Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 10 octobre 2017

Ambazonia

L'ouest du Cameroun a décidé de se donner une identité nouvelle: l'Ambazonia et de déclarer son indépendance le 01/10/2017.
CameroonAmbazonia.jpg

Nouveau nom, nouvelles couleurs, nouveaux emblèmes, les leaders indépendantistes jouent sur le sentiment que les habitants des deux régions anglophones du Cameroun, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, se sentent marginalisés par la majorité de la population francophone des huit autres régions du Cameroun. IIs croient qu’ils sont traités comme des citoyens de seconde classe.



Historiquement, l'ancienne colonie allemande du Kamerun fut partagée entre la France et le Royaume-Uni en 1918.
cameroun.jpg

Le British Mandate territory of British Cameroons fut administré depuis la colonie anglaise du Nigéria et avait pour badge un régime de banane.
cm-br.gif

Le territoire fut partagé en 2: le Northern Cameroons vota son rattachement au Nigéria où il forme une partie des états de Taraba, Adamawa et Borno. C'est le fief actuel de Boko Haram.

Le Southern Cameroons lui, décida en 1961 de rejoindre le Cameroun francophone indépendant depuis 1959.
cm-1960.gif

Cette union était symbolisée par les 2 étoiles sur le tricolore vert-rouge-jaune. La république était fédérale.
cm-1961.gif

Mais en 1972, le fédéralisme est abandonné et la République du Cameroun devient un état unitaire. Une seule étoile est présente sur le drapeau
cm.gif

En 1984, Barrister Gorji Dinka, un chef traditionnel des Widikum, invente le nom d'Ambazonia qui dérive d’Ambas, nom donné à la région de l’embouchure du fleuve Wouri (Mungo river). Ce site, en forme de baie, avait alors reçu le nom anglais Ambas Bay (baie d'Amboise en français).

En 1999, le Southern Cameroons National Council crée le drapeau à 9 bandes blanches et bleues. Les 13 étoiles représentent les 13 divisions du pays. La colombe tenant son bec le rameau d'olivier complète le tout.
ambazonia.gif

jeudi 23 juillet 2015

Lancia

1898: Vincenzo Lancia a 17 ans et commence à travailler chez le constructeur automobile Ceirano.
1901: Giovanni Agnelli achete la société Ceirano pour former Fiat, Vincenzo Lancia devient pilote d'essais.
1906 : Vincenzo Lancia, Claudio Fogolin et Davide Aupicci fondent la Lancia & C. Fabbrica Automobili à Turin, Italie. La nouvelle société loue les ateliers d'un autre constructeur automobile turinois, Itala. La fabrication ne débute réellement qu'en 1908. Le nom de code du véhicule est Tipo 51 mais il fut plus connu sous le label Alpha, première lettre de l'alphabet grec, habitude qui perdurera longtemps chez Lancia. Elle sera vendue à 108 exemplaires. Les premières voitures seront des 4 cylindres assez luxueuses, et performantes. Cette recherche conjointe du raffinement et du rendement déterminera l'éthique de la marque, lui faisant adopter des techniques "non conformistes" : moteurs en V, structure auto porteuse, suspensions indépendantes... avec un impressionnant palmarès en rallyes.
Lancia1907.png

1910: Lancia n'étant pas en concurrence directe avec Fiat, Vincenzo Lancia continue comme pilote officiel de la marque.
1911:Vincenzo Lancia confie au comte Carlo Biscaretti Ruffie - un passionné de voiture - la tâche d'étudier une marque capable de faire reconnaître le nom "Lancia" à première vue. Le comte dessina cinq modèles, dans lesquels Vincenzo choisi celui avec le nom, le drapeau et le volant.
Primo_marchio_Lancia.jpg.
Lancia1911.png

1912 : Lancia présente son premier camion militaire, le 1Z.
1913: La Theta est vendue à 1 700 exemplaires.

1929: Le volant et le drapeau sont dans un écu.
Lancia1929.png

1931: Pour contourner les taxes de 150 % appliquées en France sur les importations étrangères de produits industriel, la société Lancia Automobiles pour la fabrication des automobiles italiennes en France est créée.
1936: L'Aprilla est vendue à 28 000 exemplaire.
1937: Vincenzo Lancia meurt d'une crise cardiaque.

1955: Suitre au décès d"Alberto Ascari, le département courses de Lancia est démantelé. Toutes les voitures sont cédées à Ferrari.
1956 : La gestion de la société devient très délicate pour Mme Lancia. Le groupe Italcementi, l'un des premiers fabricants de ciment au monde, rachète Lancia.
1957: Le logo s'épure au niveau du volant.
Lancia1957.png

1963: L'Apia est vendue à 110 000 exemplaires.
1969 : Intégration de Lancia dans le groupe Fiat.
1974: Le logo reprends son apparence ancienne mais avec seulement les couleurs bleu et blanche.
Lancia1974.png

1980: Lancia lance des modèles emblématiques comme la Stratos ou la Beta, puis la Delta, qui deviendra surtout célèbre pour ses versions Integrale et leurs succès en championnat du monde des rallyes WRC (six titres entre 1987 et 1992).
À partir des années 1990, Lancia voit ses parts de marché s'écorner et sa gamme se réduire. Fiat en fait alors la marque luxueuse du groupe, la sportivité devenant l'apanage exclusif d'Alfa Romeo.
1995: Lancia retrouve un peu de sa splendeur d'antan et se voit confier le destin de la division Autobianchi. L'Y10 est vendue à 1 100 000 exemplaires.

2007: Le logo perd son drapeau.
Lancia2007.png

2010: Le Groupe Fiat décide de faire disparaître la marque Chrysler du marché européen (sauf en Grande-Bretagne où c'est la marque Lancia qui disparait au profit de Chrysler) en "rebadgeant" les modèles américains Chrysler en Lancia.

dimanche 19 juillet 2015

Bianchi et Autobianchi

1885: Edoardo Bianchi, un jeune fabricant d'appareils médicaux, crée à Milan une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de bicyclettes: Fabbrica Italiana Velocipedii Edoardo Bianchi. La couleur traditionnelle de Bianchi est le celeste, un bleu ciel aussi connu comme bleu Tiffany. La légende dit que le bleu céleste est la couleur du ciel de Milan, mais aussi la couleur des yeux de la reine d'Italie Margherita de Savoie à qui Edoardo Bianchi apprit à rouler en bicyclette (l'aigle couronné qui figure sur le logo de la firme est une adaptation des armes royales de la Maison de Savoie).
edoardo_bianchi.jpg

1899: La société se lance dans la fabrication de véhicules motorisés, d'abord des motocyclettes puis des automobiles.
1902: Edoardo Bianchi réalise un tricycle à moteur De Dion-Bouton.

1905: Edoardo Bianchi fonde la Fabbrica d'Automobili e Velocipedi Edoardo Bianchi & C. Rapidement, il s'entoure d'ingénieurs reconnus tels que Giuseppe Merost, Brambilla et Alfieri Maserati, ce qui confère à la marque prestige et reconnaissance en Italie et à l'étranger.
bianchi1.jpg

1910: Très vite la concurrence avec FIAT est grande.

1914: Ses productions se répartissaient ainsi : 45 000 bicyclettes, 1 500 motos et 1 000 automobiles.

1930: L'entreprise débute la fabrication de camions.

1946: Edoardo Bianchi meurt. La production de voiture s'arrête. Celle de cycles continue de plus belle.

1949: Fausto Coppi, grand cycliste italien courant pour l'équipe Bianchi gagne le Giro et le Tour de France.
BIANCHI_URSUS.jpg

1955: La fabrication automobile reprend avec la création de la marque Autobianchi, en association avec les deux patrons d'industries les plus importantes d'Italie, Gianni Agnelli patron de la puissante Fiat SpA et Leopoldo Pirelli patron du groupe homonyme Pirelli. La famille Bianchi détient 33 % du capital de la nouvelle société, comme chacun des deux autres associés.
Autobianchi-logo-3.jpg

Le logo évolue avec une rechercha sur le A initial du nom qui se tranforme dans un triangle coupé inscrit dans un cercle. autobianchi2.jpg

1961: Le logo de la marque se contente du triangle coupé. Autobianchi-Stemma.png

1968: Autobianchi est intégrée au groupe Fiat SpA. La création de cette nouvelle société marque économiquement et contractuellement la fin de la construction d'automobiles par la firme Bianchi.

1967: L'unité motos est reprise par Piaggio.

1968: La marque Autobianchi est totalement absorbée par Fiat.

1969: La marque est placée sous le contrôle de Lancia, qui continuera jusqu’en 1986, à produire la fameuse A-112, qui ne restera badgée Autobianchi qu’en Italie et en France.

1992: Le site de production historique de la marque, à Désio en Italie est fermé, marquant la fin définitive de l'emblème Autobianchi.

1997: Bianchi Velo intègre le groupe Cycleurope, le plus important fabricant de vélos au monde.

jeudi 16 juillet 2015

FIAT

1899: La Fabbrica Italiana Automobili Torino est fondée à Turin, à l’initiative de Giovanni Agnelli, ancien officier de cavalerie, et de quelques investisseurs aristocrates et financiers turinois. Ils rachètent la société et les brevets liés à la voiture de Giovanni Battista Ceirano, fondateur de Ceirano GB & C.
Le peintre Giovanni Carpanetto peint sur une affiche, un petit parchemin sur lequel le nom complet de la société apparait.
fiat3.gif

1901: La société se fait appeler par son acronyme FIAT, jeu de mot et référence biblique (Fiat lux est une locution latine présente au début de la Genèse. Il s'agit de la première parole de Dieu, ordre donné lorsqu'il a créé la lumière lors de la création du monde. La phrase complète est : Fiat lux, et lux fuit, « Que la lumière soit, et la lumière fut ».). Le A a une forme particulière qu'il gardera dans les versions suivantes. Le décor de la plaque est un soleil levant au milieu de fleurs très style Art Nouveau (appelé stile Liberty en Italie).
Fiat-logo-1901.jpg

1903: La firme se développe rapidement : le premier camion Fiat sort d'usine.

1904: Le logo s'inscrit dans un ovale. La couleur est bleu de Prusse.
Fiat-Logo-1904.jpg

1908: La première Fiat est exportée aux États-Unis.
1910: Le constructeur est déjà numéro 1 en Italie.

1920: Giovanni Agnelli devient président de la Fiat.
1921: Le nom de la firme s'inscrit en rouge dans un disque entouré d'une couronne de feuille.
Fiat_logo_1921.png

1922: Est inauguré le Lingotto, une usine ultramoderne dotée de lignes de montage et d'une piste d'essai sur le toit, symbole de l’arrivée de la production de masse.



1925: La Fiat crée la Sava, une société de crédit à la consommation, dans l’objectif de favoriser la vente à crédit des automobiles. Les couleurs du logo s'inversent, le nom est blanc sur fond rouge.
1925_Fiat.jpg

1927: La société holding IFI (Industrial Fiduciary Institute) est créée.

1929: La firme allemande NSU connaît d'énormes difficultés financières et est contrainte de vendre à Fiat son département automobile, avec l'usine d'Heilbronn.

1931: Le logo s'inscrit dans un rectangle. Adoptée en premier par la Fiat 524, ce symbole a été influencée par l'architecture de l'époque, qui se remarque par sa régularité et la précision de la forme.
1931_Fiat.jpg

1932: Le rectangle s'allonge et devient bouclier.
fiat5.gif

1935: En France une usine créée par H.T. Pigozzi assure le montage des Fiats. Les "Fiat françaises" devinrent des Simca.

Après-guerre, les liens de la famille Agnelli avec le régime de Mussolini lui valent d'être écartée de la direction de Fiat.

1950: La Sociedad Española de Automóviles de Turismo (SEAT) est créé par la volonté du gouvernement espagnol avec l'aide de Fiat.

1953: La Fiat 1400 est le premier véhicule italien avec un moteur diesel.

1963: Le jeune Gianni Agnelli reprends les rênes de l'entreprise.

1967: Rachat d'Autobianchi et prise des participations dans des industries hors automobile (Alitalia, autoroutes...). Le conglomérat a le vent en poupe : Fiat est le premier constructeur européen et multiplie les usines, tant en Italie qu'à l'étranger.

1968: Changement radical du logo. Le designer en chef de la société, lors d'une visite d'usine est impressionné par les lettres FIAT gigantesques sur le haut de l'immeuble. Il reproduit cet effet dans le logo qui prends la forme de quatre cubes inclinés à 18 degrés pour épeler le mot F I A T. fiat2.jpg

1969: Fiat achète Lancia et Ferrari.

1971: Fiat achète Abarth.

1982: Vente de SEAT.

1986: Le choc pétrolier affecte peu la marque, dont les petites voitures ont du succès en période de crise. Le lancement des Fiat Panda et Uno ainsi que le rachat d'Alfa Romeo marquent l'apogée économique du constructeur.

1991: Fiat achète New Holland.

1993: Fiat achète Maserati et lance la Punto.

2000: Le groupe peine à positionner ses différentes marques, et voit ses ventes s'effriter. Le groupe Fiat s'allie brièvement avec General Motors, mariage qui finit en fiasco.

2004: Le nouveau logo Fiat dépeint le message du "changement en cours", tout en comportant le nom de la société en blanc sur un fond bleu, entouré de feuilles de laurier. fiat4.gif

2006: Le fond repasse rouge.
fiat-logo.jpg

2009 : Début de l’acquisition progressive de Chrysler.

2014 : Acquisition totale de Chrysler et création de la branche automobile en Fiat Chrysler Automobiles.
fiat-chrysler-automobiles.jpg

2015 : Scission entre FCA et Ferrari.

samedi 11 juillet 2015

Hyundai

1947: Chung Ju-yung, fils de paysan, fonde Hyundai Engineering & Construction (Hyundai signifie "modernité" en coréen) dédiée à l'entretien automobile et à la construction lourde, qui restera le centre de son groupe.
Hyundai_Group.png

1953: Après la guerre de Corée, les Américains de Ford lui confient la réparation de leurs véhicules militaires et la construction des baraquements pour l'armée des États-Unis.

1967: Création de Hyundai Motors.

1968: Chung Ju-yung est le constructeur de l'autoroute qui relie Séoul à Pusan. Il se lance dans la construction navale, dans les barrages, les centrales nucléaires.

Le logo représente la lettre initiale de Hyundai dans une ellipse. La couleur bleue représente l'excellence, la suprématie et la fiabilité.
hundai_logo.jpg

Le H stylisé dans l'ellipse peut se comprendre comme un symbole de deux personnes (un client et la compagnie) qui se serrent la main. L'ellipse indique l'expansion globale de la société.
Hyundai-Logo-Meaning.jpg

1973: Hyundai produit la première voiture 100 % coréenne, la Hyundai Pony.

1992: La marque coréenne s'implante en France.

1998: Rachat de la marque Kia.

2008: Pour le modèle de luxe Genesis, Hyundai utilise un logo ailé qui a de fortes ressemblances avec celui de Bentley.
Genesis_wings_logo.png

2011: Autre modèle de luxe, Equus a aussi son propre logo: une paire d'aile stylisée qui peuvent faire penser à un oiseau ou à un ange mais surement pas à un cheval !
Equus.png

2014: Hyundai Motor est le 4e constructeur automobile, avec 3,7 millions de véhicules vendus dans le monde. Premier constructeur coréen de voitures, Hyundai est devenu le premier employeur du pays avec 170 000 travailleurs, et deuxième derrière Samsung pour le chiffre d'affaires.

samedi 20 juin 2015

Buick

1899: David Dunbar Buick, écossais de naissance, crée à Detroit (Michigan) la Buick Auto-Van & Power Company pour produire des moteurs marins et agricoles.

1903: La compagnie se renomme Buick Motor Company, et déménage à Flint (Michigan). Le logo représente l'Oncle Sam tirant un chariot sur le monde
buick_1904.jpg

1904: La compagnie en difficulté est reprise par James Whiting qui nomma William C. Durant à la tête de sa nouvelle acquisition. Buick est rapidement devenue le plus grand constructeur automobile américain. Le logo insiste simplement sur le nom et un motto: "The car of quality".
buick_logo1905.jpg

1908: Profitant de cette situation, Durant regroupe Buick, Oldsmobile, Cadillac et Oakland (Pontiac), appelant sa nouvelle société General Motors.

1913: Le logo décline le nom sur un carré bleu liseré de blanc.
Buick-1913.jpg

1918: La collaboration avec la McLaughlin Carriage Company of Oshawa (Ontario-Canada) s'achève par la reprise par GM de ce constructeur. McLaughlin fabriquera les Chevrolet et Buick pour le marché canadien. Le logo était le nom sur un losange bleu liseré de blanc.
McLaughlin_Logo.jpg

Au départ, les différents constructeurs composant General Motors étaient en concurrence les uns avec les autres, mais Durant mit fin à cela. Il voulait que chaque division de General Motors cible un type de clientèle, et dans ce nouveau schéma, Buick était proche du sommet de la gamme, seule Cadillac était plus prestigieuse. Aujourd'hui encore, Buick garde cette position. Le client Buick idéal vit confortablement, mais n'est pas assez aisé pour s'offrir une Cadillac ou n'en recherche pas l'ostentation tout en voulant quand même un véhicule dépassant la norme.

1929 : Création et début de production pour la marque Marquette. L'objectif est de produire un modèle moins cher que Buick, un peu comme Cadillac a fait avec LaSalle. L'emblème de Marquette était un écu écartelé rouge et bleu à la fleur de lys.
Marquette_car_logo_.gif

1930 : Malgré qu'une Marquette remporte la course Death Valley/Pikes Peak (1252km en 40h et 45mn), il est clair que la nouvelle marque est une erreur et un échec commercial. La production est stoppée après 35007 exemplaires tous millésimés 1930.

1937: Buick prends comme nouvel emblème le blason inspiré des armoiries d’une famille écossaise Buik (sans ‘c’) retrouvée dans l’ouvrage héraldique de Burke de 1851 (Burke’s peerage) que la compagnie se serait appropriée. Elles blasonnaient comme suit : De gueules à la bande échiquetée d’argent et d’azur accompagnée en chef d’une tête de ccerf arrachée et en pointe d’une croisette percée en rond, le tout d’or..
buick_1942.jpg

1950 :. Buick est troisième constructeur américain avec plus d'un demi-million de voitures vendues dans l'année

1959: L'emblème de Buick est composée de trois écus, patriotiquement en rouge, blanc et bleu, alignés sur une diagonale, le tout inscrit dans un cercle. Il représente les trois modèles qui constituaient la gamme cette année-là (Electra, LeSabre et Invicta).
buick-logo-1959.png

1975: Création d'une gamme subcompacte dénommée Skyhawk. L'emblème de la société devient le faucon.
buick_hawk.jpg

1980: Retour du logo aux trois boucliers.
buick-cars-logo-emblem.jpg

2002: Le logo perds ses couleurs et passe gris acier
BuickLogo.png

vendredi 19 juin 2015

General Motors

1890: William Crapo Durant, petit fils du gouverneur du Michigan, crée une fabrique de chariots hippomobiles à Flint, Michigan avec son associé Josiah Dort: Durant-Dort Carriage Company.
durant-dort.jpg

1904: Recruté par le concurrent Buick, il augmente la production de 37 voitures en 1904 à 8 000 en 1907. C'était un commercial hors norme: on disait de lui qu'il était capable de vendre du sable à des Arabes.

1908: William C. Durant comprend vite le bénéfice de concevoir plusieurs modèles d'automobiles de marques différentes à partir d'une base unique. Il crée General Motors, fusionne avec Buick et rachète les marques Oldsmobile et Elmore.

1909: Rachat d' Oakland (future Pontiac), de Welch, de Rainier, de Cartercar et de Cadillac. Tentatiive de racheter Ford pour 9,5 millions de dollars, sans succès malgré un emprunt de 15 millions de dollars. En échange, les banquiers obtiennent de pouvoir nommer le PDG. Inquiets de voir Durant promettre de vendre un jour 300 000 voitures, ils l’évincent en 1910, l'année où dix-huit constructeurs font faillite, victime de mévente. Walter Chrysler est nommé à la direction.

1911: Arrêtt de Welch et Rainier.

1912: Création de General Motors Truck Company. Abandon de Elmore et Marquette

1915: Arrêt de Cartercar.

1916: Pendant les 6 années où il a été écarté de General Motors, William C. Durant n'est pas resté inactif: il a créé une nouvelle société appelée Chevrolet, capable de produire une voiture, la Chevrolet 490 (pour son prix, 490 dollars) qui concurrence la Ford T. Devenu un géant de l’automobile américaine, Chevrolet finance le gigantesque raid boursier sur General Motors. Après une bataille de mandats lors de l'assemblée générale des actionnaires, William C. Durant reprend le contrôle de General Motors, en apportant en échange ses actions Chevrolet, ce qui permet une fusion.

1918: GM lance la marque Frigidaire, qui fabrique à l'origine des réfrigérateurs, et plus tard, une gamme complète d'électroménagers et des climatiseurs pour voitures.

1920: La crise économique minant l'action GM, William C. Durant est évincé définitivement de la présidence. Pierre Samuel du Pont le remplace.

1921: Ford T prend 60 % du marché du neuf.

1922: Rachat de Samson Tractor, Scripps-Booth et Sheridan.

1923: Une dispute politique permet à l’industriel du roulement à billes, Alfred P. Sloan, de devenir président. Alfred Pritchard Sloan, Jr. va apporter la mise en place de changements de style chaque année d'où est issu le concept d'obsolescence programmée. Il a aussi mis en place une structure de prix dans laquelle (du plus bas au plus haut prix), les marques Chevrolet, Oakland, Oldsmobile, Buick et Cadillac n'entraient pas en concurrence entre elles et de façon à rendre "captif" un acheteur au sein de la famille des marques GM au fur et à mesure que son pouvoir d'achat augmentait ou que ses préférences changeaient avec l'âge.

1925: Un comité spécial étudie la possibilité de combler les marchés existants entre les différentes divisions du groupe. Il existe ainsi des marchés potentiels. La solution retenue pour attirer les clients est que les divisions fabriquent une gamme dérivée de leurs produits vendus moins chers. Achat de Vauxhall.

1929: GM est le plus grand fabricant automobile au monde. La structure de General Motors est alors celle-ci:

Le jeudi noir d’octobre 1929 aura raison de cette diversification.

1930: General Motors fait l'acquisition de la plus grande usine automobile d'Allemagne, celle d'Opel. Sous le régime hitlérien, la production se tourne vers le secteur militaire. Cette nouvelle orientation augmente les bénéfices engendrés par GM. Création de Bedford.

1931: Achat d'Holden. Arrêt d"Oakland, Marquette et de Viking.

1940: Arret de LaSalle.

1943: Rachat de McLaughlin.

1956: Alfred P. Sloan réussi à convaincre les pouvoirs publics de remplacer les tramways par des autobus (fabriqués par GM) et lança le programme autoroutier d'Eisenhower en 1956. "Ce qui est bon pour la General Motors est bon pour les Etats-Unis"

1970: Rachat de Beaumont, Envoy et Acadian.

1976: Rachat de Ranger.

1977: Goodwrench

1988: Rachat de Passport.

1989: GM acquiert 50 % de Saab Automobile AB. Geo

1993: Asüna

1999: GM acquiert l'autre tranche d'actions de Saab.

2000: La dette de GM est trop élevée par rapport à ses capitaux propres. Malgré la puissance mondiale qu'a atteint GM, c'est justement cette grandeur qui fut un véritable boulet lorsque ses centaines de milliers d'employé mis à la retraite réclamaient leurs dus pour les frais médicaux et autres clauses dans leur convention collective très généreuse. GM a tellement bien réussi a implanter sa philosophie de fidélité que même ses employés demeuraient toute leur vie au service de la compagnie et cela même de génération en génération.

2002: Création de Wuling et Faw Jiefang.

2004: Le groupe refuse d'augmenter ses capitaux propres, préférant supprimer 105 000 emplois. Oldsmobile est fermée.

2008: L'État américain prête d'urgence 17 milliards de dollars sous conditions.

2009: Faillite, la société est dissoute, ses actifs vendus à un "Nouveau GM" .

2010: GM vends Pontiac, Saturn, Hummer

2011: GM redevient leader mondial. Vente de Daewoo.

Malgrès sa puissance; le logo de General Motors se réduit à ses initiales dans un carré, fréquemment en blanc sur fond bleu.
general-motors-logo.jpg

La communication avec les clients passe par les marques (39 au total) dont se sert le constructeur.
gm_brands.png

mercredi 13 mai 2015

Volkswagen

volkswagen_5.jpg

Volkswagen se traduit littéralement par "voiture du peuple" selon la volonté d'Adolf Hitler, tout citoyen devait pouvoir l'acquérir grâce à un crédit-épargne. L'étude fut confiée à Ferdinand Porsche, le prototype final étant prêt en 1938. Une usine géante fut édifiée dans la nouvelle ville de KdF-Stadt (KdF pour Kraft durch Freude = la force à travers la joie), aujourd’hui appelée Wolfsbourg, mais seules des versions militarisées en sortirent jusqu'en 1945. La production civile démarra peu après la débâcle, sous le contrôle de l'armée britannique. Le millionième "Coccinelle" vit le jour en 1955.

1959 : Volkswagenswerk devient une société anonyme.

Le logo de Volkswagen représente le V de "Volks : du peuple" et le W de "Wagen : voiture" dans un cercle. A l'origine, une roue crantée entourait le cercle. Elle disparut après la 2ème Guerre Mondiale. volkswagen.jpg

1969 : Sous l'impulsion de Volkswagen, les firmes Auto Union et NSU fusionnent pour former le groupe Audi-NSU.

1985: Volkswagenwerk GmbH change de nom en VAG (Volkswagen Audi Group).

L'expansion continue, VAG prend le contrôle de Seat en 1986 et Skoda en 1991.

1995: Création du département véhicule utilitaire Volkswagen Nutzfahrzeuge.

La société se tourne vers le haut de gamme en rachetant Rolls-Royce et Bentley en 1997, Lamborghini et Bugatti en 1998.

2002 : Ferdinand Piech, président depuis 1993 quitte son poste; Rolls-Royce est " rétrocédé " à BMW mais Bentley reste dans le groupe VAG.

La concentration continue avec les rachats de Scania en 2008, MAN en 2011, Ducati en 2012. Porsche, suite à sa tentative de rachat de Volkswagen, se retrouve contraint à fusionner avec VAG en 2012

VAG est le 2e constructeur du monde. A quand la 13e marque ?

marques_vw.jpg