Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 19 juillet 2017

Rouge en 21 langues

Logographie:

Chine (1) 红 hóng
Japon (9) 赤 aka
Corée (20) 빨강 ppalgan

Alphabétique:

Espagnol (2) rojo
Portugais (7) vermelho
Français (10) rouge
Italien ( 21 ) rosso
Anglais (3) red
Allemand (13) rot
Russe (8 ) красный krasnyï
Turc (17) kırmızı alaş kızıl
Vietnamien (14) đỏ djo
Javanais (12) Abang

abjad

Arabe (4) أَحْمَر aḥmar
Ourdu (20) سرخ surkh

abujida

Bengali (5) লাল lala
Hindi (6) लाल lāl
Landa/Pendjabi (11) ਲਾਲ lala
Marathi (19) लाल lala
Telegou (15) ఎరుపు erupu
Tamoul (18) சிகப்பு civappu

Les Romains appelaient le rouge ruber. On trouve cette racine dans rubicond: très rouge de peau, principalement concernant le visage, rubéole mais aussi rubrique: titre (écrit en lettres rouges) dans les livres de droit.

Les personnes aux cheveux roux sont dit russus. Russus est l'origine de l'italien rosso, le français rouge et l'espagnol rojo.

Les Espagnols utilisent un sinonyme à rojo: colorado.
Le rouge est la troisième couleur ayant surgi du langage humain après blanc et noir. Ces deux termes qualifiant l'aspect lumineux ou sombre des objets, rouge en qualifie l'aspect coloré.

Les Portugais disent vermelho qui dérive du latin vermiculus, petit vers, désignant la cochenille kermes vermilio parasite du chêne kermès, servant à obtenir une teinture rouge. C'est la même origine que les mots français vermeil et vermillon.

Les Anglais disent red, les Allemands rot.

Les Russes disent krásný ce qui veut dire aussi beau.

Les Tchèques disent červený de l'ancien slave črĭvenŭ: chenilles d'insectes servant à produire la couleur rouge. Les mois de juin et de juillet s'appelent červen et červenec, mois quand les fruits rougissent et mûrissent.

Les Turcs disent kırmızı de kermes, l'insecte.

Les Hébreux utilisent le mot אדום Adom qui est synonyme d'Adam, être humain et qui a la même racine que terre.

Les Grecs avaient plusieurs mots pour désigner la couleur rouge. Dans les Evangiles (texte grec) on trouve les couleurs porphyros (rouge de la couleur de la pierre de porphyre) et kokkinos (rouge écarlate), de kokkos, la cochenille et la teinture écarlate qui en est tirée. Il y a aussi le mot ancien ἐρυθρός Erythros qui a donné Érythrée, le pays rouge (situé au sud selon le code géo-chromatique utilisé depuis la plus haute Antiquité).

Ce code identifie le sud au rouge à cause de la chaleur qui s'associe aux 2 termes. La mer Rouge (turc Kızıldeniz) est au sud de l'Anatolie, comme la mer Noire est au nord.

Le fleuve Rouge (红河, hóng hé) naît en Chine et traverse au sud le Viet-Nam pour aboutir dans la mer de Chine méridionale

La Mosquée rouge ou Mosquée Lal Masjid (ourdou : لال مسجد), est une mosquée sunnite située au Pakistan à Islamabad dans le quartier G6. En 2007, l’assaut de la Mosquée rouge par l'armée pakistanaise contre un groupe d'insurgés islamistes proches d'Al-Qaïda fit une centaine de morts et ses conséquences ont profondément touchées le Pakistan.

Le Fort rouge, aussi appelé le Palais-fort de Shahjahanabad ou Lal Qil'ah, est une forteresse d'architecture moghole de Delhi, Inde. Il est inscrit depuis 2007 sur la liste du patrimoine mondial. Le fort est aussi le lieu depuis lequel le premier ministre d'Inde s'adresse à la nation chaque 15 août (l'Inde a acquis son indépendance le 15 août 1947), il est le symbole de l'indépendance de l'Inde.

Au Japon, aka s’écrit avec le kanji 赤 que l’on peut décomposer en deux parties, 大 (grand) et 火 (le feu). C’est donc la couleur d’un gros feu qui brûle qui est orangée/rouge. La prononciation aka partage la même étymologie que akiraka (明らか) signifiant « clairement/explicite ». C’est pourquoi on retrouve beaucoup d’expressions japonaises ou 赤 porte le sens de « clairement/complètement ».

dimanche 2 juillet 2017

Noir en 21 langues

Logographie:
Chine (1) 黑 hēi
Japon (9) 黒 kuro
Corée (20) 검정 geomjeong

Alphabétique:
Espagnol (2) negro
Portugais (7) negro, preto
Français (10) noir
Italien ( 21 ) nero
Anglais (3) black
Allemand (13) schwarz
Russe (8 ) чёрный tchernyi
Turc (17) kara, siyah
Vietnamien (14) đen
Javanais (12) ireng

abjad
Arabe (4) أسود áswad
Ourdu (20) سیاہ kālā

abujida
Bengali (5) কালো Kālō
Hindi (6) काला kālā
Landa/Pendjabi (11) ਕਾਲਾ Kālā
Marathi (19) काळा Kāḷā
Telegou (15) నలుపు nalupu
Tamoul (18) கருப்பு karuppu

Les Romains utilisaient 2 termes pour noir:

- ater: noir mat qui provient de l'indo-européen ater: feu, fumée.

On retrouve cette racine dans atrium, grande salle à l’entrée de la maison romaine, ordinairement couverte et ornée d'une colonnade.

Ce terme se retrouve aussi dans ätre, base de la cheminée où l’on fait le feu, et autour duquel se déroulait la vie du ménage.

On le retrouve dans atroce, adjectif qualifiant ce qui est très douloureux au sens physique et au sens moral, par analogie avec une personne cruelle et méchante au regard noir.

- niger: noir brillant qui provient du grec nekros: mort.

On retrouve ce nom dans le fleuve Niger et les pays Niger et Nigéria.

Il donne le mot français noir, l'italien nero, l'espagnol negro, mais aussi nègre et dénigrer dans le sens noircir une réputation.

Ater, fréquent en latin classique, disparait au IIIe siècle remplacé par niger.

Les Portugais utilisent preto du latin pressus (« pressé, couvert ») devenu prettus et passé au sens météorologique de « couvert, sombre », en parlant des nuages, du ciel, à celui de « noir ». Le français nébuleux est à mi-chemin de ce processus, laissant derrière lui le sens de « nuageux » pour celui de « sombre, pas clair. »
Ouro Preto (Or noir) est une ville du Minas Gerais au Brésil.

Les Anglais utilisent black.

Les Allemands utilisent schwarz, les Suédois svart, les Néerlandais zwart.

En germain, blach était le noir brillant, dense et swart le noir mat et terne.

L’indo-européen commun suordos (« noir, sale ») qui donne l’allemand schwarz (« noir ») donne aussi le latin sordeo (« être malpropre ») donc le français sordide.

Les Russes écrivent чёрный (tchernlyï) de la même famille que le tchèque černý, le polonais czarny, le slovène črn, le bulgare черно

Les Bretons disent du comme les Gallois. Le drapeau breton est appelé Gwenn ha Du (blanc et noir).

Les Basques disent beltz. Le vin rouge en français est noir en basque.

Les Chinois écrivent et prononcent hēi . Le Japonais se prononce kuro.

La partie supérieure du kanji évoque la fenêtre (里), la partie inférieure, le feu (火).

Autrefois, les maisons japonaises n'avaient pas de cheminée ; le feu était fait sous la fenêtre et celle-ci devenait noire.

Kanji-kuro02.jpg

les Hindi disent: काला (kala). Les Turcs disent kara.

Karageorges (Georges le noir) a été le chef de la première révolte serbe contre les Turcs.

Les Turcs utilisent aussi le mot siyah que les Persans utilisent سياه (syāh).

Les Arabes écrivent أسود ('áswad) et les Hébreux שחורן

Le pluriel d'áswad se dit sūdaan. Le Soudan est le pays des noirs (بلاد السودان).

Les Grecs utilisent : μαύρος (mav́ros) que l'on retrouve en France dans l’appellation maure et le nom de famille Moreau.

Les noirs ont été les premiers pigments préparés par l'homme : à partir de bois carbonisé (noir de charbon) puis par combustion (noir de carbone, noir de fumée).

jeudi 29 juin 2017

Blanc en 21 langues

Les 21 langues les plus parlées dans le monde représente 70 % des habitants de la planète.

Elles utilisent 4 sortes d’alphabets:

logografiques (type chine)
alphabétique (type européen)
abjad (type arabe)
abugida (type hindou)

Ce qui donne la typologie suivante:

Logographie:
Chine (1) 白 bái
Japon (9) 白 shiro
Corée (20) 하양 hwaiteu

Alphabétique:
Espagnol (2) blanco
Portugais (7) branco
Français (10) blanc
Italien ( 21 ) biancho
Anglais (3) white
Allemand (13) weiß
Russe (8 ) белый belyj
Turc (17) Beyaz
Vietnamien (14) Trắng
Javanais (12) putih

abjad
Arabe (4) سفید abyadh
Ourdu (20) بيض safed

abujida
Bengali (5) সাদা Sādā
Hindi (6) श्वेत saphed
Landa/Pendjabi (11) ਚਿੱਟਾ Ciṭēد
Marathi (19) पांढरा Pāṇḍharā
Telegou (15) తెలుపు Telupu
Tamoul (18) வெள்ளை Veḷḷai

Les Romains utilisaient 2 termes pour blanc:

- albus: blanc mat que l'on retrouve dans la nom de la ville d'où venaient les premiers Romains, Romulus et Rémus: Albe la longue.

Autres pays blancs: l'Albanie et la perfide Albion (Grande Bretagne). Un fleuve blanc: l'Aube, affluent de la Seine.

Ce terme se retrouve aussi dans album, un livre avec des pages blanches que l'on remplit d'objets de collection ou de souvenirs photographiques.

On le retrouve dans albatre, pierre blanche, et albumine, le blanc d'oeuf.

A l'aube, apparaissent à l'horizon les premières lueurs du jour, avant le lever du soleil.

L'aube est un vetement liturgique en forme de tunique blanche. C'est le vetement qu'utilise le nouveau fidèle de l'église pour sa première communion.

Les Roumains utilisent le mot alb pour blanc.

- candidus: blanc brillant qui a donné Candide; le naïf héros au regard neuf du roman de Voltaire.

Candida était le nom de la toge blanche que portaient les candidats pour solliciter une fonction publique.

La candeur est la pureté d'âme, confiance, ingénuité, franchise qui devrait remplir ce candidat.

Ces mots furent remplacés par un mot emprunté au germanique blank, qui veut dire brillant, dans le latin de la fin de l'Empire.

On le retrouve dans le français blanc, l'espagnol blanco, l'italien bianco, le portugais branco.

Les Anglais utilisent white du germanique hwit qui a aussi donné le danois hvid, le néerlandais wit, le suédois vit et l’allemand weiß.

Hwit a plutôt la signification de clair que de brillant.

Les Russes écrivent белый (biélyï) de la même famille que le tchèque bílý, le polonais biały, le sorabe běły, le slovène bel, le bulgare бял

La Biélorussie est la Russie Blanche. Belgrade est la ville blanche.

Les Bretons disent gwenn comme les Gallois gwyn. Le drapeau breton est appelé Gwenn ha Du (blanc et noir).

Les Basques disent zuri.

Les Chinois écrivent et prononcent bái . Les Japonais le prononcent shiro et l'écrivent しろ/しろい en kana.

les Hindi disent: सफेद (safed). Le Safed Baradari (palais blanc), est un monument de Lucknow, en Inde

Les Arabes écrivent أبيض (abyadh) et les Hébreux (lavan) לָבָן

Les Grecs comme les Romains ont 2 mots : λευκό (levkó) et άσπρο (áspro).

On retrouve ces termes en français leucocytes (globules blancs) mais non dans le médicament Aspro, inventé en Australie en 1917 par les frères Nicholas: NicholAS PROduct.

Les Inuits ont sept mots différents pour sept nuances différentes de blanc.