleur marché que les Dodge, destinées à un public plus aisé mais toujours dans le milieu de gamme.
desoto33.jpg

DeSoto connut alors un relatif succès avec des ventes plus fortes que celles de la marque Dodge. Dans l'optique de dynamiser les ventes de cette dernière, le positionnement des deux marques fut inversé à partir de 1933 et DeSoto partageait la plupart de ses plates-formes de voiture avec celles de Chrysler.
desot37.jpg

La division DeSoto assembla 129 963 automobiles au cours de l'année calendaire 1953, ce qui lui permettait d'occuper la douzième place au classement des constructeurs des États-Unis, devant Cadillac (103 538) mais derrière Nash-Ramblers (Nash Motors) avec 135 394 unités. La meilleure position du groupe fut remportée comme à son habitude par Plymouth (troisième place, avec 662 515 unités) puis venait Dodge (huitième place, 293 714 exemplaires) et Chrysler (dixième place, 160 410 unités). Pour comparaison Chevrolet, le champion toutes catégories, livra cette même saison 1 447 287 véhicules, et Ford 1 184 187.
desot521.jpg

La marque se développa donc jusqu'au milieu des années 1950, mais la récession économique de 1958 affecta fortement ses ventes. Chrysler sortit des modèles meilleur marché et Dodge des modèles plus onéreux, ce qui continua de menacer le marché de DeSoto.
desoto11.jpg

1959: La DeSoto Firedome Sportsman porte,comme les autres voitures du groupe l'emblème fait de deux flèches:Forward Look
desot592.jpg

1960: Avec des ventes en fort déclin depuis 1957, la marque est officiellement arrêtée.
desot600.jpg

lundi 31 août 2015

United States Motor Company

1863: La Providence Steam Engine Company est fondée à Providence, Rhode Island par la transformation de la Thurston, Greene & Company. Son but est la construction de machines à vapeur.
providence-steam-engine-letterhead.jpg

1876: Albert Pope crée la Pope Manufacturing Company à Boston pour fabriquer et vendre des pistolets et des fusils, des machines à repriser, tours, rouleaux de cigarettes et d'autres articles brevetés et de posséder, vendre et traiter les brevets et droits de brevet pour la fabrication de ceux-ci.
1878: Pope construit ses premières bicyclettes à Hartford, Connecticut. Leur marque est Columbia.
columbia1894.JPG

1884: Isaac Rice créée la Rice Electric Motor Company.
1895: Richard Henry Rice et John Warren Sargent créent la Rice & Sargent Engine Company.
1897: Isaac Rice crée l'Electric Vehicle Company, holding de différends constructeurs d'automobile électrique: Rice Electric Motor Company, Electric Carriage and Wagon Co, Siemens-Halske, Electric Storage Battery Co. Pope construit sa première voiture électrique.
columbia1897.jpg

1899: Le département voiture de Pope devient indépendant sous le nom de Columbia Automobile Company.
Providence Engineering Works est créée du regroupement de Providence Steam Engine Company et de Rice and Sargent Company. Elle construit surtout des tracteurs après la fin de la vapeur.
providence-tractor.jpg

1900: Columbia Automobile Company est rachetée par Electric Vehicle Company.
1904: John Stoddard décide de quitter l'agriculture où il avait gagné sa fortune pour la fabrication de voitures de haute qualité pour le marché émergent aux États-Unis.Il crée la Stoddard-Dayton à Dayton, Ohio.
stoddd00.jpg

Jonathan Dixon Maxwell, un ancien d'Oldsmobile s'associe avec Benjamin Briscoe pour créer le constructeur automobile Maxwell-Briscoe Company à Tarrytown, état de New York.
maxwe040.jpg

Alden Sampson créée la Alden Sampson Manufacturing Company à Pittsfield, Massachusetts. Sa première voiture est à base de Moyea sous licence Rochet-Schneider
sampso12.jpg

1907: Faillite de Pope.
Alanson Partridge Brush crée la Brush Motor Car Company.
brush002.gif

1908: Columbia Motor Car Company reprend les restes de Electric Vehicle Company en banqueroute.
columbia1909.jpg

1909: Maxwell est le troisième plus grand fabricants d'automobiles au monde derrière Buick et Ford avec 9400 ventes.
maxwe101.jpg
Stoddard-Dayton crée la Courrier Car Co à Dayton pour produire une version plus petite, plus légère et à bas prix de la Stoddard-Dayton, appelé le Courrier.
courier0.jpg

La Brush Motor Car Company se transforme en Brush Runabout Company. Un runabout est un véhicule léger découvert, destiné à être tracté par un cheval pour les usages quotidiens comme la promenade et pouvant être conduit par une personne seule.

1910: Benjamin Briscoe regroupe 11 constructeurs automobiles Maxwell, Stoddard-Dayton, Grabowsky Motor Vehicle Company, Briscoe Manufacturing, Courier Car Co, Columbia Automobile Company, Brush Motor Car Company, Alden Sampson Trucks, Gray Marine, and Providence Engineering Works, dans l'United States Motor Company.
U_S_Motor_Car_emblem.png

1913: USCM est restructurée par Walter Flanders qui réorganise la compagnie sous le nom de Maxwell Motor Company, Inc.. et la fait venir à Detroit, état du Michigan.
maxwe160.jpg

mardi 25 août 2015

Maxwell

1896: Edwin Ross Thomas de Buffalo, New York commence à vendre des kits de moteur à essence pour propulser d'ordinaires vélos.
erthomas.gif

1902: La ER Thomas Motor Company produit sa première voiture: un tonneau.
thomaf03.jpg

1904: Jonathan Dixon Maxwell, un ancien d'Oldsmobile s'associe avec Benjamin Briscoe pour créer le constructeur automobile Maxwell-Briscoe Company à Tarrytown, état de New York.
maxwe040.jpg

1908: Hugh Chalmers rachete les intérêts des ER Thomas Motor Company de la Thomas-Detroit, et la rebaptise la société Chalmers-Detroit.
chalmdet100.jpg

1909: Maxwell est le troisième plus grand fabricants d'automobiles au monde derrière Buick et Ford avec 9400 ventes.
maxwe101.jpg

1910: Benjamin Briscoe regroupe 11 constructeurs automobiles Maxwell, Stoddard-Dayton, Grabowsky Motor Vehicle Company, Briscoe Manufacturing, Courier Car Co, Columbia Automobile Company, Brush Motor Car Company, Alden Sampson Trucks, Gray Marine, and Providence Engineering Works, dans l'United States Motor Company.
U_S_Motor_Car_emblem.png

1911:Chalmers-Detroit devient Chalmers Motor Car Company
chalme24.jpg

1913: USCM est restructurée par Walter Flanders qui réorganise la compagnie sous le nom de Maxwell Motor Company, Inc.. et la fait venir à Detroit, état du Michigan.
maxwe140.jpg

1916: Maxwell choisit un logo dérivé de celui d'USMC.
maxwe160.jpg

1918: La ER Thomas Motor Company ferme définitivement.
1919: Le logo de Maxwell se modifie légèrement: dans l'écu les rayures blanches et rouges sont remplacées par des flèches.
maxwe191.jpg

1921: Après un passage chez Willys Overland, Walter P. Chrysler reprend la firme Maxwell Motor, qui est au bord de la faillite.
1922: Chrysler fusionne Chalmers Motor Car Company avec Maxwell.
1924: Il lance son premier modèle, la Chrysler Six. C'est le succès.
1925:W. Chrysler rachète les capitaux restants de la Maxwell Motor Corp. afin de créer la Chrysler Corporation.

lundi 24 août 2015

Chrysler

1908: Walter Percy Chrysler se prend de passion pour l'automobile. Il quitte son emploi dans les chemins de fer et accepte un poste chez Buick, pour la moitié de son salaire précédent, et gravit peu à peu les échelons.
1911: William Crapo Durant est évincé par les banquiers de la direction de General Motors qu'il a créé autour de Buick. William Chrysler le remplace.
1916: Grâce à Chevrolet, William C. Durant reprend le contrôle de General Motors.
1921: Après un passage chez Willys Overland, Walter P. Chrysler reprend la firme Maxwell Motor, qui est au bord de la faillite.
1922: Chrysler fusionne Chalmers Motor Car Company avec Maxwell.
1924: Il lance son premier modèle, la Chrysler Six. C'est le succès.
1925:W. Chrysler rachète les capitaux restants de la Maxwell Motor Corp. afin de créer la Chrysler Corporation.
L'emblème, repris d'un ancien de Maxwell, consiste en un cachet de cire sur un ruban, portant le nom de Chrysler. Il symbolise la qualité et l'intégrité des concepteurs de la voiture. Les foudres au-dessus et au-dessous du nom reprennent l'initiale de Fred Zeder, l'ingénieur en chef de Maxwell. chrysler1924.jpg
1926: Chrysler détient près de 3 800 concessions sur le territoire des États-Unis, avec un bénéfice gigantesque de 17 millions de dollars.
1928: Chrysler fonde la marque Plymouth pour l'entrée de gamme, la DeSoto pour le milieu de gamme et achète les sociétés Dodge Brothers et Fargo. Cette stratégie avait pour but d'offrir une gamme complète de véhicules à l'image de la production de General Motors.
De 1930 jusqu'à 1979, Chrysler possède 16% du marché automobile américain. C'est le troisième des Trois Grands (Big Three).
1931 :Mise en place de la marque Imperial en haut de gamme.
1937: La société lance une division pièces détachées nommée Mopar (Motor Parts), dont le nom reste associé à certains produits de la firme.
1950: La nouvelle ligne de berline Vailant démarre rapidement et gagne des parts de marché pendant plus d'une décennie.
1954: Le logo évolue en fonction des modèles. Le plus répandu utilise un lion avec un écu portant 3 couronnes. Il est censé représenté l’armoirie de la famille allemande Kreussler (transformé en anglais en Chrysler)
chrys560.jpg

1955: Virgil Exner modifie l'état d'esprit de Chrysler. Jusqu'alors c'étaient les ingénieurs qui dominaient la société. Il impose que les designers prennent le pouvoir. "Forward Look" (Regard vers l'Avant) est le nom du logo appliqué à tous les véhicules Chrysler Corporation. Il est composé de deux boomerang se chevauchant, ce qui suggère l'ère spatiale avec une fusée à 2 étages.
forwardlookchrysler.jpg

1960: Chrysler lança la construction du châssis monocorps et fut le premier des trois grands constructeurs automobiles (Chrysler, Ford et General Motors) à le proposer. Tous les produits Chrysler furent ainsi standardisés, à l'exception des modèles de la marque Imperial. Cette technique donnait une plus grande rigidité au châssis. Ce système devint rapidement un standard de l'industrie automobile.
1961: La marque DeSoto est arrêtée.
1962: Le logo se modifie. La société adopte le Pentastar, l'étoile à 5 branches. Le logo a été conçu par Robert Stanley, de la société de design Lippincott & Margulies. Il a été choisi entre 800 autres propositions pour permettre une reconnaissance immédiate dans tous les pays. La couleur choisie est le bleu.

chrys62.jpg

1966: Chrysler s'étend en Europe en achetant le groupe britannique Rootes Group et en rachetant à Fiat la marque française Simca, pour former Chrysler Europe. Cet achat s’avère être une importante erreur.
1978: Chrysler vends Chrysler Europe à PSA Peugeot Citroën et Chrysler Australie à Mitsubishi Motors.
1979: La berline Horizon commence juste à entrer sur le marché américain quand la seconde crise pétrolière frappe. Dans le désespoir, la Chrysler Corporation signe avec le gouvernement américain, pour 1 milliard de $, des garanties de prêt pour éviter la faillite.
1980: Les prêts sont remboursés et les nouveaux modèles, basés sur la plateforme de K-voiture, se vendent bien. Une coentreprise avec Mitsubishi, appelée de Diamond Star Motors, renforce la présence de la compagnie sur le marché des petites voitures.
1987: Chrysler achète American Motors Corporation à Renault. La division Jeep-Eagle fut immédiatement créée car le nom Jeep a toujours été très rentable et très populaire. Lee Iacocca, président de Chrysler, prend le contrôle de Lamborghini et commercialise en 1990 la Lamborghini Diablo.
1994: Chrysler cède Lamborghini au groupe indonésien MegaTech.
1998: Achat de Chrysler par l'allemand Daimler-Benz AG qui forme la société DaimlerChrysler.
L'ancien cachet revient dans une paire d'ailes.
chrysler-logo-3.jpg

2001: La marque Plymouth est arrêtée et la fermeture de 6 usines Chrysler avec licenciement de 26.000 employés est réalisée.
2004: Les voitures de compétition sont repris sous la marque SRT (Street & Racing Technology).
2007: Scellant l'échec de la fusion DaimlerChrysler, le fonds d'investissement américain Cerberus Capital Management rachète 80,1% de Chrysler pour 5,5 milliards d'euros.
cerberus.png

C'est le retour du pentastar. Trevor Creed apporte quelques modifications: les 5 pointes sont dessinées en relief et la teinte est désormais gris acier.
chrysler2007.png

2008: Entrée du groupe Fiat dans le capital de Chrysler, à hauteur de 35%.
2009: La division des véhicules utilitaires de Dodge devient indépendante sous le nom de Ram Trucks.
2011: Chrysler vends Green Eco Mobility (anciennement Global Electric Motorcars) à Polaris Industries inc.
2014: Fiat acquiert 41,46% des actions de Chrysler qu'il ne détenait pas encore pour 4,35 milliards de dollars. Le groupe Chrysler devient une filiale de l'italien Fiat pour former le groupe Fiat Chrysler Automobiles.
Le logo consiste en une paire d'ailes marquée du nom Chrysler.
chrysm99.jpg

mardi 11 août 2015

Magirus-Deutz

1864: Conrad Dietrich Magirus, commandant de la brigade de pompiers volontaires d'Ulm , crée une société pour la fabrication d'équipements contre l'incendie: Feuerwehr-Requisiten-Fabrik C. D. Magirus. La même année, l'ingénieur Nikolaus Otto s'associe avec le producteur d'huile Eugen Langen à Cologne pour créer l'usine de moteurs la plus ancienne au monde: NA Otto & Cie.
Le premier logo d'Otto est un écu à son nom.
otto.gif

1867: Otto produit un moteur atmosphérique à gaz, avec un cycle à très longue détente. C'est le prototype du futur moteur à quatre temps. Ils le vendent à près de cinq mille exemplaires. Son rendement est comparable à celui des meilleures machines à vapeur de l'époque.
1869: L'homme d'affaires de Hambourg Ludwig Août Roosen-Runge rejoint la société qui change de nom en Langen, Otto & Roosen et migre de Cologne à Deutz, sur l'autre rive du Rhin.
1871: Création du fabricant de plaques d'acier perforées de Cologne-Kalk Maschinenbauanstalt Humboldt AG
1872: Otto s'associe avec Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach pour fonder la Gasmotoren Fabrik Deutz AG (Fabrique de moteurs à gaz de Deutz).
1882: Gottlieb Daimler quitte Deutz AG, suivi par Wilhelm Maybach, pour créer un atelier de recherche indépendant à Stuttgart avec le montant du capital de ses parts de Deutz AG. Il fonde la société Daimler Motoren Gesellschaft en 1890 qui deviendra Mercedes-Benz en 1926.
1892: Magirus crée une voiture à cheval portant une grande échelle de 25 mètres de hauteur. L'ingénieur Wilhelm Seck créée à Oberursel dans la Hesse, Motorenfabrik Oberursel une usine qui construit également des moteurs aéronautiques et des moteurs de camions.
oberusel.jpg

1896: Humboldt commence à construire des locomotives.
Humboldt_15_1898.jpg

1903: Premier véhicule à moteur de lutte contre le feu créé par Magirus.
1906: Deutz embauche Bugatti et lance une tentative de production de masse d'automobile. Peter Klöckner fonde à Duisburg la société de négoce Klöckner & Co
1910: Magirus débute la construction de camions et d'autobus.
MAGIRUS__-_1923.jpg

1921: Fusion de Deutz avec Motorenfabrik Oberursel. Le nom devient Motorenfabrik Deutz AG.
1923: Peter Klöckner fusionne tous ses avoirs dans la sidérurgie dans Klöckner -Werke AG
klockner.jpg

1927: Lancement du MTH, premier tracteur agricole de la société Deutz.
deutz27.jpg

1929: Le logo Magirus devient une lettre M stylisée avec trois pointes qui représentent la cathédrale d'Ulm.
magiru30.jpg

1930: Fusion de Motorenfabrik Deutz AG avec Maschinenbauanstalt Humboldt AG. Le nom de la société est désormais Humboldt-Deutz.
1936: Humboldt-Deutz et Magirus fusionnent. La situation financière de Magirus était mauvaise malgré la qualité de ses produits.
1938: Fusion de Humboldt-Deutz avec la Klöckner-Werke AG pour devenir Klöckner-Humboldt-Deutz AG.
klocnerd1940.jpg

1939: Isselburger Hütte AG prends le contrôle de KHD.
Deutz AG est l'un des plus grands conglomérats du Reich et couvre tous les secteurs de l'industrie des moteurs : automobiles, camions, trains, navires, avions, tracteurs.
Son emblème principal est le M avec les flèches
khd1930.jpg

1949: La marque pour les camions, les engin-pompe et les autobus devient Magirus-Deutz.
1953: Les tracteurs Deutz utilisent un logo en losange rouge.
deutz530.jpg

1959: Reprise du fabricant de wagons et tramways Vereinigte Westdeutsche Waggonfabriken AG (Westwaggon).
westwagon.jpg

1962: Achat de Maschinenfabrik AG Fahr à Gottmadingen , un fabricant de machines agricoles. Le département tracteur deviendra Deutz-Fahr
deutz-fahr-_logo.jpg

1968: Reprise de Ködel & Böhm GmbH (Kola) à Lauingen. Magirus-Deutz est le plus importants constructeur de véhicules utilitaires d'Allemagne.
1972: Reprise de WEDAG. Le nom de la compagnie devient KHD Humboldt Wedag.
KHD_Humboldt_Wedag.png

1974: Fiat V.I. rachète 75 % du constructeur d'utilitaires Magirus-Deutz au groupe KHD.
1975: Création d'IVECO (Industrials VEhicules COrporation) qui regroupe les marques Fiat V.I., OM, Lancia V.I., UNIC et Magirus-Deutz.
iveco.png

1980: Klöckner-Humboldt-Deutz vends à FIAT les 20 % des actions de Magirus-Deutz qu'ils possèdent encore.
1983: Magirus-Deutz AG devient IVECO Magirus AG.
Iveco_Magirus_Logo.png

1994:IVECO créé une filiale Iveco EuroFire, spécialisée dans la construction de véhicules de lutte contre l'incendie.
1997: KHD devient Deutz AG et se concentre sur la fabrication de moteurs. Le département tracteur est vendu à l'italien SAME Deutz-Fahr.
2013: Les produits de protection incendie de la société IVECO prennent de nouveau le nom de marque Magirus et un nouveau logo.
magirus-logo.jpg

vendredi 31 juillet 2015

Abarth

1920: Klaus Abarth, un autrichien, se distingue dans la compétition moto dans les années 20 et 30, avant d'être contraint d'arrêter suite à un grave accident.
1934: Il s'installe en Italie et travaille pour la CIS Italia, qui deviendra Cisitalia quelques années plus tard.
1949: Karl Abarth, qui finira par prendre la nationalité italienne et changer son prénom en Carlo, fondera sa société à Bologne. La compagnie Abarth utilisera le signe astrologique de son fondateur (le scorpion) comme emblème. Les couleurs rouge et jaune représentent le monde de la course.
abarth1949.png

1971: La firme est rachetée par Fiat, et devient alors le département course du géant transalpin.
1990: L'appellation est abandonnée.
2007: Réapparition de la marque, qui désigne à nouveau les modèles Fiat sportifs.
abarth2007.png

jeudi 23 juillet 2015

Lancia

1898: Vincenzo Lancia a 17 ans et commence à travailler chez le constructeur automobile Ceirano.
1901: Giovanni Agnelli achete la société Ceirano pour former Fiat, Vincenzo Lancia devient pilote d'essais.
1906 : Vincenzo Lancia, Claudio Fogolin et Davide Aupicci fondent la Lancia & C. Fabbrica Automobili à Turin, Italie. La nouvelle société loue les ateliers d'un autre constructeur automobile turinois, Itala. La fabrication ne débute réellement qu'en 1908. Le nom de code du véhicule est Tipo 51 mais il fut plus connu sous le label Alpha, première lettre de l'alphabet grec, habitude qui perdurera longtemps chez Lancia. Elle sera vendue à 108 exemplaires. Les premières voitures seront des 4 cylindres assez luxueuses, et performantes. Cette recherche conjointe du raffinement et du rendement déterminera l'éthique de la marque, lui faisant adopter des techniques "non conformistes" : moteurs en V, structure auto porteuse, suspensions indépendantes... avec un impressionnant palmarès en rallyes.
Lancia1907.png

1910: Lancia n'étant pas en concurrence directe avec Fiat, Vincenzo Lancia continue comme pilote officiel de la marque.
1911:Vincenzo Lancia confie au comte Carlo Biscaretti Ruffie - un passionné de voiture - la tâche d'étudier une marque capable de faire reconnaître le nom "Lancia" à première vue. Le comte dessina cinq modèles, dans lesquels Vincenzo choisi celui avec le nom, le drapeau et le volant.
Primo_marchio_Lancia.jpg.
Lancia1911.png

1912 : Lancia présente son premier camion militaire, le 1Z.
1913: La Theta est vendue à 1 700 exemplaires.

1929: Le volant et le drapeau sont dans un écu.
Lancia1929.png

1931: Pour contourner les taxes de 150 % appliquées en France sur les importations étrangères de produits industriel, la société Lancia Automobiles pour la fabrication des automobiles italiennes en France est créée.
1936: L'Aprilla est vendue à 28 000 exemplaire.
1937: Vincenzo Lancia meurt d'une crise cardiaque.

1955: Suitre au décès d"Alberto Ascari, le département courses de Lancia est démantelé. Toutes les voitures sont cédées à Ferrari.
1956 : La gestion de la société devient très délicate pour Mme Lancia. Le groupe Italcementi, l'un des premiers fabricants de ciment au monde, rachète Lancia.
1957: Le logo s'épure au niveau du volant.
Lancia1957.png

1963: L'Apia est vendue à 110 000 exemplaires.
1969 : Intégration de Lancia dans le groupe Fiat.
1974: Le logo reprends son apparence ancienne mais avec seulement les couleurs bleu et blanche.
Lancia1974.png

1980: Lancia lance des modèles emblématiques comme la Stratos ou la Beta, puis la Delta, qui deviendra surtout célèbre pour ses versions Integrale et leurs succès en championnat du monde des rallyes WRC (six titres entre 1987 et 1992).
À partir des années 1990, Lancia voit ses parts de marché s'écorner et sa gamme se réduire. Fiat en fait alors la marque luxueuse du groupe, la sportivité devenant l'apanage exclusif d'Alfa Romeo.
1995: Lancia retrouve un peu de sa splendeur d'antan et se voit confier le destin de la division Autobianchi. L'Y10 est vendue à 1 100 000 exemplaires.

2007: Le logo perd son drapeau.
Lancia2007.png

2010: Le Groupe Fiat décide de faire disparaître la marque Chrysler du marché européen (sauf en Grande-Bretagne où c'est la marque Lancia qui disparait au profit de Chrysler) en "rebadgeant" les modèles américains Chrysler en Lancia.

jeudi 2 juillet 2015

Les marques compagnons LaSalle et Viking

1923: Alfred Pritchard Sloan, président de General Motors met en place une structure de prix dans laquelle (du plus bas au plus haut prix), les marques Chevrolet, Oakland, Oldsmobile, Buick et Cadillac n'entrent pas en concurrence entre elles.

1925: Un comité spécial étudie la possibilité de combler les marchés existants entre les différentes divisions du groupe. Il existe ainsi un marché potentiel entre Chevrolet et Oakland et un autre entre Buick et Cadillac. La solution retenue pour attirer les clients est que les divisions fabriquent une gamme dérivée de leurs produits vendus moins chers.

1926: Oakland se voit adjoindre une marque compagnon, Pontiac.

1927: Lancement de LaSalle. Elle est destinée aux personnes qui recherchent une voiture de grande qualité, plus petite, plus maniable et moins chère qu’une Cadillac. La publicité met fortement l’accent sur la parenté avec Cadillac. Le choix de son nom n’a pas posé de problème. Celui de Cadillac ayant été choisi en hommage au français Antoine de Lamothe-Cadillac, le fondateur de Détroit en 1701, il semble logique que la nouvelle division adopte le nom d’un autre explorateur français : celui de René-Robert Cavelier de La Salle (1643-1687), qui prit possession de la Louisiane au nom du roi de France en 1682.
Le premier logo de la LaSalle a été un écu (Cadillac oblige) avec le nom
Lasalle3.png

1929 : Devant les premiers succès des nouvelles divisions, GM poursuit sa politique, Oldsmobile est secondé par Viking et Buick par Marquette. La structure est alors celle-ci:

  • Cadillac
  • LaSalle
  • Buick
  • Marquette
  • Viking
  • Oldsmobile
  • Oakland
  • Pontiac
  • Chevrolet

Viking est la seule qui soit plus chère que la marque d'origine. 4058 unités sont fabriquées.
vikinglogo.png

Le jeudi noir d’octobre 1929 aura raison de cette diversification.

1930: 2813 unités sont seulement vendues. La marque Viking disparaît.

1931: Disparition des marques Marquette et Oakland, cette dernière étant abandonnée au profit de la nouvelle Pontiac, aux résultats bien plus prometteurs que sa génitrice.

1933: C'est le creux de la crise économique ; 3381 LaSalle seulement sont fabriquées. Les stratèges du groupe décident d’arrêter la production de LaSalle à la fin de l’année. C’est sans compter sur le pouvoir de persuasion de Harley J. Earl, le chef de la section Art & Colour, qui a dessiné la carosserie de la voiture.
Les véritables armoiries de René Cavelier de La Salle: De sable au lévrier courant d’argent, surmonté d’une étoile à huit rais d’or, furent utilisées.
Lasalle1.png

1940: Les LaSalle 52 et Cadillac 62 sont identiques que ce soit à l’extérieur, à l’intérieur ou au niveau des performances. Pourtant, la LaSalle ne coûte que le prix d’une Buick. Cette politique n’a aucun sens pour la GM, la décision logique d'arrêter la marque LaSalle est prise.
Un logo plus simple avec les initiales LaS dans un cercle fut utilisé sur plusieurs voitures de la marque.
Lasalle2.png

lundi 29 juin 2015

Welch, Rainier et autres constructeurs rachetés par General Motors avant 1916

1893: Harmon Von Vechten Becker et ses deux fils, James et Burton, fondent une fabrique de bicyclette à Clyde, Ohio. Les produits sortent sous le nom d'Elmore, petit village voisin.
1904: La société produit plusieurs voitures équipées d'un moteur 3 cylindre compétitif.
ELMORE-01.JPG
1908: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1901: Les frères A.R et Fred. Welch décident de construire des voitures qu'ils vendent dans leur magasin de bicyclettes Chelsea Manufacturing Company à Chelsea; Michigan.
1904: Welch crée une usine à Pontiac, Michigan. Changement de nom en : Welch Motor Car Co..
WELCH-02.JPG
1909: Welch veut produire une voiture moins haut de gamme. Pour cela, il fonde une usine à Detroit, Michigan.
1909: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1904: La Pontiac Springs and Wagon Works de Pontiac, Michigan commence à produire des camions rapides.
pontiacspringandwagonvig.jpg
1907: Ils décident de produire une voiture 2 cylindres refroidissement à eau. Ils n'en produiront que 40 avant de vendre usine et machines à Cartercar.

1905: Après avoir quitté le Jackson Automobile Company en raison d'un désaccord avec ses partenaires sur le choix de transmissions, Byron J. Carter forme la Cartercar Company à Jackson, puis Detroit.
1907: La société est transféré à Pontiac, après la fusion avec Pontiac . Le Cartercar reçoit un accueil chaleureux dans la presse, en grande partie en raison de l'entraînement par friction de la transmission.
Cartercar.png
1908: Byron J. Carter décède suite à un retour de manivelle donné pour faire démarrer sa voiture. Ce décès motivera Henry M. Leland (Cadillac) pour inventer le démarreur électrique.
1909: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1905: John T. Rainier fonde à Flushing , New York, la Rainier Motor Car Company une société spécialisée dans la fabrication de voitures grandes et luxueuses. La société a également été l'une des premières qui a jamais offert une garantie limitée d'un an sur "l'utilisation sans frais de réparation". Les châssis sont fabriqués par le Garford Motor Truck Company et la motorisation par Studebaker.
1907: Une nouvelle usine est érigée à Saginaw, Michigan pour internaliser les constructions sous-traitées jusque là.
Rainier_1912_logo.jpg

1909: Les fonds manquent et la société est rachetée par General Motors. GM réorganise une nouvelle société à Saginaw pour les fabrications Rainier , Welch et Welch-Detroit: elle prends le nom de Marquette Motor Company. L'emblème choisit pour ces voitures est un blason à fleur de lys.
Marquette-1.png

1908: E.L. Ewing commence la production de taxis avec une usine de 50 employés à Geneva, Ohio.
1910: Durant rachète Ewing Automobile Company pour General Motors et déplace la production à Flint, Michigan..

1910: Les choses changent en septembre lorsque Durant doit quitter General Motors en difficulté financière suite à sa politique agressive d'expansion.

1911: General Motors abandonne Rainier et Welch.

1912: General Motors abandonne Elmore et Marquette. Le nom sera réutilisé comme "compagnon" de Buick.

1915: General Motors abandonne Cartercar peu de temps avant que Durant revienne prendre le pouvoir à General Motors.

jeudi 25 juin 2015

Oakland/Pontiac

1893: Edward M. Murphy ( ne pas confondre avec William H. Murphy un des créateurs de Cadillac) crée la Pontiac Buggy Company à Pontiac, comté d'Oakland, Michigan pour produire des chariots tirés par des chevaux.

1907: Devinant que les ventes d'automobiles surpasseront celles des voitures hippomobiles, Edward Murphy crée l'Oakland Motor Car Company en tant que filliale de sa Pontiac Buggy Company. Dessinée par Alanson P. Brush, un ancien ingénieur de Cadillac, la première Oakland dispose d'un moteur à deux cylindres de 20 ch qui tourne dans le sens antihoraire.
Oakland1.PNG

Janvier 1909: Murphy vend la moitié de la Oakland Motor Car Company à William Durant et à sa General Motors.

Eté 1909: Murphy meurt de façon inattendue et quelques mois plus tard General Motors achète le reste de Oakland.

1916: Chevrolet ouvre la première usine d'assemblage de la côte Ouest de l'industrie automobile à Oakland, ville homonyme située en Californie. Oakland signifie littéralement "terre de chênes". L'existence de deux lieux portant le même nom, l'un dans le Michigan et l'autre en Californie, a brouillé l'image de la marque.

1920: Le logo change. Le nom est toujours présent, mais sur un écu aux couleurs patriotiques bleu, blanc et rouge.
Oakland2.jpg

1926: La marque se voit adjoindre une marque compagnon, Pontiac, dans le cadre de la politique commerciale initiée par le président de la GM, Alfred P. Sloan. Le logo représente la tête de Pontiac, chef de guerre des indiens outaouais qui réussit à mobiliser toutes les tribus de la région des Grands Lacs contre les Britanniques en1763 et qui a donné son nom à la ville de Pontiac.
pontiac2.jpg

La tête d'indien fut aussi décliné sous la forme de sculpture en bouchon de radiateur.
pontiac22.jpg

1931: Contrairement aux attentes, le succès de la Pontiac est tel que ses ventes éclipsent totalement celle de sa maison mère Oakland. GM décide de supprimer la marque Oakland de son catalogue et de ne conserver que Pontiac. Le logo de Pontiac évolue et s'inscrit dans un écu.
Pontiac-Logo5.jpg

1956: Le logo devient une pointe de flèche rouge marquée d'une étoile blanche à 4 raies. Le logo est connu aussi sous le nom de "Dart" (flèche). pontiac.jpg

1967: Sortie du coupé sportif, la Firebird. Il s'opposa à la Ford Mustang dans le marché des "muscle cars". Il avait droit à son emblème particulier.
firebird.gif

2009: Disparition de la marque.

samedi 20 juin 2015

Buick

1899: David Dunbar Buick, écossais de naissance, crée à Detroit (Michigan) la Buick Auto-Van & Power Company pour produire des moteurs marins et agricoles.

1903: La compagnie se renomme Buick Motor Company, et déménage à Flint (Michigan). Le logo représente l'Oncle Sam tirant un chariot sur le monde
buick_1904.jpg

1904: La compagnie en difficulté est reprise par James Whiting qui nomma William C. Durant à la tête de sa nouvelle acquisition. Buick est rapidement devenue le plus grand constructeur automobile américain. Le logo insiste simplement sur le nom et un motto: "The car of quality".
buick_logo1905.jpg

1908: Profitant de cette situation, Durant regroupe Buick, Oldsmobile, Cadillac et Oakland (Pontiac), appelant sa nouvelle société General Motors.

1913: Le logo décline le nom sur un carré bleu liseré de blanc.
Buick-1913.jpg

1918: La collaboration avec la McLaughlin Carriage Company of Oshawa (Ontario-Canada) s'achève par la reprise par GM de ce constructeur. McLaughlin fabriquera les Chevrolet et Buick pour le marché canadien. Le logo était le nom sur un losange bleu liseré de blanc.
McLaughlin_Logo.jpg

Au départ, les différents constructeurs composant General Motors étaient en concurrence les uns avec les autres, mais Durant mit fin à cela. Il voulait que chaque division de General Motors cible un type de clientèle, et dans ce nouveau schéma, Buick était proche du sommet de la gamme, seule Cadillac était plus prestigieuse. Aujourd'hui encore, Buick garde cette position. Le client Buick idéal vit confortablement, mais n'est pas assez aisé pour s'offrir une Cadillac ou n'en recherche pas l'ostentation tout en voulant quand même un véhicule dépassant la norme.

1929 : Création et début de production pour la marque Marquette. L'objectif est de produire un modèle moins cher que Buick, un peu comme Cadillac a fait avec LaSalle. L'emblème de Marquette était un écu écartelé rouge et bleu à la fleur de lys.
Marquette_car_logo_.gif

1930 : Malgré qu'une Marquette remporte la course Death Valley/Pikes Peak (1252km en 40h et 45mn), il est clair que la nouvelle marque est une erreur et un échec commercial. La production est stoppée après 35007 exemplaires tous millésimés 1930.

1937: Buick prends comme nouvel emblème le blason inspiré des armoiries d’une famille écossaise Buik (sans ‘c’) retrouvée dans l’ouvrage héraldique de Burke de 1851 (Burke’s peerage) que la compagnie se serait appropriée. Elles blasonnaient comme suit : De gueules à la bande échiquetée d’argent et d’azur accompagnée en chef d’une tête de ccerf arrachée et en pointe d’une croisette percée en rond, le tout d’or..
buick_1942.jpg

1950 :. Buick est troisième constructeur américain avec plus d'un demi-million de voitures vendues dans l'année

1959: L'emblème de Buick est composée de trois écus, patriotiquement en rouge, blanc et bleu, alignés sur une diagonale, le tout inscrit dans un cercle. Il représente les trois modèles qui constituaient la gamme cette année-là (Electra, LeSabre et Invicta).
buick-logo-1959.png

1975: Création d'une gamme subcompacte dénommée Skyhawk. L'emblème de la société devient le faucon.
buick_hawk.jpg

1980: Retour du logo aux trois boucliers.
buick-cars-logo-emblem.jpg

2002: Le logo perds ses couleurs et passe gris acier
BuickLogo.png

mardi 9 juin 2015

SEAT

1940: La banque espagnole privée Banco Urquijo soutenue par son groupe d'industries veut fonder la Sociedad Ibérica de Automóviles de Turismo (SIAT). Le projet fut suspendu en 1943.

1950: Sociedad Española de Automóviles de Turismo (SEAT) est créé par la volonté du gouvernement espagnol avec l'aide de Fiat (qui détenait 7 % du capital de la nouvelle société) et de sept grandes banques du pays (42 %). Il fut d'abord géré par l'Instituto Nacional de Industria (propriétaire de 51 % du capital). Le premier logo consiste en l'acronyme sur un écu rouge accompagné de deux ailes.
seat1950.jpg

1960: L'influence de FIAT se ressent dans le logo.
seat1960a.jpg

1967: Seat est devenu le premier constructeur automobile en Espagne, marques étrangères implantées localement comprises. L'État a réduit sa part dans le capital de la marque à 32 %, mais Fiat, dont la participation est passée à 36 % du capital, a pris le contrôle de la marque et de son développement. C'est la fin du franquisme. Le logo change.
seat1970.jpg

1982: L'entreprise est lourdement endettée. Fiat, à la surprise générale, apporteur de licences et de technologies depuis trente ans, cède toutes ses actions SEAT à l'INI pour la somme symbolique de 1 peseta par action. Finalement, la solution adoptée par le gouvernement de Felipe González, consiste à renflouer SEAT avec 180 milliards de pesetas sous forme de "subventions", puis de vendre une première tranche de 50% de SEAT à Volkswagen pour 40 milliards de pesetas. Le logo trouve sa forme définitive avec le S stylisé. La couleur est le bleu.
seat1980.jpg

1986: Le groupe allemand Volkswagen rachète 51 % des actions de Seat, puis monte à hauteur de 75 % du capital quelques mois plus tard. Seat devient la troisième marque du groupe.

1999: La couleur passe au rouge.
seat.jpg

2012: Le nouveau logo donne moins de place au rouge.
seat2002.jpg

samedi 6 juin 2015

NAG

1883: Emil Rathenau, un entrepreneur juif de Berlin, fonde la Deutsche Edison-Gesellschaft für angewandte Elektricität (Compagnie Edison allemande pour les applications électriques).

1884: La société et la ville de Berlin signent un accord pour l'électrification de Berlin.

1887: Change de nom en Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft (Compagnie Générale d'Electricité) abrégé en AEG.
Logo_aeg_1896.jpg

1899: AEG achète la carrosserie berlinoise, créée en 1833, Kühlstein Wagenbau et la renomme Allgemeine Automobil-Gesellschaft (Compagnie Générale d'Automobile). La direction technique est donnée à l'ingénieur Joseph Vollmer qui conçoit des modèles automobiles à propulsion électrique.

1900: AEG change de logo
Logo_aeg_1900.jpg

1901: La société AAG est renommée Neue Automobil-Gesellschaft (NAG).
nag_logo1.gif

1907: Peter Behrens, un des pionniers dans le design industriel, change l'image d'AEG, en créant le logo hexagonal
Logo_aeg_1907.jpg

Les filiales adoptent le même logo
aag.jpg

1908: AEG se retire de NAG.

1912: Victoire d'automobiles NAG dans le rallye de Suède.

1915: La société est renommée Nationale Automobil-Gesellschaft.
nag_protos.jpg

1922: Emil Rathenau est tué par des gangsters d'extrème-droite.

1926: La conjoncture économique étant mauvaise, la marque NAG évolue vers des produits haut de gamme, mais les couts de développement ont raison de la trésorerie.

1934: Büssing rachète NAG et continue la production sous le nom de Büssing-NAG. bussing-nag.jpg

1950: Fin de la marque Büssing-NAG.