Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 14 octobre 2015

Dacia

1964: La Roumanie prend la décision de fabriquer ses propres voitures pour la population roumaine. Le choix est celui d'acheter une licence, économiquement plus intéressante et techniquement plus facile à mettre en place.
1966: Le contrat est signé avec Renault pour fabriquer une R8 sous le nom de Dacia 1100 par la Uzina de Autoturisme Pitești(Fabrique d'automobiles de Pitesti).. La Dacie est le nom romain de l'actuelle Roumanie.
1968: Le Logo d' UAP est un écu présentant un aigle perché sur une montagne à trois sommets. Il s'agit de la reprise des armoiries du județ d'Argeș, le département dont le chef-lieu est Pitești..
dacia1969.jpg

1978: Le logo d'UAP perd de ses couleurs.
dacia1978.jpg

1990: Ceaucescu tombe. La société se renomme Dacia. Le logo reprends le nom sur un écu.
dacia1984.jpg

1997: Le fonds du bouclier devient bleu.
dacia1980.jpg

1999: Renault rachète Dacia pour produire à moins cher.
2003: Le logo change avec la sortie de la Solenza. C'est toujours le nom sur un écu mais avec un semis de petits triangles. dacia2004.jpg

2008: Le logo tourne au décapsuleur à l'occasion de la sortie de la Sandero..
dacia2011.jpg

vendredi 24 juillet 2015

Ceirano

1888: Giovanni Batisto Ceirano, fils d'un horloger de Cuneo, crée la fabrique de bicyclette Welleyes à Turin. Il semble que cette appellation lui aurait été suggérée par le propriétaire du bâtiment dans lequel l'atelier a été créé, Giovanni Lancia, un gros commerçant de produits alimentaires.
welleyes.png

1898: Giovanni Batisto et son frère Matteo créent la Ceirano GB & C. pour construire un véhicule automobile. Ils embauchent comme apprentis le jeune Vicenzo Lancia.

1899: Le succès est tel qu'ils ne peuvent produire le véhicule. Ils vendent la société et le brevet à des aristocrates et des financiers turinois regroupés dans la Société Anonyme Fabbrica Italiana Automobili Torino.

1901: Les frères Ceirano partent fonder une nouvelle société Fratelli Ceirano.
Ceirano1901.jpg

1903: Matteo Ceirano quitte la société pour créer une nouvelle société Matteo Ceirano y C. vetture marca Itala.
itala.jpg

Giovanni Batisto transforme Fratelli Ceirano en Società Torinese Automobili Rapid (S.T.A.R.).
S.T.A.R.jpg

1905: Giovanni Ceirano, neveu de Giovanni Batisto et de Matteo, crée la Fabbrica Junior Torinese d'Automobili.
Fondation à Turin de la Societa Anonima Aquila ltaliana par le marquis Giulio Pallavicino di Priola et l'ingénieur Giulio Cesare Cappa ; ce dernier, qui passe ensuite chez Fiat et Itala et conçoit des automobiles dotées pour l'époque de solutions d'avant-garde : moteur "monobloc", soupapes en tête et pistons en aluminium.
AquilaItalianaLogo1906.jpg

1906: Giovanni Ceirano crée la Societa Ceirano Automobili Torino (SCAT).
scat2.png

Matteo Ceirano s'associe avec Michele Ansaldi pour créer la Societa Piemontese Automobili Ansaldi-Ceirano (SPA).
SPA1906.jpg

1907: Pallavicino se rend à Milan à bord de son automobile, pour rencontrer de nouveaux investisseurs, intéressés pour entrer au capital de la société. Il sera malheureusement victime d'un accident mortel sur un passage à niveau où la voiture sera happée par un train.

1908: La SPA fusionne avec la Fabbrica Ligure Automobili Genova (FLAG) et se renomme Societa Ligure Piemontese Automobili.

1912: Décès de Giovanni Batisto Ceirano.

1917: Giovanni Ceirano crée avec son fils Giovanni Ernesto Ceirano S.A. .
ceirano.jpg
Aquila est absorbée par S.P.A.

1920: La Societa Italiana Ferrotaie produit une voiture Aurea 400.
1921: La STAR est liquidée et absorbée par la SPA. 1922: La SIF se renomme Fabrica Anonima Torinese Automobili (FATA).
aurea1.png

1923: SCAT et Ceirano SA fusionnent en SCAT-Ceirano.
1926: FIAT absorbe SPA.
1929: FIAT absorbe SCAT-Ceirano. La marque ne produit plus que des véhicules industriels.
1932: Fin de l'utilisation de la marque SCAT-Ceirano.
1934: ITALA dépose le bilan. Giovanni et Giovanni Ernesto Ceirano achètent la FATA (marque Aurea) pour construire leurs camions.
1947: Fin de l'utilisation de la marque SPA.

mardi 21 juillet 2015

Maison de Savoie

L'origine de la maison de Savoie remonte en 1032 lorsque la Savoie est intégrée avec le second royaume de Bourgogne, au Saint-Empire romain germanique.

La maison de Savoie est une dynastie européenne ayant porté les titres de comte de Savoie (1033), puis de duc de Savoie (1416), prince de Piémont, roi de Sicile (1713), roi de Sardaigne (1716) et roi d'Italie (1861).

L'origine de la famille est Humbert Ier de Savoie, dit « Humbert aux Blanches Mains » né entre 970 et 980 en Maurienne, et mort un 1er juillet, entre 1042 ou selon la tradition 1048.

Premières armes hypothétiques : d'or à l'aigle de sable, mais probablement portées par les Comtes de Savoie en tant que Vicaires Impériaux.
Savoie_Ancien.gif

A partir de Thomas Ier (1177 † 1233), les troupes savoyardes portent un drapeau rouge à croix blanche.
Pierre2savoie.jpg

En 1315, Amédée V de Savoie, comte de Savoie de 1285 à 1323, vint à l’aide des Chevaliers de Saint-Jean à l’île grecque de Rhodes et leur flotte combinée vainquit celle des Musulmans. Il obtient par ce fait, le droit de porter les armes de l'Ordre (de gueules à la croix d'argent) et il se les approprie définitivement en souvenir de ce glorieux évènement. Ces armes resteront définitivement associées dans la maison de Savoie.
Savoie.gif

En 1720, Victor-Amédée II, duc de Savoie devient roi de Sardaigne. La croix blanche sur fond rouge se situe dans le canton d'un pavillon bleu, pour se différencier des pavillons du Danemark et des Chevaliers de Saint-Jean basés à Malte.
it_cer-n.gif

Victor Emmanuel II, duc de Savoie et roi de Sardaigne devint roi d'Italie en 1861. Ses grandes armes présentent en leur cœur un blason aux couleurs de la Savoie: d'or à l'aigle de sable portant un écu de gueules à la croix d'argent.
victor-emmanuel.gif

C'est cet emblème qu'utilisa Edoardo Bianchi pour son entreprise de construction de bicyclette:
bianchi.jpg

dimanche 19 juillet 2015

Bianchi et Autobianchi

1885: Edoardo Bianchi, un jeune fabricant d'appareils médicaux, crée à Milan une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de bicyclettes: Fabbrica Italiana Velocipedii Edoardo Bianchi. La couleur traditionnelle de Bianchi est le celeste, un bleu ciel aussi connu comme bleu Tiffany. La légende dit que le bleu céleste est la couleur du ciel de Milan, mais aussi la couleur des yeux de la reine d'Italie Margherita de Savoie à qui Edoardo Bianchi apprit à rouler en bicyclette (l'aigle couronné qui figure sur le logo de la firme est une adaptation des armes royales de la Maison de Savoie).
edoardo_bianchi.jpg

1899: La société se lance dans la fabrication de véhicules motorisés, d'abord des motocyclettes puis des automobiles.
1902: Edoardo Bianchi réalise un tricycle à moteur De Dion-Bouton.

1905: Edoardo Bianchi fonde la Fabbrica d'Automobili e Velocipedi Edoardo Bianchi & C. Rapidement, il s'entoure d'ingénieurs reconnus tels que Giuseppe Merost, Brambilla et Alfieri Maserati, ce qui confère à la marque prestige et reconnaissance en Italie et à l'étranger.
bianchi1.jpg

1910: Très vite la concurrence avec FIAT est grande.

1914: Ses productions se répartissaient ainsi : 45 000 bicyclettes, 1 500 motos et 1 000 automobiles.

1930: L'entreprise débute la fabrication de camions.

1946: Edoardo Bianchi meurt. La production de voiture s'arrête. Celle de cycles continue de plus belle.

1949: Fausto Coppi, grand cycliste italien courant pour l'équipe Bianchi gagne le Giro et le Tour de France.
BIANCHI_URSUS.jpg

1955: La fabrication automobile reprend avec la création de la marque Autobianchi, en association avec les deux patrons d'industries les plus importantes d'Italie, Gianni Agnelli patron de la puissante Fiat SpA et Leopoldo Pirelli patron du groupe homonyme Pirelli. La famille Bianchi détient 33 % du capital de la nouvelle société, comme chacun des deux autres associés.
Autobianchi-logo-3.jpg

Le logo évolue avec une rechercha sur le A initial du nom qui se tranforme dans un triangle coupé inscrit dans un cercle. autobianchi2.jpg

1961: Le logo de la marque se contente du triangle coupé. Autobianchi-Stemma.png

1968: Autobianchi est intégrée au groupe Fiat SpA. La création de cette nouvelle société marque économiquement et contractuellement la fin de la construction d'automobiles par la firme Bianchi.

1967: L'unité motos est reprise par Piaggio.

1968: La marque Autobianchi est totalement absorbée par Fiat.

1969: La marque est placée sous le contrôle de Lancia, qui continuera jusqu’en 1986, à produire la fameuse A-112, qui ne restera badgée Autobianchi qu’en Italie et en France.

1992: Le site de production historique de la marque, à Désio en Italie est fermé, marquant la fin définitive de l'emblème Autobianchi.

1997: Bianchi Velo intègre le groupe Cycleurope, le plus important fabricant de vélos au monde.

lundi 29 juin 2015

Welch, Rainier et autres constructeurs rachetés par General Motors avant 1916

1893: Harmon Von Vechten Becker et ses deux fils, James et Burton, fondent une fabrique de bicyclette à Clyde, Ohio. Les produits sortent sous le nom d'Elmore, petit village voisin.
1904: La société produit plusieurs voitures équipées d'un moteur 3 cylindre compétitif.
ELMORE-01.JPG
1908: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1901: Les frères A.R et Fred. Welch décident de construire des voitures qu'ils vendent dans leur magasin de bicyclettes Chelsea Manufacturing Company à Chelsea; Michigan.
1904: Welch crée une usine à Pontiac, Michigan. Changement de nom en : Welch Motor Car Co..
WELCH-02.JPG
1909: Welch veut produire une voiture moins haut de gamme. Pour cela, il fonde une usine à Detroit, Michigan.
1909: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1904: La Pontiac Springs and Wagon Works de Pontiac, Michigan commence à produire des camions rapides.
pontiacspringandwagonvig.jpg
1907: Ils décident de produire une voiture 2 cylindres refroidissement à eau. Ils n'en produiront que 40 avant de vendre usine et machines à Cartercar.

1905: Après avoir quitté le Jackson Automobile Company en raison d'un désaccord avec ses partenaires sur le choix de transmissions, Byron J. Carter forme la Cartercar Company à Jackson, puis Detroit.
1907: La société est transféré à Pontiac, après la fusion avec Pontiac . Le Cartercar reçoit un accueil chaleureux dans la presse, en grande partie en raison de l'entraînement par friction de la transmission.
Cartercar.png
1908: Byron J. Carter décède suite à un retour de manivelle donné pour faire démarrer sa voiture. Ce décès motivera Henry M. Leland (Cadillac) pour inventer le démarreur électrique.
1909: Durant rachète la compagnie pour General Motors.

1905: John T. Rainier fonde à Flushing , New York, la Rainier Motor Car Company une société spécialisée dans la fabrication de voitures grandes et luxueuses. La société a également été l'une des premières qui a jamais offert une garantie limitée d'un an sur "l'utilisation sans frais de réparation". Les châssis sont fabriqués par le Garford Motor Truck Company et la motorisation par Studebaker.
1907: Une nouvelle usine est érigée à Saginaw, Michigan pour internaliser les constructions sous-traitées jusque là.
Rainier_1912_logo.jpg

1909: Les fonds manquent et la société est rachetée par General Motors. GM réorganise une nouvelle société à Saginaw pour les fabrications Rainier , Welch et Welch-Detroit: elle prends le nom de Marquette Motor Company. L'emblème choisit pour ces voitures est un blason à fleur de lys.
Marquette-1.png

1908: E.L. Ewing commence la production de taxis avec une usine de 50 employés à Geneva, Ohio.
1910: Durant rachète Ewing Automobile Company pour General Motors et déplace la production à Flint, Michigan..

1910: Les choses changent en septembre lorsque Durant doit quitter General Motors en difficulté financière suite à sa politique agressive d'expansion.

1911: General Motors abandonne Rainier et Welch.

1912: General Motors abandonne Elmore et Marquette. Le nom sera réutilisé comme "compagnon" de Buick.

1915: General Motors abandonne Cartercar peu de temps avant que Durant revienne prendre le pouvoir à General Motors.

lundi 8 juin 2015

Ducati

1926: Originaire de la Sardaigne, les frères Bruno, Adriano et Marcello Cavalieri Ducati fondent à Bologne la Società Scientifica Radio Brevetti Ducati , dont l'objectif était la production de composants pour l'amélioration de la transmission par radio. Domaine qui, à cette époque, représentait l'avenir. Le logo représente deux « s » qui se croisent sur un éclair, symbole de l'électricité.
ducati1927.jpg

La Società Scientifica Radio Brevetti Ducati s'agrandit et le transfert de l'entreprise de Via Guidotti, dans le centre de Bologne, à Borgo Panigale, siège actuel, commence. Nous sommes en pleine période fasciste et dans le style graphique de l'époque, Ducati modifie son logo.
ducati1931.png

1946: Les frères Ducati commencent à produire un moteur auxiliaire, le Cucciolo, destiné à s'adapter sur le cadre de bicyclettes, dont ils avaient racheté la licence à Siata. Mais, bien que l'engin fut bien adapté aux besoins de l'époque, la situation financière de la famille Ducati était devenue catastrophique, si bien qu'ils durent, pour continuer leur activité, faire appel à une aide de l'État. L'aide est accordée, mais sous contrôle d'un syndic. En 1949, la société est déclarée en faillite. Les frères Ducati quittent alors définitivement l'entreprise. La firme sise à Borgo Panigale restera sous contrôle de l'État. Ce sera le Cucciolo (dont le nom est issu du bruit caractéristique d'échappement émis par le moteur : une sorte d'aboyement de Cucciolo (petit chiot) pour le moteur) qui orientera les destinées de Ducati vers le monde des deux roues.

1954: La société est divisée en deux: Ducati Meccanica suit la construction de motos, tandis que Ducati Elettrotecnica continu la production traditionnelle électronique. Ducati Meccanica embauche Fabio Taglioni , le génial concepteur qui en 30 ans, va créer plus d'un millier de projets de motocyclettes et de moteurs.

1957: Utilisation par la marque de deux emblèmes: le premier, qui représente un « D » à côté d'une couronne de laurier, surmonté de deux ailes est posé sur toutes les motos de production et de course.
ducati_ailes.jpg
tandis que le symbole officiel de la section « Meccanica » sous forme d'un écu, était utilisé sur les autres types de matériel de communication, y compris les fanions.
ducati1957.png

1962: Selon une tradition chère aux autres marques (Moto Guzzi et Moto Morini), l'aiglon apparaît sur le réservoir des motos de Borgo Panigale. Les premiers exemplaires figurent sur les petits cyclomoteurs et scooters 2 temps ; ensuite, les 4 temps aussi utilisèrent le symbole de l'aiglon.
ducati1962.png

1967: Avec la contestation juvénile et l'esprit « Easy Rider », Ducati mise sur un emblème qui deviendra le symbole d'une moto destinée à entrer dans l'histoire de la marque, le Scrambler. Ce logo qui identifiera les Ducati des 250 aux 450 cc est la fameuse aile noire, avec l'inscription Ducati en italique. Elle deviendra tellement populaire parmi les jeunes de l'époque qu'encore maintenant elle est qualifiée comme étant « l'aile du Scrambler ».
ducati1967.png

1975: Nous sommes à une époque de changements et Ducati décide pour la première fois de s'adresser au monde du design. Quelques études de motos et la conception du nouveau symbole sont confiées à l'un des plus grands noms du design italien qui à cette époque-là était connu pour avoir dessiné la première Volkswagen Golf : Giorgetto Giugiaro. C'est ainsi qu'est né le premier symbole Ducati réalisé par le styliste.
ducati1975.png

1978: L'Etat vends la société à VM Motori (aussi sous contrôle de l'État, alors partie de la galaxie Finmeccanica ). Le résultat en fut l'effondrement des ventes, les ventes de motos passant de 7000 en 1981 à moins de 2000 en 1984.

1983: Rachat par les frères Castiglioni, propriétaires de Cagiva. En 1985, les premières motos qui utilisent le logo dans le style Cagiva sont les dernières MHR produites chez Ducati. Les victoires SBK et les titres conquis à la chaîne par Ducati deviendront légendaires dans le cœur des supporteurs qui associent encore les premières années du Mondial à cet emblème.
ducati1985.png

1996: Le groupe Cagiva est en proie à de graves soucis financiers. Il décide de se séparer de Ducati, racheté par le fonds d'investissement américain Texas Pacific Group. En1997, un nouveau symbole est proposé. Le choix est extrêmement rationnel. On n'est plus dans le style tarabiscoté de l'ancienne gestion Cagiva : l'inscription en italique est simple et combinée avec un symbole circulaire qui rappelle la forme d'un « D » stylisé.
ducati1997.png
Petite anecdote : dans la difficulté initiale de saisir la signification du symbole Ducati, le « D » stylisé, nombreux l'ont amicalement rebaptisé « le grain de café » !

1999: La société a changé son nom en Ducati Motor Holding SpA. Le département Course utilise un logo dans un écu.
ducati_corse_1999.png

2006: Le fonds d'investissement italien InvestIndustrial1 rachète 100 % des parts de Ducati à TPG. La marque redevient donc totalement italienne. En 2008, le nouveau logo Ducati apparaît. Il célèbre l'émotion du virage, du lieu et du moment où une moto Ducati offre des sensations uniques et inégalables. La courbe est enchâssée dans un bouclier de couleur rouge, symbole de victoire et de sportivité italienne et est surmontée du logotype classique Ducati.
ducati2009.png

2010: Le département Course change aussi de logo.
ducati_corse2010.png

2012: Audi rachète les parts de Ducati à InvestIndustrial pour une somme évaluée à 860 millions d'euros. Ducati devient la 12e marque du groupe Volkswagen.

Pour l'historique, voir: http://www.ducati.fr/media_gallery/histoire_du_logo_ducati/index.do

mercredi 20 mai 2015

Maison de Poméranie

La Poméranie est une région côtière au sud de la mer Baltique, située entre les actuelles Allemagne et Pologne. Son emblème n'est pas le loulou, mais le griffon.

Le nom Poméranie apparut vers l'an mille vient du cachoube : Pòmòrskô et signifie : « au bord de la mer ».

A l'origine peuplée de slaves de langue cachoube, slovince... (langues du groupe léchitique comme le polonais), la région s'est germanisée à la suite de la Croisade du Nord menée par les Chevaliers Teutoniques.

Elle fut gouvernée par des ducs indépendants du XIe au XVIIe siècle de la maison de Poméranie ou de Greifen. Ce nom donné par les Allemands provient de leur emblème qui était un griffon. Le griffon est un animal imaginaire combinant l'aigle et le lion. Ces 2 animaux sont les plus fréquemment choisis comme emblème au Moyen-Age. Le griffon associe le courage et la force de l'un avec la ruse et la vigilance de l'autre.

Bogusław II de Poméranie le porta de 1177 à 1220.
Boguslawa_2.gif

Le griffon était représenté de couleur rouge sur fond blanc. Ses bec et griffes étaient de couleur jaune.
Pomeranie_2.jpg

Le représentant le plus connu de cette famille fut Erik Ier de Poméranie (1382 - 1459) qui fut roi de Norvège en 1389 (sous le nom d'Éric III), de Danemark (sous le nom d'Éric VII) et de Suède en 1396 (appelé Éric XIII). Erik Ier laissa son empreinte dans la ville de Malmö en Scanie (sud de la Suède)

Quatre régions administratives de l'Union européenne ont succédé à l'ancienne Poméranie (d'ouest en est) : en Allemagne : le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale (capitale : Schwerin) mecklembourg-pomeranieocc.jpg en Pologne : la voïvodie de Poméranie occidentale (chef-lieu : Szczecin) pomeranie-occ.png la voïvodie de Poméranie (chef-lieu : Gdańsk) pomeranie-pol.png la voïvodie de Couïavie-Poméranie (chef-lieu : Bydgoszcz). couiavie-pomeranie.png

Le griffon est aussi l'emblème du mouvement de défense de la langue et culture cachoube.
kashoubes.jpg

lundi 18 mai 2015

Scania

1890: Philip Wersén, entré par mariage dans une grande famille d’industriels de la ville de Södertälje, au sud de Stockholm, les Ekenberg, prend contact avec la société Surahammars Bruk et lui propose de fonder ensemble une usine de fabrication de wagons de chemins de fer. Surahammars Bruk ferronnerie centenaire, est alors le premier fournisseur suédois de roues et autres composants de matériel roulant. La dénomination sociale de la nouvelle entreprise est Vabis (Vagnfabriks-Aktiebolaget i Södertelge) (Compagnie de Carrosserie de Södertelge).

1898: Fabrication de la première voiture à moteur à combustion interne suédoise.
vabis.jpg

1900: Création de Maskinfabriks-Aktiebolaget Scania i Malmö (association de termes suédois et latins signifiant Compagnie de fabrication de machines Scania de Malmö) pour reprendre l'usine de vélocipèdes Humber,à Malmô, capitale de la Scanie au sud de la Suède.
La Scanie a pour emblème une tête de griffon, créature fantastique mi-aigle mi-lion.
La première marque de Scania remonte à 1901 et représente une manivelle de pédalier de vélo avec une tête de griffon en son centre.

scania1.jpg

1911: Construisant tous les deux des voitures automobiles, les deux compagnies fusionnent pour devenir AB Scania- Vabis.
scania_vabis.jpg

1919: Proche de la faillite, la société se spécialise dans la construction de camions.

1968: Scania-Vabis fusionne avec SAAB, constructeur d'automobiles et d'avions militaires, pour donner naissance à SAAB-SCANIA AB.
La manivelle de pédalier est remplacée par deux anneaux.
saab2.jpg

De 1969 à 1984, suite à un litige de marques, l’entreprise n’utilisa qu’un logo avec le nom de Scania comme marque. Scania-logo.gif

1995: Le groupe se divise en deux entités totalement distinctes, Scania AB et Saab Automobile AB.
La marque retrouve la manivelle de pédalier
scania.jpg

2000: Scania AB cède la totalité de Saab à General Motors.

2014: Volkswagen AG devient le propriétaire de Scania à 100%.

Voir: http://se.scania.com/Images/P11402FR%20Buses%20100%20years_tcm120-249173.pdf

samedi 9 mai 2015

Modène

L'emblème de Modène date de l'époque où les villes du nord de l'Italie se groupèrent dans la Ligue Lombarde contre l'empereur Frédéric Barberousse (1167). La première preuve documentaire de son utilisation remonte à 1327 dans les Statuts de la commune de Modène, une illustration présente Saint Geminiano monté sur un cheval couvert d'un manteau jaune à croix bleu.
Modena_-_Statuta_Civitas_Mutine__1327__Particolare_San_Geminiano.jpg
La croix bleu est représentée gironnée depuis 1525. Cela donne un effet "trois dimensions" à ce dessin.

La république urbaine prit fin à la suite du conflit entre les Guelfes et les Gibelins, les Princes de la Maison d'Este gagnèrent le gouvernement de la ville. Leur armoiries devinrent alors l'emblème officiel de Modène.
Modene-este.gif

D'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or.

En 1796, les troupes de la République Française envahirent la ville. Elle est rattachée à la République Cisalpine, puis au Royaume d'Italie. Hercule III, dernier Duc de la Maison d'Este laisse à sa mort en 1803, ses droit sur ses possession, à son gendre, l'Archiduc Ferdinand d'Autriche, qui devient alors Duc de Modène. En 1815, après la fin des guerres napoléoniennes, le drapeau officiel devient alors un mix entre les couleurs autrichiennes et celles de la maison d'Este. it_mod.gif
En 1859, le Duché de Modène est rattaché au Royaume de Sardaigne.
Modena-Stemma.png
Le blason municipal est reconnu officiellement en 1934: D'oro, alla croce d'azzurro accollato da due trivelle di ferro e oro in croce di Sant'Andrea, sormontato da una corona aurea ducale tempestata di gemme sostenente nove fioroni d'oro, cinque visibili, caricato ciascuno di una perla nel cuore. Motto “Avia Pervia”.

Les équipes sportives de Modène utilisent le jaune et le bleu comme couleurs. On peut citer le Modena Football Club
modena2014.jpg
et le Pallavolo Modena
modena1987.jpg
Enzo Ferrari, natif de la ville, a utilisé le jaune comme fond du logo de sa société Scuderia Ferrari.