Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 avril 2016

Austin

1854: Frederick Wolseley, un irlandais émigre en Australie pour s'occuper de moutons.
1872: Il crée une machine de tonte de moutons.
1887: Avec l'aide d'Herbert Austin, un ingénieur anglais émigré en Australie, Frederick Wolseley fonde The Wolseley Sheep Shearing Machine Company, une compagnie pour construire des machines de tonte des moutons.
1893: Herbert Austin et Frederick Wolseley décident d'ouvrir une usine de fabrication à Birmingham en Angleterre pour bénéficier de sous-traitants plus compétents.
1895: Austin s’intéresse à la fabrication de voitures automobiles comme moyen de stabiliser les fluctuations saisonnières inhérentes de l'entreprise Wolseley.
wolsel01.jpg

1899: Mort de Frederick Wolseley. Vickers, Sons and Maxim reprennent l'activité et le nom de Wolseley.
1901: La construction de moteur et de voiture est prise par The Wolseley Tool & Motor Car Company Limited.
wolse300.jpg

1900: La carrosserie Van den Plas, de Bruxelles, travaille avec les constructeurs automobiles français De Dion Bouton, Berlier, Germain, Packard.
vande170.jpg

1905: Herbert Austin quitte Wolseley et fonde Austin Motor Company. Son siège est basée à Longbridge, une banlieue de Birmingham, au centre de l'Angleterre.
1906: Sa nouvelle voiture a un moteur vertical et est, en tout sauf un petit détail, identique aux Clément-Gladiators assemblés dans la même usine. William Harvey Du Cros, qui possède Cycle Co Swift injecte des fonds et rejoint le conseil d'administration.
austi300.jpg

1914: Austin devient une société publique cotée lorsque le capital est augmenté à 650.000 £. A cette époque , en nombre de voitures produites, la société est au cinquième rang après Wolseley, Humber , Sunbeam et Rover.

1917: La compagnie anglaise Vanden Plas Ltd. est créée.
vande530.jpg

1918: Austin Motor Co. a augmenté considérablement au cours de la Première Guerre mondiale avec l’obtention de contrats gouvernementaux pour les avions, les obus, les canons lourds et camions. La main-d'œuvre est passée d'environ 2.500 à 22.000 personnes.
1920: Herbert Austin dessine lui-même l'emblème de sa marque: dans une forme triangulaire, un volant sur des ailes accompagne une roue qui soulève de la poussière. Il est censé symboliser le contrôle et la vitesse des voitures de la marque.
austi200.jpg

1921: La société n'arrive pas à vendre suffisament. Elle est mise sous séquestre.
1922: Lancement de la Seven, une petite voiture économique produite en masse. L'une des raisons pour lesquelles le marché pour une voiture comme l'Austin 7 existe est le code fiscal britannique: chaque voiture personnelle est imposée sur la taille du moteur.

1930: Création de American Austin Car Company, pour produire des modèles Austin aux Etats-Unis.
ameriau0.jpg

1934: Datsun commence à construire des Austin Sevens sous licence.
1935: American Austin Car Company est réorganisée sous le nom d'American Bantam. Ce fut Bantam qui produisit le premier prototype de la Jeep.
ameribantam.jpg

1936: Le fondateur est anobli comme Baron Austin of Longbridge.
1941: Mort de Lord Austin.

1946: Vanden Plas devient une filiale d'Austin et produit l'Austin A120 Princess, une voiture haut de gamme.
vande600.jpg

1947: Le logo Austin prends la forme d'un écu très étroit.
austi470.jpg

On voit aussi apparaître comme insigne de capot, un A ailé, une réponse au B ailé des Bentley. AustinFlyingA.JPG

1950: Les armoiries de Lord Austin qu'il avait adopté son anoblissement en 1936 sont adoptées avec comme modification principale une croix à la place du chevron original. Gerbes de blé et losanges symbolisent la générosité et la constance, tandis que la couleur or représente la générosité. Lord Austin était connu pour son soutien envers les hôpitaux et diverses autres activités de bienfaisance.
austi060.jpg

1952: Le constructeur fusionne avec son concurrent Nuffield Organisation (marques Morris, MG, Riley...). L'union des deux fabricants donne naissance à la British Motor Corporation (BMC), le plus grand groupe automobile britannique.
Le logo de cette marque est une cocarde aux couleurs britaniques.
BMC_Rosette.JPG

1952: Lancement de la marque Austin-Morris.

1952: Austin passe un accord avec Donald Healey, l'ingénieur automobile de renom. Cet accord conduit à une nouvelle marque Austin-Healey et à une gamme de voitures de sport.
austh583.jpg

1959: Lancement de la Austin-Mini-Cooper.
austc610.jpg

1968: Le regroupement des marques anglaises donne naissance à la British Leyland Motor Corporation (BLMC).

1978: Le logo d'Austin-Morris évolue.
AustinMorris_Text.JPG

1982: La majeure partie de la division automobile de British Leyland est rebaptisé groupe Rover Austin, avec Austin comme marque grand public et Rover marque plus luxueuse. La marque MG est relancé pour les versions sportives des modèles Austin.
1982Austin_Rover.png

1989: La marque Austin-Sterling est lancée.
austinroversterling82.jpg

1987: La marque Austin est abandonnée et Austin Rover devient tout simplement le groupe Rover. Les voitures Austin continuent à être fabriquées, même si elles ont cessé d'être des Austins. Elles portent le logo Rover mais sans "Rover" écrit dessus. Les logos sont spécifiques au modèle de voiture. La croix des armoiries de Lord Austin permet une réminiscence des anciens logo.
Austin Metro City X 1989

Les droits sur le nom Austin sont transmis à British Aerospace, puis à BMW lorsque ils achètent le groupe Rover.
Les droits ont ensuite été vendus à MG Rover, créé lorsque BMW a vendu l'entreprise.
Suite à l'effondrement et la vente de MG Rover, Nanjing Automobile Group possède le nom d' Austin et l'usine d'assemblage historique de Austin à Longbridge.
Lors de l'Exposition Nanjing International en mai 2006, Nanjing a annoncé qu'il pourrait utiliser le nom Austin sur certains des modèles MG Rover, au moins sur le marché chinois.

2012: Une nouvelle Austin Motor Company Limited est constituée par Steve Morgan de Birmingham.
2014: Dissolution de la nouvelle société.

Pour plus de détails, voir: http://www.aronline.co.uk/blogs/facts-and-figures/history-evolution-of-the-ar-logo/

vendredi 2 octobre 2015

Moline Plow

1870: La firme Candee & Swan, un fabricant de charrue et d'outils agricoles, concurrent de Deere and Company (également de Moline, Illinois), remporte un procès contre Deere lui permettant d'utiliser le nom Moline Plow (charrue).
molinp1888.jpg

1915: Moline Plow achète Universal Tractor Company de Columbus, Ohio, fabricant du tracteur Universal.
1916: Moline Plow entre dans le domaine de l'automobile avec la marque Stephens, nommé d'après l'un des fondateurs de Moline Plow.
1919: Willys-Overland Company achète Moline Plow.
1924: Les activités tracteur et automobile passant chez Willys, la compagnie se redéfinit comme Moline Implement Company.
1929: Union avec Minneapolis Steel & Machinery Company et Minneapolis Threshing Machine Company (les deux de Minneapolis, Minnesota), pour former la Minneapolis-Moline Power Implement Company.
minneapolis-moline.jpg

1896: Frank Ballou Stearns, à l'age de 17 ans, construit sa première voiture à Cleveland.
1898: Il s'associe aux frères Raymond M. et Ralph L. Owen pour créer la F. B. Stearns & Company pour produire et commercialiser des automobiles.
stearns1905.jpg

1917: Frank Ballou Stearns atteint d'une pneumonie se retire de l'affaire.
1925: Willys achète F.B. Stearns Company
stearns1925.jpg

1899: Les principales firmes de constructeurs de cycles canadiennes H.A. Lozier, Massey-Harris, Goold, et Welland Vale Manufacturing s'unissent pour former la Canada Cycle and Motor Co. (C.C.M.). La compagnie, située à Toronto, produit 85% des vélos canadiens.
ccm_logo_3.jpg

1903: Tommy Russell, directeur général de la CCM rachète la Canadian Motors Ltd., un conducteur automobile défaillant et le renomme Russell Motor Car Company.
russel1911.jpg

1911: Russel Motor se sépare de CCM.
1916: Russell Motor Car Company est racheté par Willys.

1878: Albert Augustus Pope crée la première bicyclette fabriquée en Amérique: Columbia Bicycle
bike-columbia.gif

1898: Pope regroupe 42 fabricants de bicyclettes dans la société American Bicycle Company
abc.gif

1901: Les voitures Toledo sont construites par le groupe American Bicycle Company (ABC) à Toledo (Ohio).
toledo1901.jpg

1903: Création de la Pope Motor Car Company pour fabriquer les voitures Toledo. Elles deviennent des Pope-Toledo.
popetoledo1904.jpg

1909: La société a des difficultés financière et est rachetée par Overland.

mardi 14 juillet 2015

Kia

1944: Chul-Ho Kim crée une société pour fabriquer des composants pour bicyclettes: Kia. La première syllabe Ki signifie « se révéler au monde ». La seconde syllabe A est la première lettre du mot Asie. Donc, Kia signifie « l'Asie se révèle au monde ».

1952: Premier véhicule à deux roues le samcholli-ho.

1953: Le premier logo Kia a été conçu par le chevauchement d'une règle de construction triangulaire avec une roue dentée symbolisant l'industrie mécanique et un noyau benzénique symbolisant l'industrie chimique.
kia-1953.jpg

1961: Kia lance sa première motocyclette, la C-100 et trois mois plus tard le triporteur K-360.

1964: Un nouveau logo été créé pour commémorer les 20 ans de Kia. Il est basé sur les lettres de l'alphabet coréen qui forment le nom Kia: 기아.
kia-1964.jpg

1971: Kia se lance dans la fabrication d'automobiles sous la marque Asia Motors en assemblant la Fiat 124 sous licence pour le marché de la Corée du Sud.

1973: Kia réalise son premier moteur essence pour automobiles.

1974: Asia Motors devient Kia Motors Company et lance la première voiture de sa propre conception.

1986: Le logo change à nouveau. Le bras étendu du K majuscule symbolise un 'drapeau' en trois vagues, qui a la signification suivante:

  • premiere vague, Kia est une entreprise citoyenne responsable qui contribue au développement social basé sur la confiance et l'amitié ainsi que la coopération et la technologie.
  • deuxième, Kia est le fer de lance de l'avenir de l'industrie automobile tant dans la créativité et la diligence que dans la recherche et le développement.
  • troisième, Kia entre dans la compétition mondiale en tant que constructeur automobile avec un avenir brillant et prospère.

kia-1986.jpg

1994: Ce "brandmark" a été développé pour commémorer les 50 ans de Kia et le début véritable des exportations des modèles Sephia et Sportage développés indépendamment. La forme ovale douce et sophistiquée du logo représente la terre ou le marché mondial, montrant ainsi les opérations commerciales mondiales de Kia. A l'intérieur du logo, le mot «Kia» apparaît en caractères occidentaux, de la couleur rouge qui est associée avec le soleil et la passion, transmet le dynamisme et l'exaltation de l'esprit Kia.
kia-oval-logo-3.jpg

1997: Après une période faste qui lui permet une expansion rapide, Kia plonge dans une profonde crise qui touche tout le Sud-Est asiatique.



1998: Kia est déclarée en banqueroute et est rachetée par son principal concurrent, Hyundai Motor.

2006: Pour les véhicules produit sur le marché interne, un logo alternatif a été créé.
Kia-logo.jpg

mardi 23 juin 2015

Cadillac

1890: Henry Martyn Leland s'associe avec Robert C. Faulconer et Charles H. Norton pour créer à Detroit (Michigan) une société de conception et de fabrication de machines spéciales (tours, rectifieuses, machines à riveter, à moudre le grain...): Leland, Faulconer & Norton . Leur emblème est une roue dentée.
lfn.jpg

1894: Norton quitte la société. L'entreprise se renomme Leland & Faulconer (L&F).

1899: Deux fabricants de chariots, William H. Murphy et Lemuel W. Bowen décident de se lancer dans la construction automobile et fondent la Detroit Automobile Company. Une douzaine seulement de voitures voient le jour en deux ans.

1901: Murphy et Bowen décident d'améliorer leur voiture et recrutent pour cela le jeune Henry Ford; la société est alors réorganisée et devient la Henry Ford Company. Mais au bout de trois semaines, Henry Ford démissionne, ses vues de l'automobile ne correspondant pas avec celles de Murphy. Dans le même temps, Ransom E. Olds, patron de Oldsmobile, vient demander l'aide de Leland pour améliorer la boîte de vitesses de sa voiture Curved Dash. Leland lui propose d'améliorer aussi son moteur mais Olds refuse.

1902: Murphy et Bowen décident alors de liquider la société et demandent à Henry M. Leland de procéder à l'inventaire de l'usine. Mais Leland les persuade de continuer et il leur propose de procéder à un réoutillage complet de leur usine pour construire une nouvelle voiture équipée du moteur de sa société que l'ingénieur Alanson P. Brush est en train d'améliorer. Les associés se réunissent pour définir les statuts de la nouvelle société et pour en choisir le nouveau nom. Dans l'enthousiasme des commémorations du bicentenaire de la fondation de la ville de Détroit, ils choisissent de baptiser leur firme Cadillac Automobile Company, du nom du fondateur de la ville, le français Antoine de Lamothe-Cadillac (1658-1730).

1903: La production de la Cadillac démarre; l'usine Cadillac se contente d'assembler les voitures, la firme L&F fournissant les moteurs, les boîtes de vitesses et les directions. Le logo est simplement le nom écrit en cursive.
Logo: Replica of 1902 Cadillac

1905: Les firmes L&F et Cadillac fusionnent pour former la Cadillac Motor Car Company. Les constructeurs décident d'orner leur voiture avec les armoiries d'Antoine de Lamothe-Cadillac.
cadillac1916.png

1908: William Crapo Durant, le fondateur de la General Motors, souhaite également acquérir un constructeur pour le marché au-dessus de celui de Buick ; il achète Cadillac pour 5,4 millions de dollars. Durant demande alors aux Leland de continuer de diriger Cadillac «exactement comme si la marque leur appartenait toujours».

1917: Henry et Wilfred Leland démissionnent et partent fonder la Lincoln Motor Company.

1947: Dans toutes les petites modifications que subit le logo dans le temps, on peut noter l'ajout d'ailes, triangle ou V.
cadillac_1947.jpg

1950: Cadillac parvient à dominer le marché des voitures de luxe de l'après guerre.

1953: Le logo change un peu au niveau de la couronne.
cadillac1953.png

1985: Fortement concurrencée sur son propre marché par les constructeurs de prestige allemands (Porsche) puis japonais, Cadillac traverse une passe difficile.

2000: Le logo évolue en simplifiant le blason: les merlettes et la couronne disparaissent.
Cadillac_2000.png

samedi 6 juin 2015

NAG

1883: Emil Rathenau, un entrepreneur juif de Berlin, fonde la Deutsche Edison-Gesellschaft für angewandte Elektricität (Compagnie Edison allemande pour les applications électriques).

1884: La société et la ville de Berlin signent un accord pour l'électrification de Berlin.

1887: Change de nom en Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft (Compagnie Générale d'Electricité) abrégé en AEG.
Logo_aeg_1896.jpg

1899: AEG achète la carrosserie berlinoise, créée en 1833, Kühlstein Wagenbau et la renomme Allgemeine Automobil-Gesellschaft (Compagnie Générale d'Automobile). La direction technique est donnée à l'ingénieur Joseph Vollmer qui conçoit des modèles automobiles à propulsion électrique.

1900: AEG change de logo
Logo_aeg_1900.jpg

1901: La société AAG est renommée Neue Automobil-Gesellschaft (NAG).
nag_logo1.gif

1907: Peter Behrens, un des pionniers dans le design industriel, change l'image d'AEG, en créant le logo hexagonal
Logo_aeg_1907.jpg

Les filiales adoptent le même logo
aag.jpg

1908: AEG se retire de NAG.

1912: Victoire d'automobiles NAG dans le rallye de Suède.

1915: La société est renommée Nationale Automobil-Gesellschaft.
nag_protos.jpg

1922: Emil Rathenau est tué par des gangsters d'extrème-droite.

1926: La conjoncture économique étant mauvaise, la marque NAG évolue vers des produits haut de gamme, mais les couts de développement ont raison de la trésorerie.

1934: Büssing rachète NAG et continue la production sous le nom de Büssing-NAG. bussing-nag.jpg

1950: Fin de la marque Büssing-NAG.

jeudi 28 mai 2015

Laurin & Klement

1895: Václav Klement, qui est libraire dans la ville de Mlada Boleslav en Bohème qui est à l'époque une partie de l'empire austro-hongrois, adore la bicyclette. Il a acheté une de la marque allemande Seidel & Naumann mais catastrophe, suite à un problème technique, quant il écrit au fabricant en tchèque, sa langue natale, il lui est répondu que l'on ne répondrait qu'à une lettre écrite en allemand. Dégouté, il s'associe avec un mécanicien tchèque Václav Laurin pour réparer, puis construire des bicyclettes dans leur ville. Ils nomment leur marque Slavia. Laurin et Klement choisissent un logo représentant les nations slaves par leur emblème : les feuilles de tilleul. La roue y a été ajoutée puisqu'elle symbolise la mobilité. Plus tard, ce sont leurs initiales que Laurin et Klément ajouteront au logo. Les couleurs rouge et blanche sont celles de la Bohème.
Slavia1.png

1899: Construction de la première moto

1902: Une moto Laurin & Klement gagne la course Paris-Vienne.

1905: Construction de la première automobile
laurin-klement.jpg

1912: Acquisition du constructeur de la ville de Liberec, en Bohème Reichenberger Automobil Fabrik fondé en 1907 par le baron Theodor von Liebig, Oskar von Klinger et Manfred Ginskey.
raf_logo.gif
Laurin & Klement devient le plus gros constructeur d'automobiles d'Autriche-Hongrie.

1925: La compagnie Laurin & Klement est rachetée par le fabricant d'armes tchécoslovaque Škoda pour devenir le département Škoda auto.