Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 26 mai 2016

Triumph

1885: Siegfried Bettmann fonde S. Bettmann & Co pour importer des bicyclettes d'Europe et les vendre à Coventry en Angleterre.
1897: La compagnie est renommée Triumph Cycle Co. Ltd.
Triumph_Cycle_Co.JPG

1887 : Moritz Schulte s'associe à Bettmann.
1894: Triumph produit ses premières bicyclettes.
1896: Citoyens allemands, Schulte et Bettmann ouvrent une filiale à Nuremberg Triumph-Werk-Nurnberg AG (TWN)
triumptwn.jpg

1902: Triumph commence la fabrication de motocyclettes. Le piston qui est au cœur des réalisations de Triumph est mis en valeur.
triumm1905.jpg

1903: TWN se mets à produire aussi des motocyclettes.

1903: Reginald Walter Maudslay crée la Standard Motor Company Limited à Coventry.
stand080.jpg

1918: Alfred John Dawson, manager chez Hillman et designer de la voiture Hillman Nine, crée Dawson Car Company.
dawson20.jpg

1921: Triumph rachète Dawson qui n'avait réussi à produire que 65 voitures.
1923: Triumph Motor Company présente son premier modèle de voiture. Triumph all over the world est sa devise.
trium300.jpg

1924: Standard change son logo et prend un étendard (standard) britannique comme emblème.
stand240.jpg

1929: TWN devient indépendante.
triumpw32.jpg

1929: John Paul Black prend la direction de Standard Motor Company et donne une nouvelle impulsion à la marque. Il vends ses moteurs à Swallow Sidecar.

1933: La nouvelle direction de Triumph Motor composée du lt-col C.V. Holbrook, de l'ingénieur Donald Healey et du styliste Walter Belgrove met en production berlines, torpédos et versions sportives à deux carburateurs.
1936: De plus en plus en difficulté à cause du krach de 1929 à Wall Street, Triumph doit se séparer définitivement de sa branche motocyclette vendue à Jack Sangster déjà propriétaire de la firme Ariel qui la transforme en Triumph Engineering Co Ltd.
triumm08.jpg
La ligature rh va être la caractéristique du logo des motos Triumph anglaises comme la barre supérieure du T allongée va être celle des motos Triumph allemandes.

1939: Thomas William Wards Ltd, l'entreprise créée par un ferrailleur spécialisé dans la démolition de navires décédé en 1926, rachète Triumph Motor Company.

1940: L'usine de Coventry est détruite par l'aviation allemande.

1942: Une toute nouvelle usine pour les motos est construite à Meriden. De nombreux jeunes américains découvrent ces motos légères et performantes. Triumph Engineering crée donc deux compagnies aux USA, vers lesquelles 75 % de la production seront expédiés.

1945: La marque automobile Triumph est revendue à sir John Black, directeur des automobiles Standard. Sir John s'en sert pour concurrencer Jaguar (ex Standard-Swallow) à qui il vendait des moteurs depuis les années trente.
triumph1950.jpg

1949: Pour assurer la pérennité de Triumph (moto et vélo), cette dernière est englobée dans le puissant groupe Birmingham Small Arms Company Limited (BSA), qui comprend alors des firmes telles que Sunbeam, Daimler, la production d'armes, des machines outils et d'acier.
bsa19490.jpg

1956: Max Grundig reprends TWN pour la regrouper avec sa marque Adler. C'est la fin des marques allemandes de motos Triumph et TWN.
TWN.JPG

1959: Standard Motor Co et sa filiale Triumph Motor Co changent leur nom en Standard-Triumph International.
STANDARD-TRIUMPH-02.jpg

1961: Leyland Motors rachète Standard Triumph.

1963: La nouvelle direction supprime la marque Standard.

1972: Faillite du groupe BSA. Dennis Poore, le président de Norton-Villiers (une filiale de Manganese Bronze Holdings) est induit par le gouvernement britannique pour prendre le contrôle de BSA / Triumph.
bsa19682.jpg

1973: Fusion de Norton-Villiers et de BSA / Triumph en Norton-Villiers-Triumph (NVT).
norton_triumph.jpg

1975: L'usine de Meriden est occupée par ses ouvriers qui finiront par obtenir de créer une coopérative Meriden Motorcycle Co-operative.

1978: Triumph change de nouveau de logo. La couronne de laurier accompagnait le général romain qui méritait un triomphe. Elle devient l'emblème de la marque mais peu de temps avant sa chute.
Logo_Triumph.png

1980 : Fermeture de l'usine de Meriden.
1983 : Triumph Engineering Co Ltd est racheté par John Bloor, un homme d'affaires qui a fait fortune dans l'immobilier.

1984: Fin de la marque automobile Triumph.

1986: British Leyland prends le nom de Rover Group.

1990: Triumph Motorcycles Ltd est fondée par John Bloor. La production de motos se fait dans la très moderne usine d'Hinckley, dans le Leicestershire.
New-Triumph-Triangle-Logo.png 1994: BMW achète Rover.
2000: BMW refuse de vendre le nom Triumph lors du rachat de MG Rover par le groupe Phoenix, ce qui permet d'espérer qu'un modèle sportif portant ce nom puisse à nouveau voir le jour dans le futur.

samedi 14 mai 2016

Leyland

1896: Les familles Sumner et Spurrier décident de fonder la Lancashire Steam Motor Company à Leyland, dans le nord-ouest de l'Angleterre. L'un de leurs premiers articles était une tondeuse à gazon motorisée, et leur premier véhicule fut un camion à vapeur d'une capacité de 1,5 tonne.
lancashire.jpg

1897: Création de la société T. Coulthard de Preston, pour fabriquer des berlines à vapeur.
coulthard.jpg

1899: Création de Albion Motor Car Company Ltd par Thomas Blackwood Murray et Norman Fulton à Glasgow en Ecosse.
albion10.jpg

1905: Sumner et Spurrier se lancent dans les berlines à essence.
1907: La Lancashire Steam Motor Company prends le nom de Leyland Motors après avoir racheté Coulthards.
leyla1910.jpg

1915: Albion cesse la production de voitures particulières et se consacre aux bus et camions. Son emblème devient un lever de soleil et sa devise 'Sure as the Sunrise'.
albio15.jpg

1920: Leyland Motors sort une voiture de luxe, la Leyland 8, sur une conception de J.G. Parry-Thomas.
leyla1921.jpg

1921: Création de Scammell Lorries Ltd. à Spitalfields, Londres, en tant que société anonyme par transformation de George Scammell and Nephew.
scamme22.jpg

1927: Parry-Thomas trouve la mort en tentant de battre le record de vitesse terrestre au volant d'une Babs.

1930: Albion Motor Car Company Ltd est renommée Albion Motors.
albio350.jpg

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Leyland Motors, comme les autres firmes automobiles britanniques, travaille pour la Défense nationale. Ses ateliers assemblent des chars et des gros camions militaires.
1942: Henry Spurrier hérite de la firme.
1946: Associated Equipment Company et Leyland Motors créèrent une compagnie d'engins ferroviaires, British United Traction Ltd.
British_United_Traction.jpg

1951: Leyland Motors rachète Albion Motors.
1953: Partenariat avec le constructeur d'autobus Danish Automobile Building
1955: Leyland Motors rachète Scammell Lorries Ltd..
scamme58.jpg

1954: Début de la production de véhicules en Australie.
1955: La compagnie autorise une société indienne de Madras à assembler sous licence les véhicules utilitaires Leyland Motors, dans la nouvelle usine d'Ashok. Ces camions étaient de marque Ashok Leyland.
ashok-leyland-logo.gif
1961: Leyland Motors rachète Standard Triumph. L'entreprise compte 19000 employés.
1962: Leyland Motors rachète Associated Commercial Vehicles (ACV), qui regroupe AEC, Thornycroft, Park Royal Vehicles et Charles H. Roe.
1964: Apparition de la cocarde Leyland, autrement appelée roue de Catherine, flying plughole ou badge à la turbine.

1965: Participation minoritaire (25%) dans Bristol Commercial Vehicles et Eastern Coach Works.
1966: Début de la production en Espagne d'Authi suite à l'accord avec Nueva Montaña Quijano.
leyla660.jpg

1967: Leyland Motors absorbe Rover et Aveling-Barford.

1968: Leyland Motor Corporation Limited fusionne avec British Motor Holdings (BMH) pour former British Leyland Motor Corporation (BLMC). BMH regroupait Daimler, Guy, BMC, Austin et Morris.
BritishLeyland.JPG

1969: Les voitures Austin Seven et Morris Mini-Minor deviennent populaires sous le nom de Mini. British Leyland crée la marque Mini.
mini_bl.jpg

1969: Joint venture avec National Bus Company (Bristol buses et Eastern Coach Works) pour créer Leyland National buses.
1970s: Prise de majorité dans le partenaire danois DAB, pour former Leyland-DAB,producteur d'un bus articulé.
1972: BLMC prends le contrôle d'Innocenti. La marque Albion disparait.
1974: Cessation de production de voitures en Australie.
1975: La société est en faillite et la publication du Rapport Ryder, dans les mois qui suivirent, se solde par la nationalisation de British Leyland (BL), réorganisée en 4 divisions : voitures, camions et bus, produits spéciaux et international.

1977: La marque AEC est arrêtée.
1978: BL mets ses activités camions et bus dans Leyland Vehicles.
1981: Leyland Vehicles explose en 3 sociétés: Leyland Trucks; Leyland Bus et Leyland Parts. 1983: Aveling-Barford est privatisée.
1984: Jaguar est vendu.
1986: British Leyland prends le nom de Rover Group.

1987: Les parts de Land Rover Leyland International Holdings dans Ashok Leyland sont revendues à Hinduja Group.
1987 La division Leyland Trucks fusionne avec DAF Trucks. La nouvelle compagnie n'utilise le nom de Leyland DAF qu'au Royaume-Uni et de DAF dans le reste du monde.
Leyland-Daf 400 V8 1991 Ambulance

1988: Leyland bus est vendu à Volvo.
1993: DAF NV fait faillite. La branche anglaise est rachetée par son management et devient Leyland Trucks.
1998: Leyland Trucks est racheté par le fabricant américain PACCAR. Les camions sont toujours commercialisés sous le nom de Leyland.
leyland-trucks.jpg

vendredi 29 avril 2016

Austin

1854: Frederick Wolseley, un irlandais émigre en Australie pour s'occuper de moutons.
1872: Il crée une machine de tonte de moutons.
1887: Avec l'aide d'Herbert Austin, un ingénieur anglais émigré en Australie, Frederick Wolseley fonde The Wolseley Sheep Shearing Machine Company, une compagnie pour construire des machines de tonte des moutons.
1893: Herbert Austin et Frederick Wolseley décident d'ouvrir une usine de fabrication à Birmingham en Angleterre pour bénéficier de sous-traitants plus compétents.
1895: Austin s’intéresse à la fabrication de voitures automobiles comme moyen de stabiliser les fluctuations saisonnières inhérentes de l'entreprise Wolseley.
wolsel01.jpg

1899: Mort de Frederick Wolseley. Vickers, Sons and Maxim reprennent l'activité et le nom de Wolseley.
1901: La construction de moteur et de voiture est prise par The Wolseley Tool & Motor Car Company Limited.
wolse300.jpg

1900: La carrosserie Van den Plas, de Bruxelles, travaille avec les constructeurs automobiles français De Dion Bouton, Berlier, Germain, Packard.
vande170.jpg

1905: Herbert Austin quitte Wolseley et fonde Austin Motor Company. Son siège est basée à Longbridge, une banlieue de Birmingham, au centre de l'Angleterre.
1906: Sa nouvelle voiture a un moteur vertical et est, en tout sauf un petit détail, identique aux Clément-Gladiators assemblés dans la même usine. William Harvey Du Cros, qui possède Cycle Co Swift injecte des fonds et rejoint le conseil d'administration.
austi300.jpg

1914: Austin devient une société publique cotée lorsque le capital est augmenté à 650.000 £. A cette époque , en nombre de voitures produites, la société est au cinquième rang après Wolseley, Humber , Sunbeam et Rover.

1917: La compagnie anglaise Vanden Plas Ltd. est créée.
vande530.jpg

1918: Austin Motor Co. a augmenté considérablement au cours de la Première Guerre mondiale avec l’obtention de contrats gouvernementaux pour les avions, les obus, les canons lourds et camions. La main-d'œuvre est passée d'environ 2.500 à 22.000 personnes.
1920: Herbert Austin dessine lui-même l'emblème de sa marque: dans une forme triangulaire, un volant sur des ailes accompagne une roue qui soulève de la poussière. Il est censé symboliser le contrôle et la vitesse des voitures de la marque.
austi200.jpg

1921: La société n'arrive pas à vendre suffisament. Elle est mise sous séquestre.
1922: Lancement de la Seven, une petite voiture économique produite en masse. L'une des raisons pour lesquelles le marché pour une voiture comme l'Austin 7 existe est le code fiscal britannique: chaque voiture personnelle est imposée sur la taille du moteur.

1930: Création de American Austin Car Company, pour produire des modèles Austin aux Etats-Unis.
ameriau0.jpg

1934: Datsun commence à construire des Austin Sevens sous licence.
1935: American Austin Car Company est réorganisée sous le nom d'American Bantam. Ce fut Bantam qui produisit le premier prototype de la Jeep.
ameribantam.jpg

1936: Le fondateur est anobli comme Baron Austin of Longbridge.
1941: Mort de Lord Austin.

1946: Vanden Plas devient une filiale d'Austin et produit l'Austin A120 Princess, une voiture haut de gamme.
vande600.jpg

1947: Le logo Austin prends la forme d'un écu très étroit.
austi470.jpg

On voit aussi apparaître comme insigne de capot, un A ailé, une réponse au B ailé des Bentley. AustinFlyingA.JPG

1950: Les armoiries de Lord Austin qu'il avait adopté son anoblissement en 1936 sont adoptées avec comme modification principale une croix à la place du chevron original. Gerbes de blé et losanges symbolisent la générosité et la constance, tandis que la couleur or représente la générosité. Lord Austin était connu pour son soutien envers les hôpitaux et diverses autres activités de bienfaisance.
austi060.jpg

1952: Le constructeur fusionne avec son concurrent Nuffield Organisation (marques Morris, MG, Riley...). L'union des deux fabricants donne naissance à la British Motor Corporation (BMC), le plus grand groupe automobile britannique.
Le logo de cette marque est une cocarde aux couleurs britaniques.
BMC_Rosette.JPG

1952: Lancement de la marque Austin-Morris.

1952: Austin passe un accord avec Donald Healey, l'ingénieur automobile de renom. Cet accord conduit à une nouvelle marque Austin-Healey et à une gamme de voitures de sport.
austh583.jpg

1959: Lancement de la Austin-Mini-Cooper.
austc610.jpg

1968: Le regroupement des marques anglaises donne naissance à la British Leyland Motor Corporation (BLMC).

1978: Le logo d'Austin-Morris évolue.
AustinMorris_Text.JPG

1982: La majeure partie de la division automobile de British Leyland est rebaptisé groupe Rover Austin, avec Austin comme marque grand public et Rover marque plus luxueuse. La marque MG est relancé pour les versions sportives des modèles Austin.
1982Austin_Rover.png

1989: La marque Austin-Sterling est lancée.
austinroversterling82.jpg

1987: La marque Austin est abandonnée et Austin Rover devient tout simplement le groupe Rover. Les voitures Austin continuent à être fabriquées, même si elles ont cessé d'être des Austins. Elles portent le logo Rover mais sans "Rover" écrit dessus. Les logos sont spécifiques au modèle de voiture. La croix des armoiries de Lord Austin permet une réminiscence des anciens logo.
Austin Metro City X 1989

Les droits sur le nom Austin sont transmis à British Aerospace, puis à BMW lorsque ils achètent le groupe Rover.
Les droits ont ensuite été vendus à MG Rover, créé lorsque BMW a vendu l'entreprise.
Suite à l'effondrement et la vente de MG Rover, Nanjing Automobile Group possède le nom d' Austin et l'usine d'assemblage historique de Austin à Longbridge.
Lors de l'Exposition Nanjing International en mai 2006, Nanjing a annoncé qu'il pourrait utiliser le nom Austin sur certains des modèles MG Rover, au moins sur le marché chinois.

2012: Une nouvelle Austin Motor Company Limited est constituée par Steve Morgan de Birmingham.
2014: Dissolution de la nouvelle société.

Pour plus de détails, voir: http://www.aronline.co.uk/blogs/facts-and-figures/history-evolution-of-the-ar-logo/

mardi 19 avril 2016

Bollée

1873: Amédée Bollée père, fils d'un fondeur de cloche, fabrique sa première voiture appelée l'Obéissante. C'est un véhicule à vapeur, remarquable par son silence de fonctionnement, sa maniabilité, et disposant déjà de la plupart des solutions mécaniques de l'automobile du futur : quatre roues, une direction à double pivot, une propulsion par les roues arrières, une suspension à quatre roues indépendantes. C'est le premier véhicule automobile pour particuliers.
bolee873.jpg

1878: Il conçoit et commercialise "la Mancelle", encore à moteur à vapeur, situé à l’avant, avec une boîte de vitesses et un différentiel. Cette voiture est considérée comme la première voiture construite en série : une petite cinquantaine d'exemplaires ont été fabriqués et vendus.
amede879.jpg

1880: Il perfectionne ses voitures en construisant, "La Nouvelle", une des toutes premières conduites-intérieur.

1881: "La Rapide" fut construite. Cette voiture était capable de dépasser le seuil psychologique d'un kilomètre par minute en atteignant la vitesse, jusque-là jamais atteinte, de 62 km/h !

1896: Amédée Bollée fils, fabrique sa première voiture à essence et aligne sa "Type 1" sur la ligne de départ de la course Paris-Marseille-Paris. Son frère cadet, Léon Bollée crée son entreprise au Mans.
leonb897.jpg

1900: Amédée Bollée fils construit des voitures haut de gamme, en petite série d'un maximum de cinquante par an. amedee13.jpg

1903: Léon Bollée produit sa première grosse voiture.

1913: Après sa mort, sa veuve continue la production d'automobiles et d'armements.

1922: La marque est rachetée par la firme anglaise Morris, pour devenir Morris-Léon Bollée, installée au Mans.
morrisleonbollee.jpg

1923: Amédée Bollée fils arrête la production de voitures et se spécialise dans la fabrication de segments pour les pistons: Le Segment AB.
segab.jpg

1925: La production des Morris-Léon Bollée commence avec des véhicules équipés de moteurs Hotchkiss.
1928: Par suite de leur mévente, la production s'arrête.
1931: Morris ferme l'usine définitivement.

1990: Le Segment AB, qui appartenait toujours à la famille Bollée, est transformée en société anonyme contrôlée par le groupe AFE via la Mancelle de Fonderie, à 100%. segmentab.png

samedi 2 avril 2016

SAIC

1955: Fondation de la Shanghai Internal Combustion Engine Components Company qui trouve son origine dans les nombreux ateliers de réparation automobile de Shanghai qui se sont développés pendant et après la seconde guerre mondiale. Elle est la propriété des autorités municipales de Shanghai.

1958: Le premier modèle de l'usine d'assemblage de Shanghai est la Phoenix, une voiture destinée aux couches les plus aisées de la population chinoise.
Le logo se compose des lettres 上海 signifiant Shanghai.
shangai1955.jpg

1985: SAIC crée une coentreprise avec Volkswagen, la Shanghai Volkswagen Automotive Co pour la fabrication de la Volkswagen Santana.
shanghaivw.gif

1991: SAIC arrête la production des Shangaï.

1995: Prends le nom de Shanghai Automotive Industry Corp. (Group)
saic2000.jpg

1997: SAIC crée une coentreprise avec General Motors : Shanghai GM.
Shanghai_GM_logo.jpg
shanghaigm.gif

2002: SAIC et General Motors réitèrent en constituant SAIC-GM-Wuling (SGMW) avec Liuzhou Wuling Motors Co., Ltd.
Sgmw.jpg

Il commercialise des véhicules sous les marques Wuling, aux cinq diamants rouges en forme de W
Wuling_of_SAIC-GM-Wuling.png

et Baojun (Cheval Précieux).
Baojun.png

2004: Le groupe rachète SsangYong, un constructeur automobile coréen en difficulté. Ce rachat fut de courte durée, car SAIC revendra peu après ses parts à Mahindra.

2007:Rachat de Nanjing Automobile, le plus ancien constructeur automobile chinois.

2011: SAIC Motor Corporation Limited
SAIC_MOTOR_-_2011.png

mardi 8 mars 2016

Land Rover

1948: Maurice Wilks, ingénieur en chef chez Rover, remarqu que la Jeep s'est rendue indispensable auprès des populations civiles. Il propose un véhicule utilitaire, à l'aise dans tous les terrains et peu onéreux parce que de conception simple : châssis en échelle, ponts rigides et carrosserie boulonnée. La pénurie d'acier interdisant la production d'une telle carrosserie à grande échelle, Maurice Wilks a l'idée de se tourner vers l'aluminium aéronautique pour habiller ses châssis.
landr482.jpg

1967: Rover est englobé dans Leyland Motors Ltd, qui devint British Leyland (BL) en tant que Rover Triumph.
Land-rover-logo-68.jpg

1970: La gamme s'enrichit d'un nouveau modèle : le Range Rover. Inspiré du succès du Jeep Wagoneer, il s'agit d'un 4X4 de luxe doté d'un moteur V8, dont les ventes décollent aussitôt.

1978: Land Rover Limited devient indépendante de British Leyland.

1986: BL plc devient Rover Group plc.
landr861.jpg 1994 : Reprise de Rover par BMW.

2000 : Rachat de Rover par Ford

2008 : Ford vends Jaguar et Land Rover à Tata Motors

jeudi 19 novembre 2015

Nismo et Venucia

1984: Nismo (Nissan Motorsport), est la division performance du constructeur automobile japonais Nissan.
Le logo reprends simplement le nom en noir avec la dernière lettre O rouge.
nismo.jpg

2010: Venucia, ou Qi Chen en chinois (启辰), est une marque automobile détenue par en collaboration par les constructeurs Nissan et Dongfeng Motor Corporation. La production et la vente de ses modèles sont destinées au marché automobile chinois d'entrée de gamme.
Le nom provient de l'étoile du matin qui est un nom poétique de la planète Vénus. Les 5 étoiles évoquent les 5 étoiles du drapeau chinois.
venuci12.jpg

mardi 3 novembre 2015

Renault Sport

1937 : Simca charge officiellement Amédée Gordini de préparer ses voitures pour les Rallyes automobiles. La Simca 5 remporte les 24 Heures du Mans dans sa catégorie.
gordin36.jpg

1951: Gordini devient indépendant et s'installe boulevard Victor dans le 15e arrondissement de Paris.
gordin51.jpg

1957: Gordini est contraint d'abandonner définitivement la compétition individuelle suite à d'importants problèmes de financement. Renault demande alors à Gordini de s'occuper de son département compétition et de préparer sa toute nouvelle Renault Dauphine.
1964: Gordini se consacre à la R8 Gordini.
gordin64.jpg

1969: Renault rachète la marque Gordini dont le nom est conservé jusqu'en 1981.

1952: Jean Rédélé, diplômé de HEC et plus jeune concessionnaire Renault de France, à Dieppe, commence à disputer des rallyes avec une Renault 4CV, déclarant qu'elle a un potentiel sportif non négligeable.
1954: Il remporte une coupe au Critérium des Alpes. En référence à ces épreuves, ses automobiles seront appelées Alpine.
1955: Jean Rédélé crée la Société anonyme des automobiles Alpine .
alpin55.jpg

1972: Une grève paralyse l'entreprise.
1973: Renault prend une participation majoritaire dans Alpine.
alpin90.jpg

1978: Jean Rédelé quitte l'entreprise, obtenant la promesse de Renault de conserver les emplois sur le site de l'entreprise pendant quinze ans.
alpin73.jpg

1975: Fusion des activités sportives d'Alpine et de Gordini en Renault Sport sous la direction de Gérard Larrousse.
De 1977 à 1985, Renault est engagé en Formule 1 en tant que constructeur.
1983: Renault motoriste pour Lotus puis avec Ligier et Tyrrell jusqu'en 1997.
renault-sport-1.jpg

1992: Williams champion du monde constructeur. Nigel Mansell champion du monde pilote.
1993: Williams champion du monde constructeur. Alain Prost champion du monde pilote.
1994 : Williams champion du monde constructeur.
1995 : Benetton Formula champion du monde constructeur. Michael Schumacher champion du monde pilote.
1996: Williams champion du monde constructeur. Damon Hill champion du monde pilote.
1997 : Williams champion du monde constructeur. Jacques Villeneuve champion du monde pilote.
2001: L'équipe s'appelle Benetton.
2002: La branche Renault Sport F1 est intégrée à l'équipe Renault F1 Team créée à la suite du rachat de Benetton Formula.
renauf12004.jpg

2005 et 2006 : Renault F1 Team champion du monde constructeur. Fernando Alonso champion du monde pilote.
2010: Renault annonce la création de Renault Sport F1, division sportive chargée de l’engagement de Renault en Formule 1 en tant que motoriste. Renault Sport F1 fournit Lotus Renault GP, Red Bull Racing et Lotus Racing.
RenaultSportLogo.jpg

2010, 2011, 2012 et 2013 : Red Bull Racing champion du monde constructeur. Sebastian Vettel champion du monde pilote.
2012: Renault annonce le retour en production d'une Alpine pour 2016.
2014: Quatre écuries sont motorisées par Renault avec le nouveau moteur V6 turbocompressé, Red Bull Racing, Lotus F1 Team, Caterham F1 Team et Scuderia Toro Rosso.

dimanche 18 octobre 2015

Samsung

1938: Lee Byung-chul fonde Samsung Trading Co une société de négoce. Samsung signifie "Trois Etoiles". L'entreprise se concentre principalement sur l'exportation de produits alimentaires vers la Chine.
samsung_logo_1938.png

A la fin de la guerre de Corée le pays fut séparée en 2, et la Corée du Sud allait avoir besoin de se reconstruire et d'enfin aller de l'avant. Pour ce faire le gouvernement n'allait reculer devant rien et il octroya d'immenses moyens a quelques chefs d'entreprises afin qu'ils puissent rebâtir le pays.
1953: Byung-chul fonde Cheil Sugar, une fabrique de sucre et de farine.
1963: Le Grand Magasin Donghwa est racheté par le groupe Samsung, et change de nom pour Shinsegae (« nouveau monde » en Coréen).
1969: Il crée Samsung Electronics, qui dés l'année suivante se met a produire ses premières télévisions noir et blanc
samsung_logo_1969.png

1980: Samsung achète la Hanguk Jeonja Tongsin et rentre dans la fabrication des téléphones..
Samsung_logo_1980.png

1983: Le vieux Lee Byung-Chung va prendre un risque colossal mais au combien visionnaire, en se lançant dans la production de semi conducteurs.
1987: Byung-chul meurt. Son fils Lee Kun-hee le remplace.
Le groupe Samsung est partagées en 4 entités qui deviendront indépendantes: Samsung, Shinsegae, CJ et Hansol.
Shinsegae (magasins, commerces)
Shinsegae_logo.svg.png

CJ Group (distribution, industrie pharmaceutique, alimentation et média)
CJ_Corporation_logo.svg.png

Hansol (Papier, chimie, Telecom)
Hansol_logo.svg.png

1988: La compagnie sort son premier téléphone mobile analogique. Samsung est alors une entreprise connue dans le monde mais véhicule une image de produit de moyen gamme et surtout bon marché
1993: Sort le téléphone SH-700 puis en 1994 le SH-770 qui accroit les ventes de 51% en un an.
samsung.gif

2000: Les ventes de téléphones explosent et Samsung deviens numéro 2 mondial de la téléphonie mobile, le secteur de la télévision explose également et Samsung deviens leader mondial, la compagnie est aussi leader en vente d'écrans d'ordinateur et imprimantes laser, numéro 2 mondial des ventes de réfrigérateurs et micro ondes et numéro 3 des aspirateurs et appareils photos. la branche automobile est cédée à Renault.
Au total, Lee Kun-hee et sa famille détiennent des participations dans 18 filiales du groupe Samsung dont 9,51 % dans Samsung Life, 54,39 % dans Samsung Everland et 12,97 % dans Samsung SDS.

jeudi 15 octobre 2015

Samsung Motors

1994 : Samsung s'associe à Nissan Motors pour créer Samsung Motors Inc. (SMI).
Le logo est celui de Samsung.
samsung.gif

1998 : Samsung Motors lance la SM5 (basée sur une Nissan Maxima) alors que la crise économique secoue durement le pays. Malgré le succès relatif de la SM5, Samsung ne pouvait plus supporter les pertes de sa filiale, et décide de se désengager de son activité automobile.

2000 : Renault rachète Samsung Motors et la rebaptise Renault Samsung Motors avec redémarrage de l'activité industrielle et commerciale.
Renault Samsung Motors a deux emblèmes, le corporate logo et la marque. Le premier est pour la communication, il apparait sur les documents officiels. C'est une adaptation du logo de la maison mère Samsung.
renaussamsung.jpg

Le second, surnommé l’œil de la tempête, est l'emblème de la marque. Il est utilisé sur les carrosseries et dans la publicité.
renausamsung.jpg

2002 : Avec le lancement de la SM3 (Nissan Bluebird Sylphy rebadgée), Renault Samsung Motors couvre près de 10 % du marché coréen.

mercredi 14 octobre 2015

Dacia

1964: La Roumanie prend la décision de fabriquer ses propres voitures pour la population roumaine. Le choix est celui d'acheter une licence, économiquement plus intéressante et techniquement plus facile à mettre en place.
1966: Le contrat est signé avec Renault pour fabriquer une R8 sous le nom de Dacia 1100 par la Uzina de Autoturisme Pitești(Fabrique d'automobiles de Pitesti).. La Dacie est le nom romain de l'actuelle Roumanie.
1968: Le Logo d' UAP est un écu présentant un aigle perché sur une montagne à trois sommets. Il s'agit de la reprise des armoiries du județ d'Argeș, le département dont le chef-lieu est Pitești..
dacia1969.jpg

1978: Le logo d'UAP perd de ses couleurs.
dacia1978.jpg

1990: Ceaucescu tombe. La société se renomme Dacia. Le logo reprends le nom sur un écu.
dacia1984.jpg

1997: Le fonds du bouclier devient bleu.
dacia1980.jpg

1999: Renault rachète Dacia pour produire à moins cher.
2003: Le logo change avec la sortie de la Solenza. C'est toujours le nom sur un écu mais avec un semis de petits triangles. dacia2004.jpg

2008: Le logo tourne au décapsuleur à l'occasion de la sortie de la Sandero..
dacia2011.jpg

lundi 12 octobre 2015

Renault

1899 : Louis Renault construit sa première " voiturette " et fonde, avec ses deux frères, Marcel et Fernand, l'entreprise familiale Renault Frères à Billancourt.
1900: Pour promouvoir leur produit, Louis et Marcel utilisent leur passion commune : la course et remportent le Paris-Bordeaux. (L'année suivante, Marcel trouve la mort dans cette même épreuve.).
Le premier logo présente dans un médaillon, les initiales gravées et entrelacées des frères Renault.
rena1900.jpg

1906: Le symbole Renault change, c'est une voiture vue de face à l'intérieur d'un engrenage.
rena1906.jpg

1914-1918:Pendant la guerre, les voitures Renault s'illustrent glorieusement avec les Taxi de la Marne.
1919 : Renault, fort de sa popularité guerrière, change la voiture du logo pour un char d'assaut, représentatif de la force et du mouvement.
rena19019.jpg

1922 : L'Entreprise familiale devient la Société anonyme des Usines Renault.
Renault a un grand concurrent : Citroën, qui développe beaucoup la communication.
1923: Le nom Renault apparaît au centre du capot avant sur l'enjoliveur circulaire dissimulant l'avertisseur sonore..
rena19231.jpg

1925: La première usine Renault est installée sur l'Ile Séguin. La 4 CV est présentée avec le nouveau logo : le losange, qui sera assimilé à la marque (on dit " la marque au losange ").
rena1925.jpg

1945: L'état nationalise Renault et devient l'unique propriétaire de la Régie Nationale des Usines Renault . Le président Charles de Gaulle nomme Pierre Lefaucheux en tant que nouveau directeur général de la Régie Renault.
1946: Le terme Régie Nationale apparait sur le logo.
rena1946.jpg

1955 : Pierre Dreyfus devient le président directeur général de Renault (jusqu'en 1976).
1960 : Le losange de la marque est légèrement modifié : c'est une plaquette émaillée jaune, noir et blanc, avec le nom de l'entreprise au centre.
rena1960.jpg

1972: En quête de notoriété, Renault étudie son symbole et confie le projet à Yvaral, fils de Vasarely. La mention du nom de l'entreprise disparaît au profit d'un losange graphiquement épuré, devenu abstrait et plus perçu comme une œuvre d'art qu'un objet figuratif. Et finalement la popularité de la marque atteint plus de 90% (par rapport à 52% en 1970).
renau1972.jpg

1975: Fusion des activités sportives d'Alpine et de Gordini en Renault Sport sous la direction de Gérard Larrousse.
1978 à 1985: Renault sponsorise l'équipe cycliste Gitane de Bernard Hinault. Le maillot présente une succession de lignes jaune, noir et blanc. Dans la période, l'équipe gagne 6 Tours de France.
renault_elf.jpg

1983 : Alain Prost ajoute trois victoires au Palmarès de F1 de Renault. Lancement d'une nouvelle Renault aux Etats-Unis, " L'Alliance " nom symbolisant l'alliance entre la Régie et American Motors. Et pour mieux faire accepter la voiture par les américains, elle est construite dans les usines américaines de Kenoska.
1986: Le PDG Georges Besse est assassiné par le « Commando Pierre Overney » d'Action directe.
1987: Vente d'AMC à Chrysler.
1990: Renault devient une Société anonyme. Échec de la fusion avec le groupe Volvo.
1991 :Sept Grand Prix de F1 sont remportés par Williams-Renault.
1992: Style Marque modifie le logo, qui devient un losange en volume.
renau1992.gif

1994:Trois ans de suite Renault est champion du Monde en Formule1 avec Alain Prost, qui à cette occasion descend les Champs Elysées au volant de la Williams-Renault.
1996 : Privatisation de Renault.
1999: Alliance Renault-Nissan. Prise de contrôle de Dacia. La division bus fusionne avec la division bus d'Iveco pour donner naissance à Irisbus.
renault-nissan.jpg

2000: Création de Renault Samsung Motors.
2004: Éric de Berranger conçoit la nouvelle typographie RENAULT et redessine l'emblème 3D.
renault_2004.jpg

2005: Carlos Ghosn PDG.
2007: Le logo est retouché légèrement.
Renault_2007.png

2012: Achat de Lada.
2015: Changement du logo
renault2015.jpg

vendredi 9 octobre 2015

Kaiser

1908: Fredrick Osgood Paige commence à produire des automobiles à Detroit; Michigan dans la Paige-Detroit Motor Company.
paigdetroit1911.jpg

1919: Les modèles produit avec des moteurs Duesenberg sont appelés Paige-Linwood. Les modèles produit avec des moteurs Continental sont appelés Paige-Larchmont.
paigde1922.jpg

1919: Les frères Joseph B. Graham, Robert C. Graham et Ray A. Graham produisent des kits pour modifier les Ford T en camions. La société est connue comme Graham Brothers.
grahb200.jpg

1923: Le président de Paige, H. M. Jewett, lance une marque de voitures moins chères qui seront vendues sous le nom de Jewett.
jewett1923.jpg

1925: Dodge achète Graham Brothers, et les trois frères Graham prennent des postes de direction chez Dodge.
1927: Les frères Graham décident de créer leur propre société. Ils achètent Paige-Detroit Motor Company pour $4 millions. Ils nomment leur société Graham-Paige Corporation car le nom de Graham Brothers a été vendu à Dodge. Sur leur emblème, les trois frères apparaissent sous la forme de trois légionnaires romains.
grahmpaidge1930.jpg

1940: La production d'automobile de Graham-Paige se termine.
1945: Joseph W. Frazer, président de la Graham-Paige Corporation, s"associe à Henry J. Kaiser, un industriel qui a appliqué à la construction navale les techniques de la préfabrication, pour créer la société Kaiser-Frazer Corporation qui fabrique des automobiles sous les marques Kaiser et Frazer.
kaisrerfrazer1946.jpg

La marque Kaiser était représenté par l'initiale K et un bison.
kaisr1947.jpg

La marque Frazer avait pour emblème des armoiries, celles évidement de la famille écossaise Fraser.
frazer1948.jpg

1947: Graham-Paige est acquise par Kaiser-Frazer.
1948: Après la ennième dispute entre Henry Kaiser et Joseph Frazer, ce dernier démissionne de la Présidence de Kaiser-Frazer.
1949: Le fils aîné de Henry Kaiser, Edgar, est alors nommé Président.
1951: La marque Frazer est abandonnée.
1953: La décision de modifier la dénomination sociale est votée. La marque Kaiser-Frazer Corporation devient Kaiser Motors Corporation.
kaisr1954.jpg

1954: Achat de Willys-Overland. Après avoir opéré cette acquisition, la société change son nom et devient Willys Motors Incorporated.
1955: Fin de la production des automobiles Kaiser aux États-Unis.
Kaiser a poursuivi la production de ses modèles automobiles en Argentine à travers la société Industrias Kaiser Argentina- IKA, établie à Santa Isabel, dans la province de Córdoba.
ika1960.jpg

La production des voitures de tourisme et Willys fut déplacée vers le Brésil dans l'usine Willys-Overland do Brasil, en utilisant les anciennes matrices utilisées aux États-Unis dans les années 1960.
willys_bresil.jpg

1963: La société change son nom en Kaiser Jeep.
jeep1970.jpg

1969: Kaiser Industries décide de quitter le secteur automobile et a été vendue au petit constructeur américain American Motors Corporation.
AMC rebaptisa la division AM General, qui est toujours opérationnelle aujourd'hui, surtout connue comme le fabricant de la Humvee et les versions civiles Hummer H1.l
am-general-logo.png

vendredi 2 octobre 2015

Moline Plow

1870: La firme Candee & Swan, un fabricant de charrue et d'outils agricoles, concurrent de Deere and Company (également de Moline, Illinois), remporte un procès contre Deere lui permettant d'utiliser le nom Moline Plow (charrue).
molinp1888.jpg

1915: Moline Plow achète Universal Tractor Company de Columbus, Ohio, fabricant du tracteur Universal.
1916: Moline Plow entre dans le domaine de l'automobile avec la marque Stephens, nommé d'après l'un des fondateurs de Moline Plow.
1919: Willys-Overland Company achète Moline Plow.
1924: Les activités tracteur et automobile passant chez Willys, la compagnie se redéfinit comme Moline Implement Company.
1929: Union avec Minneapolis Steel & Machinery Company et Minneapolis Threshing Machine Company (les deux de Minneapolis, Minnesota), pour former la Minneapolis-Moline Power Implement Company.
minneapolis-moline.jpg

1896: Frank Ballou Stearns, à l'age de 17 ans, construit sa première voiture à Cleveland.
1898: Il s'associe aux frères Raymond M. et Ralph L. Owen pour créer la F. B. Stearns & Company pour produire et commercialiser des automobiles.
stearns1905.jpg

1917: Frank Ballou Stearns atteint d'une pneumonie se retire de l'affaire.
1925: Willys achète F.B. Stearns Company
stearns1925.jpg

1899: Les principales firmes de constructeurs de cycles canadiennes H.A. Lozier, Massey-Harris, Goold, et Welland Vale Manufacturing s'unissent pour former la Canada Cycle and Motor Co. (C.C.M.). La compagnie, située à Toronto, produit 85% des vélos canadiens.
ccm_logo_3.jpg

1903: Tommy Russell, directeur général de la CCM rachète la Canadian Motors Ltd., un conducteur automobile défaillant et le renomme Russell Motor Car Company.
russel1911.jpg

1911: Russel Motor se sépare de CCM.
1916: Russell Motor Car Company est racheté par Willys.

1878: Albert Augustus Pope crée la première bicyclette fabriquée en Amérique: Columbia Bicycle
bike-columbia.gif

1898: Pope regroupe 42 fabricants de bicyclettes dans la société American Bicycle Company
abc.gif

1901: Les voitures Toledo sont construites par le groupe American Bicycle Company (ABC) à Toledo (Ohio).
toledo1901.jpg

1903: Création de la Pope Motor Car Company pour fabriquer les voitures Toledo. Elles deviennent des Pope-Toledo.
popetoledo1904.jpg

1909: La société a des difficultés financière et est rachetée par Overland.

mercredi 30 septembre 2015

Willys-Overland

1903: Claude Cox, diplômé du "Rose–Hulman Institute of Technology", salarié de la Standard Wheel Company de Terre Haute (Indiana), propriété de Charles Minshall, crée la société Overland Automobile (overland signifie par voie de terre).
1905: Standard Wheel autorise Cox à transférer sa société Overland à Indianapolis et en devint actionnaire.
overland1907.gif

1908: John North Willys, un concessionnaire automobile d'Elmira (New York) qui distribue Overland rachète la société.
1909: Willys achète Marion Motor Car Co. d'Indianapolis (Indiana) et Pope-Toledo de Toledo (Ohio).
marion1911.jpg

1910: Overland se hisse au troisième rang des meilleures ventes de voitures aux États-Unis après Ford et Buick, avec 15.598 exemplaires produits.
1912: La société est renommée Willys-Overland Motor Company.
overl1914.jpg

De 1912 à 1918, Willys sera le deuxième constructeur automobile américain derrière Ford.

1912: Edwards Motor Car Company de Long Island (New York) commence une production avec des moteurs Knight.
edward1912.jpg

1913: Willys achète Edwards Motor Car Company qui lui donne des droits sur les moteurs Knight . Il commence la construction d'automobiles Willys-Knight à Elyria (Ohio).
willknight1916.jpg

1914: John Willys rachète Electric Auto-Lite Company.

1917: Création de la Willys Corporation, holding compagnie pour toutes les sociétés que possède John Willys.
willy1919.jpg

1918: Willys, à travers sa holding compagnie, achète la Moline Plow Company , un fabricant de tracteurs d'East Moline (Illinois) et son département voiture Stephens Motor Cars Co. de Freeport (Illinois).
steph1917.jpg

1920: La recession mets la Willys Corporation à genoux. Les banquiers nomment Walter P. Chrysler pour rétablir la société.
1921: Chrysler tente d'évincer Willys avec une offre publique d'achat. La tentative échoue et Chrysler se tourne une autre fabrique Maxwell.
1925: Willys achète F.B. Stearns Company de Cleveland et continue la production des voitures de luxe Stearns-Knight.
stearnsknight.jpg

1926: La marque Overland est remplacée par Willys Whippet, une marque de voitures plus petites
whipp1928.jpg

1929: Fin de la production de Stearns-Knight.
1931: Fin de la production de Willys Whippet.
1933: Fin de la production de Willys-Knight

1936: Réorganisation de Willys-Overland Motors, Inc.
willy1936.jpg

1941: Willys produit la fameuse Willys MB, la première Jeep militaire, qui sera également commercialisée en version civile Jeep CJ.
willy1950.jpg

1953: La société Willys-Overland est vendue à la société Kaiser qui change son nom en Willys Motor Company.
willy1955.jpg

1963: Le nom de Willys disparait quand la société se renomme Kaiser-Jeep Corporation.

vendredi 25 septembre 2015

American Motors Corporation

1878: Gormully & Jeffery fabrique de bicyclettes, est fondée à Chicago par Thomas Buckland Jeffery et R. Phillip Gormully. Elle construit des cycles sous le nom de marque de Rambler (flâneur). C'était la deuxième plus grande fabrique de bicyclettes des Etats Unis.
rambler-bicycle.jpg

1897: Thomas Jeffery construit sa première voiture qu'il nomme Rambler.
rambl1900.jpg

1900: American Bicycle Company achète Gormully & Jeffery.
1902: Avec l'argent de la vente, Jeffery achète une usine à Kenosha, Wisconsin et crée la Thomas B. Jeffery Company Les voitures seront de marques Rambler ou Jeffery.
jeffery.jpg

1909: Roy Chapin,un ancien cadre de Oldsmobile, John Lowthian Hudson, propriétaire de magasins et fournisseur du capital et 6 autres associés créent la Hudson Motor Car Company à Detroit.
L'emblème consiste en un triangle pointe en bas incluant le nom de la société.
hudsn1900.jpg

1916: Charles Williams Nash, un ancien cadre de General Motors, achète la Thomas B. Jeffery Company et la transforme en Nash Motor Corporation.
nash1921.jpg

1919: LaFayette Motors Corporation est créée à Indiniapolis pour construire de grosses voitures de luxe.
lafaye1920.jpg

1921: Charles Nash achète une majorité des actions de LaFayette et en devient le président.
1924: Nash absorbe LaFayette. La production continue à Milwaukee jusqu'en 1941. Le logo devient un camée du Marquis de La Fayette.
laFayette.gif

1937: Avant sa retraite, Charlie Nash demande à George W. Mason, président de Kelvinator, de le remplacer. Ce dernier accepte à la condition que Nash Motors devienne actionnaire majoritaire de son entreprise. Kelvinator est alors un fabricant de réfrigérateurs de haute de gamme et d'électroménagers et la fusion est la plus importante de l'époque pour deux compagnies n'œuvrant pas dans le même domaine. La nouvelle compagnie se nomme Nash-Kelvinator Corporation.
nash1937.jpg

1940: Hudson subit la mode des blasons.
hudson2.jpg

1945: Hudson change de logo. Le triangle est présent avec des meubles héraldiques à l'extérieur.
hudsn1945.jpg

1947: Nash suit aussi la mode des blasons.
nash_rambler.jpg

1950: George Mason, pressent que le marché de la petite voiture serait la meilleure chance d'augmenter sa clientèle et il demanda à ses concepteurs de créer la première auto compacte de l'après-guerre: la Rambler.
1951: Mason s'est associé avec Donald Healey, un enthousiaste des automobiles, pour créer la Nash Healey. Il s'agit de la première automobile sport construite depuis la Grande Dépression de 1929. Healy recevait les pièces de Nash qu'il montait en Angleterre sur son châssis, envoyait le tout en Italie à Pinin Farina pour recevoir la carrosserie et le produit final était retourné aux États-Unis.
nashhe1951.jpg

1954: Suite à l'acquisition de la Hudson Motor Car Company par Nash-Kelvinator Corporation, American Motors Corporation fut fondée par George W. Mason afin de concurrencer les trois grandes marques : General Motors, Ford et Chrysler.
amc1954.jpg

1958: Les emblèmes Nash et Hudson sont abandonnés en faveur du nom Rambler très populaire.
rambl1960.jpg

1967: Roy D. Chapin Jr., le fils du fondateur de la compagnie Hudson, devient le nouveau président et directeur général. Il vend Kelvinator.
1968: Achat de Kaiser-Jeep Corporation (précédemment Willys-Overland) ce qui ajouta les fameux camions légers et tout-terrains Jeep à l'offre de la compagnie.
1970: AMC se lançe dans la production de voitures économiques à bon prix comme la Gremlin, la Pacer, la Hornet, la Spirit, la Concord et la Eagle. Ces voitures sont malheureusement peu fiables et de piètre qualité à part peut-être la Eagle. Le logo change et ressemble à un drapeau qui reprends les couleurs bleu, blanc et rouge des Etats Unis.
amc1970.jpg

1979: Renault vient en aide à AMC en faisant l'acquisition de 5% de ses actions. AMC doit en contre partie produire des modèles Renault en Amérique du Nord.
1987: Les problèmes financiers des deux compagnies forcent Renault de se dissocier de AMC qui est vendue à Chrysler pour former la division Jeep/Eagle qui produisit uniquement ces deux marques.

mercredi 23 septembre 2015

Jeep

1940: Le Gouvernement des Etats Unis d'Amérique lance un cahier des charges auprès de 135 fabricants pour la construction d'un véhicule militaire de reconnaissance léger. Trois constructeurs construisent un prototype: Bantam, Willys-Overland et Ford.
1941: Willys, le plus performant et le moins cher, décroche le contrat. Le nom de Jeep donné à ce véhicule provient soit de la référence GP (General Purpose pour usage général) du véhicule Ford, soit du personnage d'Eugene le Jeep de la bande dessinée Popeye, soit du nom donné à un véhicule militaire reçu pour évaluation, pratique existant depuis la Première Guerre Mondiale.
jeep1941.jpg

1950: La marque Jeep est déposée par Willys-Overland.
1953: Willys fusionne avec Kaiser-Fraser.
1963: Willys change de nom en Kaiser Jeep.
jeep1970.jpg

1970: Kaiser est racheté par American Motors Corporation. Kaiser Jeep devient Jeep Corporation.
jeep1971.jpg

1986: Chrysler rachète AMC. La division Jeep-Eagle est créée.
jeep1987.jpg

1998: Chrysler est racheté par Daimler. La division Jeep est créée. Le logo présente la face avant d'une voiture de reconnaissance.
jeep1989.jpg

2010: FIAT fusionne avec Chrysler. La société Jeep devient indépendante dans le groupe.
jeep_logo.jpg

mercredi 16 septembre 2015

Dodge

1886: Les frères John et Horace Dodge débutent leur carrière professionnelle à la Murphy Engine Company, fabricant de moteurs marins. Ils font ensuite fortune dans la production de bicyclettes, à la tête de leur compagnie Evans & Dodge Bicycle Company.
Evans-Dodge-Bros.-Head-Badge.jpg

1901: Les deux frères déplacent leur usine de bicyclettes et de machines à Détroit dans le Michigan. Ils y fabriquent des roulements et d'autres pièces pour les premières industries automobiles. Ils aident à la mise au point des moteurs des premières Oldsmobile.
1902: Les frères Dodge sont approchés par Henry Ford qui cherche de l'aide pour financer sa propre société de fabrication d'automobiles. Les frères Dodge aident donc Ford à financer son entreprise. Ils deviennent les premiers actionnaires et constructeurs des moteurs de la Ford Motor Company.
dodg1910.jpg

1914: Les frères Dodge décident de créer leur propre marque Dodge Brothers Motor Company. La firme est ainsi fondée à Hamtramck (Michigan). Les premiers modèles ressemblent à la Ford T décapotable, mais avec quelques innovations comme un démarreur électrique. Fort de leur excellente réputation de motoristes, les commandes affluent et leur première voiture se pose pendant un temps en véritable rivale de la Ford T. Leur slogan est « Fiable ! ».
Le logo original est un cercle avec deux triangles, un blanc et un noir, formant une étoile de David avec les initiales DB au centre, et les mots Dodge Brothers Motor Company sur le bord extérieur. Les frères Dodge n'étaient pas juifs, ce que pourrait laisser à penser l'emblème.
dodg1914.jpg

1916: Trois voitures participent à un raid au Mexique avec le général George Patton qui ramène ficelé aux gardes boue de la voiture, le bras droit de Pancho Villa. Cet événement fera une grande publicité à la compagnie.
1917: Ils produisent leurs premiers camions destinés à l'armée américaine pour la première guerre mondiale; mais ils poursuivront par la suite pour fournir les usagers civils.
1920: Alors que Dodge occupe la deuxième place des ventes de voitures aux États-Unis, l'avenir de Dodge bascule du tout au tout. Terrassé par une pneumonie, John décède le 14 janvier, tandis que Horace, inconsolable et dépressif, meurt à son tour en décembre des suites de la grippe et d’une cirrhose du foie.
1925: La société des frères Dodge est rachetée par Dillon, Read & Co , une importante banque d'investissement pour 146 millions de dollars, la plus importante transaction financière jamais vue à l'époque.
1927: Emblème de la Dodge Brothers Six:
dodg1927.jpg

1928: Dillon Read revend ensuite la société à Walter Chrysler qui en fera son "milieu de gamme" afin de concurrencer Pontiac dans le groupe GM.
dodg1928.jpg

1932: Les voitures Dodge commencent à adopter un bélier sautant comme bouchon de radiateur.
dodg1933.jpg

1941 Dodge introduit des armoiries, censées être celles de la famille Dodge: quatre barres horizontales brisées au milieu par une barre verticale avec un "O" dans le centre. Une tête de chevalier est au sommet de l'emblème.
dodg1946.jpg

1951: Sur le capot, seule la tête du bélier avec des cornes recourbées, est restée.
dodg1951.jpg

1955: Virgil Exner modifie l'état d'esprit de Chrysler. Jusqu'alors c'étaient les ingénieurs qui dominaient la société. Il impose que les designers prennent le pouvoir. "Forward Look" (Regard vers l'Avant) est le nom du logo appliqué à tous les véhicules Chrysler Corporation. Il est composé de deux boomerang se chevauchant, ce qui suggère l'ère spatiale avec une fusée à 2 étages.
Forward_Look_D100.jpg

1962: Dodge reprend son indépendance au niveau de l'emblème avec le Fratzog. C'est l'adjonction de trois pointes de flèche formant une étoile à trois branches. Le nom a été choisi par un des designers sans raison apparente.
dodg1962.jpg

1982: Retour du logo unifié Chrysler avec le Pentastar. Seul concession, le Pentastar de Dodge est rouge, tandis que celui de Chrysler- Plymouth est bleu.
Dodge_Red_Pentastar1980.jpg

1994: La tête de bélier devient l'emblème officiel de Dodge après avoir été un ornement de capot.
dodg1994.jpg

2010: Dodge donne sa tête de bélier à sa filliale véhicule industriel RAM. Un logo présentant le nom accompagnée de deux traits obliques rouges est adopté pour la communication "institutionnelle".
dodgn2010.jpg

2011: Un second emblème a été révélé lors de l'inauguration de Durango 2011, pour les calandres des voitures: un écu à la croix barré du nom Dodge.
dodgn101.jpg

mardi 15 septembre 2015

DeSoto

1928: Walter Chrysler fonde la marque DeSoto en l'honneur d'Hernando de Soto, un célèbre conquistador et explorateur espagnol (en 1539, de Soto entreprend la plus importante des expéditions coloniales espagnoles: une vaste entreprise qui lui fait traverser tout le sud-est des États-Unis actuels. Il meurt en 1642 sur la rive occidentale du Mississippi). Chrysler voulait alors rivaliser dans le segment de moyenne gamme avec General Motors, Studebaker et Willys-Knight. Peu après, la compagnie fit néanmoins l'acquisition de Dodge, une marque au positionnement similaire. La stratégie du groupe Chrysler fut alors de placer les DeSoto meilleur marché que les Dodge, destinées à un public plus aisé mais toujours dans le milieu de gamme.
desoto33.jpg

DeSoto connut alors un relatif succès avec des ventes plus fortes que celles de la marque Dodge. Dans l'optique de dynamiser les ventes de cette dernière, le positionnement des deux marques fut inversé à partir de 1933 et DeSoto partageait la plupart de ses plates-formes de voiture avec celles de Chrysler.
desot37.jpg

La division DeSoto assembla 129 963 automobiles au cours de l'année calendaire 1953, ce qui lui permettait d'occuper la douzième place au classement des constructeurs des États-Unis, devant Cadillac (103 538) mais derrière Nash-Ramblers (Nash Motors) avec 135 394 unités. La meilleure position du groupe fut remportée comme à son habitude par Plymouth (troisième place, avec 662 515 unités) puis venait Dodge (huitième place, 293 714 exemplaires) et Chrysler (dixième place, 160 410 unités). Pour comparaison Chevrolet, le champion toutes catégories, livra cette même saison 1 447 287 véhicules, et Ford 1 184 187.
desot521.jpg

La marque se développa donc jusqu'au milieu des années 1950, mais la récession économique de 1958 affecta fortement ses ventes. Chrysler sortit des modèles meilleur marché et Dodge des modèles plus onéreux, ce qui continua de menacer le marché de DeSoto.
desoto11.jpg

1959: La DeSoto Firedome Sportsman porte,comme les autres voitures du groupe l'emblème fait de deux flèches:Forward Look
desot592.jpg

1960: Avec des ventes en fort déclin depuis 1957, la marque est officiellement arrêtée.
desot600.jpg

lundi 31 août 2015

United States Motor Company

1863: La Providence Steam Engine Company est fondée à Providence, Rhode Island par la transformation de la Thurston, Greene & Company. Son but est la construction de machines à vapeur.
providence-steam-engine-letterhead.jpg

1876: Albert Pope crée la Pope Manufacturing Company à Boston pour fabriquer et vendre des pistolets et des fusils, des machines à repriser, tours, rouleaux de cigarettes et d'autres articles brevetés et de posséder, vendre et traiter les brevets et droits de brevet pour la fabrication de ceux-ci.
1878: Pope construit ses premières bicyclettes à Hartford, Connecticut. Leur marque est Columbia.
columbia1894.JPG

1884: Isaac Rice créée la Rice Electric Motor Company.
1895: Richard Henry Rice et John Warren Sargent créent la Rice & Sargent Engine Company.
1897: Isaac Rice crée l'Electric Vehicle Company, holding de différends constructeurs d'automobile électrique: Rice Electric Motor Company, Electric Carriage and Wagon Co, Siemens-Halske, Electric Storage Battery Co. Pope construit sa première voiture électrique.
columbia1897.jpg

1899: Le département voiture de Pope devient indépendant sous le nom de Columbia Automobile Company.
Providence Engineering Works est créée du regroupement de Providence Steam Engine Company et de Rice and Sargent Company. Elle construit surtout des tracteurs après la fin de la vapeur.
providence-tractor.jpg

1900: Columbia Automobile Company est rachetée par Electric Vehicle Company.
1904: John Stoddard décide de quitter l'agriculture où il avait gagné sa fortune pour la fabrication de voitures de haute qualité pour le marché émergent aux États-Unis.Il crée la Stoddard-Dayton à Dayton, Ohio.
stoddd00.jpg

Jonathan Dixon Maxwell, un ancien d'Oldsmobile s'associe avec Benjamin Briscoe pour créer le constructeur automobile Maxwell-Briscoe Company à Tarrytown, état de New York.
maxwe040.jpg

Alden Sampson créée la Alden Sampson Manufacturing Company à Pittsfield, Massachusetts. Sa première voiture est à base de Moyea sous licence Rochet-Schneider
sampso12.jpg

1907: Faillite de Pope.
Alanson Partridge Brush crée la Brush Motor Car Company.
brush002.gif

1908: Columbia Motor Car Company reprend les restes de Electric Vehicle Company en banqueroute.
columbia1909.jpg

1909: Maxwell est le troisième plus grand fabricants d'automobiles au monde derrière Buick et Ford avec 9400 ventes.
maxwe101.jpg
Stoddard-Dayton crée la Courrier Car Co à Dayton pour produire une version plus petite, plus légère et à bas prix de la Stoddard-Dayton, appelé le Courrier.
courier0.jpg

La Brush Motor Car Company se transforme en Brush Runabout Company. Un runabout est un véhicule léger découvert, destiné à être tracté par un cheval pour les usages quotidiens comme la promenade et pouvant être conduit par une personne seule.

1910: Benjamin Briscoe regroupe 11 constructeurs automobiles Maxwell, Stoddard-Dayton, Grabowsky Motor Vehicle Company, Briscoe Manufacturing, Courier Car Co, Columbia Automobile Company, Brush Motor Car Company, Alden Sampson Trucks, Gray Marine, and Providence Engineering Works, dans l'United States Motor Company.
U_S_Motor_Car_emblem.png

1913: USCM est restructurée par Walter Flanders qui réorganise la compagnie sous le nom de Maxwell Motor Company, Inc.. et la fait venir à Detroit, état du Michigan.
maxwe160.jpg

- page 1 de 3