Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Organisations internationales

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 14 novembre 2018

Deutcher Turnerkreuz

LaTurnerkreuz est une marque figurative du mouvement de gymnastique allemand (turner bund) qui, en 1844, a été gravée par l'imprimeur Johann Heinrich Felsing (1800-1875) de Darmstadt , Hesse , avec les couleurs rouge et blanche de la Hesse. Selon le Turner-Bund allemand, le logo original est toujours carré et forme une croix grecque d' axe égal. Il se compose de quatre copies de la lettre F en majuscule, horizontalement et verticalement, qui reprennent la devise Turner: Frisch, Fromm, Fröhlich and Frei (frais, pieux, joyeux, libres !)

turnerbund_cross.jpg

Le gammadium, ou croix gammée est formée d'une croix commune perpendiculaire à un pôle et horizontale d'un faisceau , les deux en taille de fil, est occupé au milieu. C'est généralement une image héraldique

Gammadium.jpg

À l’origine, les ornements sur les robes byzantines et les vêtements grecs étaient similaires à la lettre capitale grecque Gamma.

Gamma_uc_lc.svg.png

La croix gammée nazie (nommée en allemand Hakenkreuz, « croix en crochets ») a été utilisée comme symbole par Adolf Hitler et le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) en raison de son association avec les peuples « aryens » dont ils se réclamaient.

La croix gammée nazie est une représentation dextrogyre (qui pointe à droite) du svastika. En Occident, pour des raisons historiques, la croix gammée est généralement associée au nazisme, ce qui n'est pas le cas en Asie.

NSDAP-Logo.jpg

Le svastika dextrogyre noir, emblème du nazisme, a été transformé en l'inclinant à 45° sur un disque blanc, position moins fréquente pour les svastikas indiens. En terme héraldique, il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une « croix », comme le svastika d'origine, mais d'un « sautoir gammé ».

La croix gammée fut adoptée par le NSDAP alors qu'il n'était encore que le Parti des travailleurs allemands (DAP), et devint dès 1920 son emblème officiel. Selon Hitler dans Mein Kampf : le blanc représente le nationalisme, le rouge le socialisme, et la croix gammée la race aryenne

https://www.crwflags.com/fotw/flags/de@dtbax.html?fbclid=IwAR37GspZqa2NQLN4duKEHP_FbydmSCiBOzdghIisBvwixigvgICGSR5DVsw

https://de.wikipedia.org/wiki/Turnerkreuz

dimanche 10 mai 2015

Drapeau olympique

Conçu en 1913 par Pierre de Coubertin, qui rénova les Jeux olympiques, il fut présenté officiellement au congrès olympique de Paris en juin 1914. Mais c’est seulement en 1920 aux Jeux d’Anvers qu’on le verra flotter pour la première fois, car à cause de la Première Guerre mondiale, les Jeux de 1916, prévus à Berlin, n’eurent pas lieu.

Le baron Pierre de Coubertin expliquait lui-même : « Le drapeau olympique, on le sait, est tout blanc avec, au centre, cinq anneaux enlacés : bleu, jaune, noir, vert, rouge ; l’anneau bleu en haut et à gauche à côté de la hampe. Ainsi dessiné, il est symbolique ; il représente les cinq parties du monde unies par l’Olympisme et ses cinq couleurs d’autre part reproduisent celles de tous les drapeaux nationaux qui flottent à travers l’univers de nos jours. »

oly_ioc.gif

Le thème des anneaux entrelacés tenait à cœur Pierre de Coubertin. C'est déjà cet emblème, anneau bleu et rouge sur fond blanc, qu'il avait choisit pour l'Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques (USFSA) qui organisait le sport français depuis 1887.

1912_jean_bouin.jpg

Le constructeur automobile allemand Auto-Union choisit un emblème à anneaux en 1932, année qui vit se dérouler les Jeux Olympiques à Berlin.