Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 14 septembre 2022

Maillots des premiers clubs de football marseillais

Les Anglais vivant à Marseille se regroupèrent dans un Athletic Club à partir de 1878.

Mais le premier club ouvert à la population locale, date de 1893.

Son nom était le Sporting-club de Marseille.

Son maillot état cerclé bleu ciel et blanc comme celui de l'Université de Cambridge, du Racing Club de France ou de l'Argentine en rugby.

Une culotte noire complétait la tenue.

scm_1910-1.jpg

En mai 1897 fut fondé l'Union Sportive Phocéenne.

Il portait un maillot rouge avec une étoile noire et une culotte noire.

usp_1910.jpg

On retrouve un maillot rouge avec une étoile noire pour l'Etoile Sportive Toulonnaise à partir de 1902.

est.jpg

En aout 1897 c'est le Football Club de Marseille qui est créé.

Le FCM avait un maillot noir avec une étoile mauve frappée des lettres FCM, culotte blanche.

fcm.jpg

fcm_1899_1.jpg

Il faut dire que la carrière du Football-club fut courte: en effet, dès 1899, les adhérents choisirent un autre nom Olympique de Marseille et d'autres couleurs: blanc avec les lettres O et M entrelacées brodées en bleu.

La culotte était noire.

OM0003_1.jpg

om_1909_1.jpg

Le Sporting Club remporta la première compétition officielle, le championnat du Littoral de l'USFSA en 1899.

L'Olympique la remporta les 9 années suivantes.

Puis apparurent le Stade Marseillais en 1892,

le Football Junior en 1902, maillot noir avec étoile bleue, culotte noire,

junior1902.jpg

qu devint l’Étoile Bleue. Celui-ci portait un maillot rayé verticalement bleu et noir avec une étoile bleue, culotte noire.

eb_1905-1.jpg

1905:Champion du Littoral Olympique Étoile bleue par union avec l'Olympique de Marseille, maillot blanc avec étoile bleue

puis devint en 1908 Stade Étoile bleue après fusion avec le Stade Marseillais.

En 1902, de nombreuses amicales et association proposèrent des activités football comme le Groupe Sportif des Présentines.



ou Longchamp - vélo, maillot mauve et vert

logchamp_1903.jpg

En 1907, apparition du Stade Helvétique,connu d'abord sous le nom de Société Suisse, maillot rayé jaune et noir, qui devint champion de France (USFSA) en 1909, 1911 et 1913 (champion du Littoral de 1909 à 1914. Il disparait en 1916.

stade-helvetique-1913.jpg

On connait d'autres clubs pratiquant le football dans la deuxième décennie du XXe siècle:

Union Sportive Marseillaise 1906-1911
Phocée Club 1912-
ASPTT Marseille 1912-
Union Sportive gadzarienne 1913
Sporting Victor Hugo 1915-1920
Sports Athlétiques Provencaux
Racing Club 1915-1917
Stade Provençal
Club Athlétique de Marseille

Nota: La présence d'une étoile sur le maillot est fréquent à l'époque.

Exemple: le Racing club de 1897.

rc1.jpg

Sources: Indicateur Marseillais 1899-1910
Midi sport 1895
Petit Marseillais
http://www.om4ever.com/historiqueAvantOM.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Championnat_du_Littoral_de_football_%28USFSA%29

lundi 28 février 2022

Donbass

Le Donbass est un bassin houiller, de l'est de l'Ukraine et frontalier de la Russie, situé entre la mer d'Azov et le fleuve Don. C'est une région économique et culturelle importante de l'Ukraine, qui comprend deux oblasts de l'est du pays : l'oblast de Donetsk et l'oblast de Louhansk.

Donetsk, qui est aujourd'hui la métropole de la région, a été fondée en 1869 par l'industriel gallois John James Hughes. Sa prospérité déchaîna un exode rural massif .

Conséquence de la guerre civile russe (1917–22), le Donbass, comme d’autres territoires habités par des Ukrainiens, fut annexé à la république socialiste soviétique d'Ukraine.
stakhanov2.jpg
Aleksei Stakhanov travaillait dans ces mines et dans dans la nuit du 30 au 31 août 1935, aurait extrait 102 tonnes de charbon en six heures, soit environ quatorze fois le quota demandé à chaque mineur.Ce record avait été décidé par le gouvernement soviétique sous Joseph Staline pour servir de modèle aux autres salariés, afin qu'ils travaillent plus et si possible qu'ils dépassent les cadences et les quotas de travail imposés.

donbas1.jpg

Lougansk créé autour de l'usine L'histoire de la ville remonte à la fondation en 1795 d'une usine métallurgique par l'industriel anglais Charles Gascoigne, invité en 1790 en Slavo-Serbie, pour extraire du charbon et du fer. Ce fut le point de départ d'une industrie qui demeure importante. Le village formé autour de l'usine reçoit en 1797 le nom d'« usine de Lougansk », Louganski zavod. Pendant les guerres napoléoniennes, l'usine produit quantité de canons et d'armement pour l'armée impériale russe.

En avril 1918, Lougansk devient la capitale de la république soviétique de Donetsk-Krivoï-Rog, de février 1919 à décembre 1920.
dkr.png
Lougansk est développée par les autorités soviétiques pour son industrie lourde, en particulier pour la construction de locomotives.

Lougansk devient Vorochilovgrad (en russe et en ukrainien : Ворошиловград) en l'honneur du commandant de l'Armée rouge et de l'homme politique Kliment Vorochilov, originaire de la région de Lyssytchansk relativement proche. Mais le 5 mars 1958, la ville retrouve son ancien nom, en application d'une nouvelle loi qui interdit d'utiliser les noms de personnes vivantes (en fait à cause de l'affaire du groupe anti-parti). Le 5 janvier 1970, après le décès de Vorochilov, Lougansk redevient Vorochilovgrad. Enfin, le 4 mai 1990, un décret du Soviet suprême de la RSS d'Ukraine lui rend son nom d'origine, Lougansk.

En 1972, la ville (sous le nom de Vorochilovgrad) est fière, grâce à son club Zarya, de gagner, pour la première et seule fois le championnat d'URSS de football, sans être une capitale de république.
zarya.jpg

Les maillots sont blanc à domicile et noir à l'extérieur
ukr_zorya_luhansk_1_1920.png
ukr_zorya_luhansk_2_1920.png

Le 27 avril 2014 était proclamée la république Populaire de Lougansk
Son drapeau est identique à celui de Donetsk avec une bande bleu ciel plutôt que noire .Le blason qui montre 2 marteau encadrant un four à charbon, est celui de la ville.

lougansk1.jpg

mardi 14 décembre 2021

Abd-al-Kuri

A la fin des années 60, de nombreux pays arabes apparurent dans le paysage philatélique mondial : Abou Dhabi, Ajman, Fujeira, Ras al khaima, Umm al qiwain, Khor fakkan, Manama, Qu'aiti...
L'arrivée de 3 timbres d'Abd-al-Kuri en 1969 n'étonna personne.
Commercialisés par Inter-Philatelic Agency, sise au 19A via Squarcialupo à Rome, ces timbres ont été imprimés par la firme italienne Poligrafica & Cartevalori à Ercolano (Herculanum) près de Naples qui se spécialisait dans l’impression de cartographie en tout genre. Ils auraient été tirés à 15 000 exemplaires.
abdalkuri.jpg

Le hic était que Abd-al-Kuri n'est pas un émirat ou un sultanat reconnu.

Abd al Kuri ('Abd-al-Kūrī, عبد الكوري) est une île de l'archipel yéménite de Socotra située en mer d'Arabie au débouché du golfe d'Aden.
L'île est située entre l'île de Socotra (105 km à l'est-nord-est) et le cap Gardafui, la pointe nord-est de la corne de l'Afrique (95 km à l'ouest).
Abritant une population de 400 personnes, elle mesure 36 km de long sur 5 km de largeur moyenne pour 133 km2.
abdalkur_plan.jpg

Des naufragés l'ont décrite comme l'enfer sur terre.

Le nom de l'île dérive du nom que les Portugais lui avaient donné, Abdal Curia. En 2020 pendant la guerre civile yéménite, UAE a occupé l'île et a proposée de la rebaptiser Kilmia.
Sa souveraineté est toujours disputée entre Yéménites et Somaliens.

Jusqu’en décembre 1967, elle avait appartenu au Sultan de Mahra, un des protectorats d ’Aden qui avait refusé de joindre la Fédération d ’Arabie du sud. La capitale de ce sultanat était Mukalla, dans l'est du Yémen.
Mahra a émis 99 timbres en 1967 et 115 en 1968.
mahra-1967.jpg

Aden, la Fédération d'Arabie du Sud, Qu’aiti, Kathiri, Mahra et le Haut -Yafa s'unirent en 1968 pour former la République populaire démocratique du Yémen.
En 1970, le directeur général des postes, Abdo Ali A. Rehman a confirmé le caractère frauduleux de cette série et précisé qu’une enquête judiciaire était en cours . Il a ajouté qu ’il n’y avait pas de service postal à Abd-al-Kuri et que le transport maritime et aérien y était très irrégulier.

Voir: https://philabec.com/doc/Philabec-2021-11.pdf
https://en.wikipedia.org/wiki/Abd_al_Kuri

dimanche 12 décembre 2021

Redonda

Redonda est une île volcanique des Antilles, située à 56 km au sud-ouest d'Antigua, à 22,5 km au nord-ouest de Montserrat et à 32 km au sud-est de Niévès.
EY-s.jpg

Christophe Colomb la découvre en novembre 1493, lors de son second voyage. Il ne débarque pas sur cette île qu’il baptise Santa María la Redonda. (Sainte Marie la ronde).
Inhabitée, ses côtes abruptes de 300 m de haut empêchent tout accès – l’homme n'y abordera qu'en 1687.

Refuge des oiseaux marins, d'énormes quantités de déjections, riches en phosphates et en azote, se sont accumulées pendant des siècles. Malgré les conditions difficiles d'accès, les paysans de l’île voisine de Montserrat décident d’exploiter ce guano dès 1860. Quelques années plus tard, l'île produit de 3 000 à 7 000 tonnes de phosphate par an. Redonda fut habitée pendant 50 ans.

Les Américains s'intéressent au guano et à cette petite île.

L'île est achetée en 1865 par Matthew Dowdy Shiell (1824-1888), un notable de Montserrat. Il demande le titre de roi pour son fils venant de naître.

En 1872, l'île passe du tutorat de Montserrat à celui d'Antigua.

Couronné en 1880, à 15 ans, le jeune roi Matthew Phipps Shiell prend le titre de Felipe Ier, roi de Redonda. Commence alors un règne qui va durer 67 ans Le roi poursuit ses études à la Barbade. Le 25 avril 1885 il part en Angleterre. Il ne reviendra jamais à Montserrat. Après avoir été professeur et traducteur, il devient auteur d’histoires fantastiques, ce qui lui vaut l’admiration de nombreux écrivains.

En 1947, le titre est transmis à son ami, le poète John Gawsworth qui prends le titre de Juan Ier. Il meurt à 58 ans, dans un hôpital londonien dans un dénuement total, le 23 septembre 1970.
ag_red1.gif

Le royaume de Redonda devient alors une micronation littéraire et sa royauté se transmet dans la sphère des lettres pour perpétuer l’héritage littéraire de ses rois.

Ayant vendu à plusieurs reprises son titre royal, la succession de Gawsworth est confuse et crée la polémique. 3 personnes se déclarent roi de Redonda:

Jon Wynne-Tyson (Juan II) 1970-1997 à qui succède Javier Marías 1997- ,
ag_redo.gif
http://www.javiermarias.es/blog.html

Arthur John Roberts (Juan II) 1967-1989 à qui succède William Leonard Gates (Leo V) 1989-2019
ag_red4.gif
redonda_1c.jpg
http://www.redonda.org/

Robert Williamson.(Robert the Bald) 1997-2009
ag_red5.gif
Michael Howorth (Michael the Grey 2009-
ag_red3i.gif
http://www.kingdomofredonda.com/

L'exploitation du phosphate prend fin avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale et l'île redevient déserte

1979: Dans le cadre d'un morcellement, l'agence philatélique Inter-Governmental Philatelic Corporation émets des séries de timbres pour Redonda.
redonda_1_.jpg

Antigua-et-Barbuda devient un État indépendant le 1er novembre 1981, membre du Commonwealth.
71343-7_phildom_domfil.jpg

1991: Fin des éditions "officielles" pour Redonda après 348 timbres.

2005: Émission pirate Island Kingdom Redonda:
island_kingdom_redonda_2005.jpg

2013: Émission pirate Kingdom of Redonda:
redonda_2013_1.jpg

Encore plus faux (ou plus fou), de fausses inscriptions sur des copies de vieux timbres d'Antigua
redonda_pirate.jpg

Source: https://philabec.com/doc/Philabec-2021-11.pdf
https://www.fotw.info/flags/ag-rd.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaume_de_Redonda

vendredi 10 décembre 2021

Comment s'enrichir en vendant des timbres postes

Le calcul est simple à faire : pour quelques sous, on peut imprimer une feuille, disons, de cent timbres. Si on attribue à chacun une valeur faciale d'un dollar, le prix de détail de la feuille sera de cent dollars. Avec un tirage de 200 feuilles, ce seul timbre rapportera 20 000 $.
redonda_1_.jpg

Si la série comporte six, huit ou dix timbres de diverses valeurs, on multiplie par autant les profits. Avec l’ajout d'un ou de deux blocs-feuillets, d'un ou de deux blocs de luxe et de quelques non-dentelés, voilà une série qui rapportera facilement dans les 40 000 $ ou 50 000 $.

Multiplions encore ce chiffre par dix séries annuellement pour une île, nous voilà à un demi-million de dollars.

Multiplions encore le tout par 10 ou 15 îles et le chiffre d’affaire excédera les cinq millions de dollars.

Oui, direz-vous, mais ne faut il pas dépenser de l'argent pour noliser un bateau et payer quelqu'un pour vendre les timbres,les oblitérer et acheminer le courrier ?
Ce n' est pas nécessaire si on choisit avec soin quelques iles inhabitées.

Source: Les cahiers de l'Académie XII p53 André Dufresne

dimanche 5 décembre 2021

Liste des émetteurs de timbres commençant par A

Le Hors-série n°5 de Timbres magazine nous présente l'Atlas de la philatélie pour les lettres A et B.
L'ouvrage s’intéresse autant aux émissions officielles que de fantaisie.
Ce sont 253 entrées que l'on trouve pour la lettre A.

14 pays reconnus par l'ONU. Les noms des pays sont les noms courts en français.
DNJ-s.jpg

9 dépendances dotées d'une administration locale des Postes.
AAO-s.jpg

6 territoires contestés entre un front de libération et un état officiel
AEN-s.jpg

30 anciens états disparus ou ayant changé de nom
AA2-s.jpg

6 états imaginaires
concorde_ABD_1-3__46171.jpg

35 postes locales
A-s.jpg

38 surcharges
A12-s.jpg

80 surtaxes espagnoles de 1936
A-s1.jpg

21 émissions locales de France
aigurande.jpg

3 émissions régionales japonaises
Cyclamen.jpg

1 gouvernement provisoire en exil
A-s2.jpg

6 postes privées
s-l200.jpg

1 timbre de bienfaisance
387905.jpg

3 timbres frauduleux
s-l300.jpg

Illustration: https://www.stampworld.com/fr/

vendredi 26 novembre 2021

Liste des émeteurs de timbres postaux en 2021

Aux 193 membres de l'ONU et aux 2 états observateurs, on a rajouté 51 territoires dépendants qui ont le privilège d'émettre des timbres.
Cela donne 246 administrations postales. Les relations sont plutôt cordiales entre états souverains et dépendances.
Mais on connait une dizaine d'états autoproclamés qui émettent des timbres.
Souvent issus de mouvements de rébellion, ils sont en état de guerre contre leur ancien souverain et souffrent de non-reconnaissance par la communauté mondiale.

Ce sont

1 territoire contesté avec l'Arménie: Artsakh
1 territoire contesté avec la Bosnie-Herzégovine: République serbe de Srpska
2 territoires contestés avec la Chine: Taiwan et Thibet
1 territoire contesté avec Chypre: République turque de Nord Chypre
1 territoire contesté avec l'Ukraine: Donetsk
2 territoires contestés avec la Géorgie: Abkhasie et Ossétie du Sud
1 territoire contesté avec la Moldavie: Transnistrie
1 territoire contesté avec le Maroc: République Sarahouie

mardi 23 novembre 2021

Histoire des timbres: négociants, experts et agences philatéliques: IGCP

Inter-Governmental Philatelic Corporation, ou IGPC, est une agence philatélique qui représente plus de 70 pays différents dans la conception, la production et la commercialisation de timbres-poste
Inter-Governmental_Philatelic_Corporation__logo_.gif

Elle assiste également les administrations postales dans la gestion de leurs services postaux. L'IGPC prétend produire près de la moitié des différents timbres-poste émis chaque année, mais a été critiquée pour des émissions inappropriées et excessives.

L'IGPC a été fondée par l'homme d'affaires Dr Manfred Lehmann (1922-1997). Lehmann s'était intéressé au développement des pays nouvellement indépendants en Afrique et dans les Caraïbes.
lehmann_bio.jpg

Le premier pays client de l'IGPC était le Ghana nouvellement indépendant (anciennement la colonie de Gold Coast) qui en 1957 les a nommés pour aider à la distribution de leurs timbres et à l'administration de leurs bureaux de poste. L'année suivante, le Togo est devenu client de l'IGPC et, plus tard, des pays des Caraïbes également. La chute du communisme a créé plus de clients pour l'IGPC et à la fin des années 1980, l'IGPC comptait plus de 50 pays clients

Un développement clé a été l'obtention de la permission de la société Disney d'utiliser leurs personnages de dessins animés sur des timbres au cours de l'Année internationale de l'enfant en 1979. Les timbres sur le thème de Disney sont depuis devenus une partie importante de la production de l'entreprise.

L'IGPC est particulièrement connu pour l'émission de timbres présentant des sujets thématiques populaires, des personnages de dessins animés et des individus du sport et du divertissement qui ont été critiqués comme ayant peu de lien avec la culture ou l'histoire des pays émetteurs. L'émission massive de timbres représentant des images de la culture pop américaine a même été qualifiée de forme d'impérialisme culturel

Des exemples de problèmes inappropriés pourraient être ceux de Tuvalu, un petit groupe d'îles polynésiennes dans le Pacifique Sud et un client IGPC, dont les timbres ont présenté l'artiste américain Norman Rockwell et le Nouvel An chinois. Selon leurs propres mots, « L'agence philatélique basée à New York a été la première à représenter des icônes de haut niveau et des motifs reconnus afin d'aider ses clients à publier une nouvelle génération de timbres-poste, qui honorent les héros de la culture pop et du sport de l'époque. y compris Elvis Presley, Marilyn Monroe, Pokémon, Popeye, John Lennon, les personnages de dessins animés de Walt Disney et les films cinématographiques classiques, Jackie Chan, Barbra Streisand, Bob Dylan, Major League Baseball, NFL Superbowl (sic) et le Sylvester Stallone 'Rocky' films cinématographiques pour n'en nommer que quelques-uns. »

L'IGPC a répondu aux accusations de problèmes inappropriés en déclarant que « les timbres sur la culture pop ne représentent qu'environ 10 % de ce que nous faisons, même s'ils attirent le plus l'attention, insiste Lonnie Ostrow, un porte-parole de l'IGPC. Le reste est ce que nous appelons des « définitifs » : les drapeaux, les fleurs, les dirigeants intrépides et les présidents décédés habituels."

Selon l'IGPC, ils emploient une équipe de recherche de plus de 100 membres et emploient plus de 300 personnes artistes de timbres . IGPC déclare qu'ils ont "... une équipe à temps plein de graphistes et d'artistes internes qui peuvent créer un design de timbre littéralement du jour au lendemain

Site: http://www.igpc.net/

https://www.manfredlehmann.com/biography.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Inter-Governmental_Philatelic_Corporation

dimanche 21 novembre 2021

Histoire des timbres: négociants, experts et agences philatéliques: Théodore Champion

Théodore Champion était le fils d'un employé de banque suisse et d'une mère qui collectionnait les timbres-poste. Son frère Adrien et lui collectionnent également ces vignettes postales. Ils n'hésitent pas à fouiller les poubelles de la banque paternelle pour récupérer des exemplaires. On raconte qu'ils ont vendu leur collection pour une forte somme pour montrer à leur père sceptique le bien-fondé de leur entreprise.

Tout en pratiquant le négoce de timbres, il effectue une carrière de coureur cycliste. En 1894, il est ainsi champion cycliste de Suisse et remporte le Grand Prix de Genève.

Il s'installe à Paris en 1899 avec sa collection. Employé du marchand de timbres Forbin, Champion rachète en 1902 le magasin de la rue Drouot. Rapidement, il crée un bulletin de nouveautés où il propose en exclusivité les émissions de certaines administrations postales étrangères.
th-champion-portrait.jpg

Il parvient à imposer la collection des timbres neufs quand les collectionneurs du début du XXe siècle les collectionnent oblitérés, c'est-à-dire ayant bien servi à leur office postal.

Il devient rapidement le plus important marchand de timbres parisien, et est élu membre de l'Académie de philatélie en 1948.
th-champion-logo.jpg

Depuis 1900 et sa rencontre avec l'éditeur Louis Yvert, il tient à jour les cotes imprimées dans le catalogue Yvert et Tellier. Après sa mort, Pierre Yvert et les frères Ladislas et Alexandre Varga rachètent son fonds de commerce pour fonder l'Ancienne Maison Théodore Champion. Les Varga, puis Jean, fils de Ladislas, continuent d'évaluer les cotes du catalogue Yvert et Tellier jusqu'en 2000.
th-champion-catalogue.jpg

L'entreprise Ancienne Maison Théodore Champion, société anonyme, existe encore et porte son nom. Elle a gardé son importance, notamment grâce à l'exclusivité de la vente d'émissions de pays étrangers en France : Scandinavie, territoires insulaires britanniques, etc. En 1990, le chiffre d'affaires est de 40 millions de francs.

Elle publie avec l'éditeur philatélique Yvert et Tellier un bulletin mensuel qui référence au fur et à mesure les émissions de timbres du monde entier, et fait office de supplément au catalogue de cet éditeur.

L'entreprise est membre de la Chambre française des négociants et experts en philatélie (CNEP).

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_Champion
https://www.theodorechampion.fr/

jeudi 18 novembre 2021

Liste des 246 administrations postales en 2018

Le négociant en timbres et créateur de catalogues Linn Scot nous donne cette liste:
Aux 193 états membres de l'ONU, se rajoutent les 53 dépendances suivantes:

Aitutaki Cook Islands
Aland Finlande
Alderney Guernesey
Andorra Andorre
Anguilla Great Britain
Aruba Pays Bas
Ascension Great Britain
Australian Antartic Territory Autralie
Azores Portugal

Barbuda Great Britain
Bermuda Great Britain
British Indian Ocean Territory Great Britain
British Virgin Islands Great Britain

Cayman Islands Great Britain
Chine nationaliste (Taïwan) Chine
Christmas Island Australie
Cocos (Keeling) Islands Australie
Cook Islands Nouvelle Zélande

Falkland Islands Great Britain
Faeroes Danemark
Polynésie française France
TAAF France

Gibraltar Great Britain
Greenland Danemark
Guernesey Great Britain

Hong Kong Chine

Ile de Man Great Britain

Jersey Great Britain

Macao Portugal
Madeira Portugal
Mayotte France

Antilles Néerlandaises Pays Bas
Nevis Great Britain
Nouvelle Calédonie France
Niuafo'ou Tonga
Niue Nouvelle Zélande
Norfolk Island Australie

Palestine Authorité
Penrhyn Island Cook Islands
Pitcairn Islands Great Britain

Sainte Hélène Great Britain
Saints Pierre et Miquelon France
Grenadines de Saint Vincent
Great Britain

Tokelau Nouvelle Zélande
Tristan da Cunha Great Britain
Chypre du Nord Turquie
Turks & Caïques Islands Great Britain

Vatican

Wallis et Futuna, France

Zil elwannyen Sesel, Seychelles

mercredi 17 novembre 2021

Liste des 193 États membres des Nations unies en 2020

Afghanistan 19 novembre 1946 Asie
Afrique du Sud 7 novembre 1945 Afrique
Albanie 14 décembre 1955 Europe
Algérie 8 octobre 1962 Afrique
Allemagne 18 septembre 1973 Europe
Andorre 28 juillet 1993 Europe
Angola 1er décembre 1976 Afrique
Antigua-et-Barbuda 11 novembre 1981 Amérique
Arabie saoudite 24 octobre 1945 Asie
Argentine 24 octobre 1945 Amérique
Arménie 2 mars 1992 Asie
Australie 1er novembre 1945 Océanie
Autriche 14 décembre 1955 Europe
Azerbaïdjan 2 mars 1992 Asie

Bahamas 18 septembre 1973 Amérique
Bahreïn 21 septembre 1971 Asie
Bangladesh 17 septembre 1974 Asie
Barbade 9 décembre 1966 Amérique
Belgique 27 décembre 1945 Europe
Belize 25 septembre 1981 Amérique
Bénin 20 septembre 1960 Afrique
Bhoutan 21 septembre 1971 Asie
Biélorussie 24 octobre 1945 Europe
Birmanie 19 avril 1948 Asie
Bolivie 14 novembre 1945 Amérique
Bosnie-Herzégovine 22 mai 1992 Europe
Botswana 17 octobre 1966 Afrique
Brésil 24 octobre 1945 Amérique
Brunei 21 septembre 1984 Asie
Bulgarie 14 décembre 1955 Europe
Burkina Faso 20 septembre 1960 Afrique
Burundi 18 septembre 1962 Afrique

Cambodge 14 décembre 1955 Asie
Cameroun 20 septembre 1960 Afrique
Canada 9 novembre 1945 Amérique
Cap-Vert 16 septembre 1975 Afrique
Centrafricaine (République) 20 septembre 1960 Afrique
Chili 24 octobre 1945 Amérique
Chine 24 octobre 1945 Asie
Chypre 20 septembre 1960 Asie
Colombie 5 novembre 1945 Amérique
Comores 12 novembre 1975 Afrique
Congo (République démocratique du) 20 septembre 1960 Afrique
Congo (République du) 20 septembre 1960 Afrique
Corée du Nord 17 septembre 1991 Asie
Corée du Sud 17 septembre 1991 Asie
Costa Rica 2 novembre 1945 Amérique
Côte d'Ivoire 20 septembre 1960 Afrique
Croatie 22 mai 1992 Europe
Cuba 24 octobre 1945 Amérique

Danemark 24 octobre 1945 Europe
Djibouti 20 septembre 1977 Afrique
Dominicaine (République) 24 octobre 1945 Amérique
Dominique 18 décembre 1978 Amérique

Égypte 24 octobre 1945 Afrique
El Salvador 24 octobre 1945 Amérique
Émirats arabes unis 9 décembre 1971 Asie
Équateur 21 décembre 1945 Amérique
Érythrée 28 mai 1993 Afrique
Espagne 14 décembre 1955 Europe
Estonie 17 septembre 1991 Europe
Eswatini 24 septembre 1968 Afrique
États-Unis d'Amérique 24 octobre 1945 Amérique
Éthiopie 13 novembre 1945 Afrique

Fidji 13 octobre 1970 Océanie
Finlande 14 décembre 1955 Europe
France 24 octobre 1945 Europe

Gabon 20 septembre 1960 Afrique
Gambie 21 septembre 1965 Afrique
Géorgie 31 juillet 1992 Asie
Ghana 8 mars 1957 Afrique
Grèce 25 octobre 1945 Europe
Grenade 17 septembre 1974 Amérique
Guatemala 21 novembre 1945 Amérique
Guinée 12 décembre 1958 Afrique
Guinée équatoriale 12 novembre 1968 Afrique
Guinée-Bissau 17 septembre 1974 Afrique
Guyana 20 septembre 1966 Amérique

Haïti 24 octobre 1945 Amérique
Honduras 17 décembre 1945 Amérique
Hongrie 14 décembre 1955 Europe

Inde 30 octobre 1945 Asie
Indonésie 28 septembre 1950 Asie
Irak 21 décembre 1945 Asie
Iran 24 octobre 1945 Asie
Irlande 14 décembre 1955 Europe
Islande 19 novembre 1946 Europe
Israël 11 mai 1949 Asie
Italie 14 décembre 1955 Europe

Jamaïque 18 septembre 1962 Amérique
Japon 18 décembre 1956 Asie
Jordanie 14 décembre 1955 Asie

Kazakhstan 2 mars 1992 Asie
Kenya 16 décembre 1963 Afrique
Kirghizistan 2 mars 1992 Asie
Kiribati 14 septembre 1999 Océanie
Koweït 14 mai 1963 Asie

Laos 14 décembre 1955 Asie
Lesotho 17 octobre 1966 Afrique
Lettonie 17 septembre 1991 Europe
Liban 24 octobre 1945 Asie
Liberia 2 novembre 1945 Afrique
Libye 14 décembre 1955 Afrique
Liechtenstein 18 septembre 1990 Europe
Lituanie 17 septembre 1991 Europe
Luxembourg 24 octobre 1945 Europe

Macédoine du Nord 8 avril 1993 Europe
Madagascar 20 septembre 1960 Afrique
Malaisie 17 septembre 1957 Asie
Malawi 1er décembre 1964 Afrique
Maldives 21 septembre 1965 Asie
Mali 28 septembre 1960 Afrique
Malte 1er décembre 1964 Europe
Maroc 12 novembre 1956 Afrique
Marshall 17 septembre 1991 Océanie
Maurice 24 avril 1968 Afrique
Mauritanie 27 octobre 1961 Afrique
Mexique 7 novembre 1945 Amérique
Micronésie (États fédérés de) 17 septembre 1991 Océanie
Moldavie 2 mars 1992 Europe
Monaco 1993 Europe
Mongolie 27 octobre 1961 Asie
Monténégro 28 juin 2006 Europe
Mozambique 16 septembre 1975 Afrique

Namibie 23 avril 1990 Afrique
Nauru 14 septembre 1999 Océanie
Népal 14 décembre 1955 Asie
Nicaragua 24 octobre 1945 Amérique
Niger 20 septembre 1960 Afrique
Nigeria 7 octobre 1960 Afrique
Norvège 27 novembre 1945 Europe
Nouvelle-Zélande 24 octobre 1945 Océanie

Oman 7 octobre 1971 Asie
Ouganda 25 octobre 1962 Afrique
Ouzbékistan 2 mars 1992 Asie

Pakistan 30 septembre 1947 Asie
Palaos 15 décembre 1994 Océanie
Panama 13 novembre 1945 Amérique
Papouasie-Nouvelle-Guinée 10 octobre 1975 Océanie
Paraguay 24 octobre 1945 Amérique
Pays-Bas 10 décembre 1945 Europe
Pérou 31 octobre 1945 Amérique
Philippines 24 octobre 1945 Asie
Pologne 24 octobre 1945 Europe
Portugal 14 décembre 1955 Europe

Qatar 21 septembre 1971 Asie

Roumanie 14 décembre 1955 Europe
Royaume-Uni 24 octobre 1945 Europe
Russie 24 octobre 1945 Europe
Rwanda 18 septembre 1962 Afrique

Saint-Christophe-et-Niévès 23 septembre 1983 Amérique
Sainte-Lucie 18 septembre 1979 Amérique
Saint-Marin 2 mars 1992 Europe
Saint-Vincent-et-les-Grenadines 16 septembre 1980 Amérique
Salomon (Iles )19 septembre 1978 Océanie
Samoa 15 décembre 1976 Océanie
Sao Tomé-et-Principe 16 septembre 1975 Afrique
Sénégal 28 septembre 1960 Afrique
Serbie 1er novembre 2000 Europe
Seychelles 21 septembre 1976 Afrique
Sierra Leone 27 septembre 1961 Afrique
Singapour 21 septembre 1965 Asie
Slovaquie 19 janvier 1993 Europe
Slovénie 22 mai 1992 Europe
Somalie 20 septembre 1960 Afrique
Soudan 12 novembre 1956 Afrique
Soudan du Sud 14 juillet 2011 Afrique
Sri Lanka 14 décembre 1955 Asie
Suède 19 novembre 1946 Europe
Suisse 10 septembre 2002 Europe
Suriname 4 décembre 1975 Amérique
Syrie 24 octobre 1945 Asie

Tadjikistan 2 mars 1992 Asie
Tanzanie 14 décembre 1961 Afrique
Tchad 20 septembre 1960 Afrique
Tchéquie 19 janvier 1993 Europe
Thaïlande 16 décembre 1946 Asie
Timor oriental 27 septembre 2002 Asie
Togo 20 septembre 1960 Afrique
Tonga 14 septembre 1999 Océanie
Trinité-et-Tobago 18 septembre 1962 Amérique
Tunisie 12 novembre 1956 Afrique
Turkménistan 2 mars 1992 Asie
Turquie 24 octobre 1945 Asie
Tuvalu 5 septembre 2000 Océanie

Ukraine 24 octobre 1945 Europe
Uruguay 18 décembre 1945 Amérique

Vanuatu 15 septembre 1981 Océanie
Venezuela 15 novembre 1945 Amérique
Viêt Nam 20 septembre 1977 Asie

Yémen 30 septembre 1947 Asie

Zambie 1er décembre 1964 Afrique
Zimbabwe 25 août 1980 Afrique

A ces 193 états membres, il faut ajouter 4 états observateurs:

Vatican 1964 Europe
Palestine 2012 Asie
Cook (Iles) 1992 Océanie
Niue 1994 Océanie

Il y a donc 197 états reconnus par l'ONU: les 193 membres et les 4 observateurs.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%89tats_membres_de_l%27Organisation_des_Nations_unies

lundi 15 novembre 2021

Histoire des timbres: voleurs, faussaires, escrocs: Clive Feigenbaum

Clive Harold Feigenbaum est né en 1939. Il commença à vendre des timbres alors qu'il était enfant et il eut sa propre boutique à Paddington dès l'âge de 18 ans.
clive_logo.jpg

En 1962, avec l'aide de Gerald Rosen, fils d’un négociant réputé en timbres-postes, il émit des timbres de poste locale pour Calf of Man, un îlot situé au sud de l'île de Man utilisé comme observatoire pour oiseaux 8 mois par an.
calf_man.jpg

Ils continuèrent avec les îles de Pabay, Sanda, Stroma (1962), Davaar (1964), Soay (1965), Staffa (1969)
sanda-il.jpg

En 1967 des émissaires de l'Imam d'Oman en exil concluent un accord avec Feigenbaum lui permettant d'émettre des timbres pour affranchir le courrier des habitants des territoires contrôlés par les forces rebelles de l'Imam.

En 1970, Feigenbaum est expulsé de l'organisme commercial des marchands de timbres, The Philatelic Traders Society, pour avoir vendu des "étiquettes ressemblant à des timbres" sans indiquer qu'il ne s'agissait pas de véritables timbres-postes. Le différend portait sur le statut des timbres que Feigenbaum produisait et commercialisait et qu'il qualifiait de locaux britanniques, similaires à ceux produits pour l'île de Lundy, mais que le PTS considérait comme à peine plus que des étiquettes de souvenirs touristiques.

En 1971, Feigenbaum fut inculpé de 14 chefs d'accusation de réception et de manipulation malhonnête de timbres et de preuves volés au British Museum..

De 1969 à 1985, il créa des timbres pour l'état indien du Nagaland, mené par AZ Phiso. Un des plus pauvres de l'Inde, ce qui ne l’empêcha pas d'émettre des timbres en or.
Stamp-Timbre-Nagaland-Neuf-Timbre-Non.jpg

De 1972 à 1999, il émit des timbres pour les îles écossaises de Staffa, Eynhallow et Bernera. Les îles étaient désertes, mais cela ne le gênait pas.
French-Farence-Gien-Lorret-18thC.jpg

En 1973, il pris la suite de son associé Youssef Salim Tadros pour les timbres "State of Oman" et Dhofar.
oman_state.jpg

En 1984, Feigenbaum, riche grâce à ses affaires, achète Stanley Gibbons, mais rate son introduction en Bourse à cause des casseroles qu'il trainait.

En 1985, Feigenbaum démissionna et revient aux timbres « or » avec une série sur la vie et l'époque de S.M. La reine mère soi-disant originaire des îles écossaises de Bernera (Grande et Petite Bernera). Les timbres avaient une valeur nominale de 10 £ chacun et étaient commercialisés sous le nom de "timbres en relief en or 22 carats". Les timbres devaient apparemment payer le coût du transport d'une lettre par bateau vers le continent britannique où elle entrait dans le système postal normal une fois qu'un timbre Royal Mail était appliqué. À titre de comparaison, le coût d'une lettre de première classe en 1985 était de 17 pence et celui d'une lettre de deuxième classe de 12 pence.
bernera.jpg

Au milieu des années 1980, Feigenbaum et des sociétés que lui et ses associés contrôlaient ont été cités dans le cadre d'un litige relatif à des systèmes d'abris fiscaux aux États-Unis. Les sociétés contrôlées comprenaient des sociétés enregistrées au Libéria pour des raisons fiscales.

À la fin des années 80, Feigenbaum, en tant que président de la Philatelic Distribution Corporation, a été impliqué dans une affaire judiciaire complexe alléguant une fraude en rapport avec un contrat avec le gouvernement de Tuvalu, anciennement les îles Ellice, concernant la production délibérée de timbres avec des erreurs pour vente aux collectionneurs à des prix gonflés. Selon le New York Times, « P.D.C. a produit 14 000 erreurs délibérées : des timbres avec des centres inversés, des éléments manquants ou des variétés de perforations, qu'il a vendues à des prix gonflés ». En mai 1989, la Haute Cour britannique a ordonné à Feigenbuam de remettre tous les stocks de timbres de Tuvalu après que les autorités de l'île eurent affirmé qu'il imprimait des timbres sans autorisation. La police britannique avait déjà saisi 7 millions de timbres dont 1,5 million semblaient contenir des erreurs. Feigenbaum a été accusé de ne pas s'être conformé à l'ordonnance du tribunal en juin 1989 et le procureur général de Tuvalu, David Ballantyne, a demandé que Feigenbaum soit emprisonné pour outrage au tribunal. Il a été condamné à une amende de 3 000 £ et à la prison, mais a été immédiatement libéré sous caution en attendant un appel. L'appel a été entendu en octobre 1989 lorsque l'amende de 3 000 £ a été confirmée, mais la peine de prison et les frais d'environ 100 000 £ ont été annulés. L'affaire a fait les rapports de la loi du Times. L'affaire a finalement atteint son paroxysme lors d'un procès pour fraude en 1992 lorsque, après deux mois de preuves et des semaines d'arguments juridiques, Feigenbaum a été innocenté sur instruction du juge car il n'y avait pas suffisamment de preuves pour condamner.Feigenbaum fit valoir qu'il avait l'autorisation contractuelle de produire les variétés.

Feigenbaum réussit à faire émettre de timbres par les 8 îles de Tuvalu: Vaitupu, Nui, Funafuti, Nanumea, Niutao, Nanumaga, Nakutetao et Nukulaelae.
Puis il fit de même avec Saint Vincent, Grenadines, Bequia, Union, Mustique et Canouan. Il créa 15 pays à base de 2.
vaitupu.jpg

1992: Dans le chaos qui suivit le morcellement de I'ex'U.R.S.S., Feigenbaum, à travers une autre compagnie appelée Stampdile Ltd, émit et continue d'émettre des milliers de timbres libellés au nom de territoires réels ou imaginaires, à usage invérifiable et au statut équivoque dont voici la liste.

En 2001, Stampdile Limited a été condamnée à une amende de 5 000 £ au tribunal de première instance de Harrow pour avoir fourni des timbres « Star Wars » et « Teletubbies » qui enfreignaient les lois sur les marques. Clive Feigenbaum a été personnellement condamné à une amende de 1 500 £ pour la même affaire.

Feigenbaum était le principal propriétaire terrien de l'île d'Easdale, à l'ouest de l'Écosse, pour laquelle l'une de ses entreprises produisait des « timbres » d'une validité douteuse. Le site web de l'île, aujourd'hui disparu, a déclaré en 2002 que les timbres n'étaient "... certainement pas utilisés pour l'affranchissement sur cette île ou au Royaume-Uni.".Feigenbaum a acheté sa participation dans l'île pour 300 000 £ au début des années 1990. dans le but de produire des timbres avec le nom d'Easdale. Ses efforts n'ont cependant pas toujours été appréciés et Frances Shand Kydd, mère de Diana, princesse de Galles, a menacé de poursuivre Feigenbaum en 1998 après avoir produit un cachet de Diana rencontrant Mère Theresa. Après la mort de Feigenbaum en 2007, la propriété des terres communes sur l'île passa à son fils, Jonathan.

Homme affable, Feigenbaum était un passionné de rugby et de cricket. Il fut président du Belmont & Edgware Cricket Club, un club de cricket juif du Hertfordshire.

Source :https://en.wikipedia.org/wiki/Clive_Feigenbaum
https://aqepnet.files.wordpress.com/2020/08/opus-12-dufresne-clive-ok.pdf

dimanche 7 novembre 2021

Histoire des timbres: voleurs, faussaires, escrocs: le gang de Boston

Les premiers pas dans le crime

Né en 1838 en Ecosse, à Ayrshire, Samuel Allan Taylor devient orphelin très jeune. Un oncle qu’il ne connaissait pas, le recueille chez lui, en Amérique. Mais la cohabitation ne se passe pas bien. Samuel Taylor fugue et est recueilli par un médecin. Il se met à travailler à l’âge de 15 ans comme coursier pour la compagnie du télégraphe de New York. C’est là qu’il fera ses premiers apprentissages en matière de philatélie.
En 1861, afin d’éviter la guerre civile américaine, il passe la frontière pour s’installer au Canada. Il restera à Montréal pendant trois ans. C’est là qu’il montera son premier commerce de timbres. Il y vendra des authentiques mais aussi des faux. Sa carrière de faussaire débute en 1862. Elle durera presque 30 ans (1891).
Il crée notamment les timbres de la « Kers City Post ». Il faut savoir que cette administration postale n’a tout simplement jamais existé. Du coup, Taylor n’hésite pas à s’utiliser lui-même comme effigie pour les timbres de cette poste prétendument canadienne. Ces timbres font partie de ses premières émissions car John Camden Kotton les évoque déjà en 1864 dans son catalogue. Ils seraient au nombre de 3 : 2c bleu, 2c rouge et 5c rouge.
kers.jpg

Quelques autres gros coups

Après le succès de cette première opération, Taylor se lance dans de plus gros coups. L’un de ceux-ci fut de créer lui-même les timbres de 10 cents et 15 cents de l’île Prince-Edward alors que ce timbre n’y existait pas. Ces timbres sont repris sans peine dans des catalogues classiques de collectionneurs alors qu’ils n’existent pas.
De même, il lança la création des premiers timbres du Paraguay (1868) et du Guatemala alors que les postes locales de ces pays n’en avaient pas encore émis.
BOSTON-GANG-SHIP-issue.jpg

Il réalise également des vignettes de bienfaisance dont celle « The Little Wanderers Aid Society » qui représente un portrait de Taylor enfant. Toutefois, vu qu’aucune photo de lui à cette période n’existe, on ne peut pas être certain que ce soit le cas.
Pendant cette période, nous lui devons aussi la première publication philatélique américaine en 1864, « The Stamp Collector’s Record ». Les deux premiers numéros sont parus en février et mars 1864 à Montréal tandis que le troisième numéro sort en décembre 1864 à Albany. Ces publications sont antérieures au catalogue « Scott », référence américaine. Il en a publié une quarantaine de numéros.
C’est aussi pendant cette période canadienne qu’il rencontra sa femme, Frances Mathieson. Ils auront ensemble trois enfants dont seulement un, leur fille Frances, aurait survécu.

Le gang de Boston

En 1864, Samuel Taylor et sa famille quittent le Canada pour les Etats-Unis. Ils passent quelques années à Albany avant d’emménager à Boston.
Avec Lyford Charles et James Chute, ils fondent le « Gang de Boston », un gang de faussaires qui crée de faux timbres de différents pays. Nous pouvons citer le Canada, El Salvador, l’Allemagne, l’Angleterre, le Guatemala, Haïti, Hawaï, le Paraguay, les Etats-Unis…
Il crée aussi une production locale américaine dans laquelle il prête son propre portrait en guise d’effigie.
Le gang de Boston crée tant de timbres plus locaux les uns que les autres qu’il est difficile d’en détenir avec certitude une collection exhaustive.
Samuel Taylor décède en 1913 à l’âge de 74 ans à Waltham, dans le Massachusetts.

voir: https://blog.delcampe.net/fr/samuel-taylor-et-le-gang-de-boston/

Cinderelas (1)

En 1968, apparait le premier timbre fantaisie (voir l'article sur les Cendrillons).
Ce fut d'abord un timbre émis pour la commémoration du club d'échecs de Bamberg.
bamberg.jpg
Bamberg est une ville en Bavière (Haute Franconie).
Son club d'échecs, créé en 1868 fut vainqueur du championnat d'Allemagne d'échecs en1966-1976-1977.
En1968, il émis des vignettes dentelées pour son centenaire.

Puis, en 1970, apparut le timbre émis par Hutt River.
hutt.jpg
Hutt River est une exploitation agricole de 75 km2 située en Australie Occidentale.
En 1969: le gouvernement d’Australie-Occidentale impose des quotas de production aux exploitations agricoles.
Léonard Casley conteste la demande mais n'obtenant pas raison, il déclare l'indépendance de la province de Hutt River le 21 avril 1970.
Devient la Principauté de Hutt River en 1971 et déclare la guerre à l'Australie en 1977.
A partir de 2004, sous l'impulsion de l'homme d'affaire Geoffrey Taylor, Hutt River est passée à une vitesse supérieure en ouvrant un registre des sociétés et en proposant contre finances l'enregistrement de compagnies internationales dans la principauté. Une législation commerciale et bancaire a été mise en place et Hutt River a vendu, entre autres, des licences bancaires et des autorisations d'ouverture de casinos en ligne.
C'est l'exemple type de micro nation vendant passeports et timbres postes, dotée d'un drapeau et d'un chef de l'état.
Le drapeau représente sur fond bleu, un disque blanc à l'intérieur duquel se superposent le contour d’une tête de bovin, un oiseau bleu à ailes déployées et une balance de justice dorée.Le bovin représente le caractère rural du pays, l’oiseau l’indépendance et la balance la justice.
La principauté émis 220 timbres. Elle fut dissoute le 3 août 2020.

En 1973, c'est le tour de l'abusif émirat de Fujairah d'émettre une série de 7 timbres.
AVA-s.jpg
Fujaïrah est un émirat sur la côte de l'Arabie. Se déclarant indépendant en 1902, il fut reconnu comme tel en 1952. Il fonda les Emirats Arabes Unis avec 5 autres émirats le 2 décembre 1971. Le premier timbre est émis le 22 septembre 1964. Entre 1964 et 1972, Fujaïrah a émis 143 timbres ou séries, 85 timbres ou séries pour la poste aérienne, six blocs-feuillets, dix timbres de service et huit timbres de service pour la poste aérienne. La légende des timbres était Fujeira.

1976: émission pirate de la Guinée équatoriale
Queen---English--Staunton--19th-Century.jpg
Ancienne colonie espagnole, la Guinée équatoriale obtient son indépendance le 12 octobre 1968 sous la dictature sanglante du Président à vie, Francisco Macías Nguema. En 1976, une série pirate de 11 timbres fut émise. De 1973 à 2020, 164 timbres pirates furent émis alors que les timbres réguliers furent 2737.

1978-79: émission pirate des entités imaginaires Eynhalllow et Bernera situées en Ecosse.
French-Farence-Gien-Lorret-18thC.jpg
Eynhallow est une ile inhabitée des Orcades (Ecosse). Son nom signifie Holy island (ile sainte).
La Poste locale créa des timbres de 1973 à 1984 puis 1998. Elle appartenait à Clive Fergenbaum (1939-2007).

Bernera est une ile des Hébrides extérieures, 250 habitants ou ile inhabitée près de Lismore.
La Poste locale créa des timbres de 1977 à 1997. Elle appartenait à Clive Fergenbaum (1939-2007).

1981 à 1983: émissions abusives de Sao Tome et Principe, Tchad et Centrafrique.
1981stp1.jpg
São Tomé-et-Príncipe (Saint-Thomas-et-l'île du Prince) est une ancienne colonie du Portugal, indépendante depuis 1975.
Les 80 timbres émis en 1981 ont comme notation: timbre qu'il vaut mieux éviter.
Le Tchad est une ancienne colonie de la France, indépendante depuis 1960.
Les 165 timbres émis en 1982 ont comme notation: timbre qu'il vaut mieux éviter.

1993: émission d'une série par le non-reconnu Sahara Occidental.
sahara1993-1.jpg

1994: suite à l'éclatement de l'URSS, des entités s'arrogent le droit de poste dans leur région (Région juive autonome, Sakhalines...
Overprint-Jewish-republic.jpg

2009: reprise des émissions non-autorisées de petits pays africains : Côte d'Ivoire, Malawi, Burundi...
2009ci2.jpg
Ces vignettes ont été produites illégalement sans l'autorisation de l'administration postale inscrite sur le timbre. Elles n'ont aucune validité postale.

2015: disparition des Cinderellas: les séries de 27 timbres des Maldives de 2018 et de 42 timbres de Centrafrique de 2021 sont déclarés valables officiellement.
2011cent1.jpg
Bien qu'autorisée par les autorités postales de la République Centrafricaine, la totalité de l'émission a été distribuée par les agents philatéliques représentant la République Centrafricaine et n'ont jamais été vendus dans le pays.

mercredi 3 novembre 2021

Timbre sur les échecs: Cavalier

Très fréquemment, le timbre présente une pièce du jeu d'échecs.
La pièce la plus fréquente est le cavalier.
En commençant par le premier timbre sur les échecs émis en 1947:
OK-s.jpg
puis l'annone des Olympiades de 1950 à Dubrovnik:
1950y5.jpg
le Championnat du Monde des aveugles en Pologne 1956:
1956.h2.jpg
puis l'annone des Olympiades de 1960 à Leipzig::
1960.h3.jpg
1962 voit le tournoi de Candidats au Championnat du monde
1962.h1.jpg
et voit une belle série bulgare de pièces:
1962.h15.jpg
Les Olympiades de 1964 à Tel Aviv ont droit à leur cavalier
1964i1.jpg
La France suit avec l'annonce du tournoi du Havre 1966
ANO-s.jpg
La Roumanie sur l’annonce des Olympiades de la Havane
1966r3.jpg
ainsi que évidement Cuba sur le même évènement:
1966c3.jpg
Il faut attendre 1972 pour voir une série de pièces en faïence de Giens, émise par la RFA et Berlin:
1972.h46.jpg
1973 voit l'Indonésie célébrer sa semaine sportive nationale
1973.h14.jpg
et la République Dominicaine inaugurer le musée du peuple:
1973.h30.jpg
Le Niger célèbre les Olympiades d'échecs qui ont lieu à Nice:
1974.h5.jpg
Pour cette occasion, la Hongrie émet une grande série où le Cavalier est associé à une partie d'échecs du XVe d'après un bois gravé par William Caxton.
1974.h62.jpg
La Syrie célèbre son association des joueurs:
1974.h92.jpg
soit:
1947-1956: 3
1957-1966: 7
1967-1976: 6

vendredi 22 octobre 2021

Histoire des timbres: Cendrillon, Cinderella, fantaisie, abusif, illégal

En philatélie, un timbre de cendrillon est "pratiquement tout ce qui ressemble à un timbre-poste, mais qui n'a pas été émis pour la poste par une administration postale gouvernementale".
Le terme anglophone est Cindirella. Cette catégorie est vaste et regroupe plusieurs objets:

Les timbres locaux et de voie ferrée n’étaient pas émis par le bureau de poste, mais on les utilisait pour autoriser et payer le transport de la poste là ou le service officiel de la poste ne se rendait pas. Par exemple, si l’on habitait sur une île et qu’on voulait envoyer une lettre on devait affranchir notre enveloppe avec un timbre de poste officiel, ainsi qu’un timbre local pour payer le transport par traversier au continent. Le timbre local n’était pas émis par une agence gouvernementale de la poste, plutôt par la compagnie de traversier, mais ces timbres étaient tolérés et parfois même autorisés par le gouvernement.
sncf.jpg

Les timbres fiscaux tombent également sous la catégorie de « Cendrillon »; ils n’étaient pas émis par les autorités postales ni employés pour la poste. Par contre, ils étaient souvent émis par des agences gouvernementales.
taxe.jpg

Les timbres caritatifs émis par une ONG ou pour une fête religieuse (Pâques, Noël) en est un autre exemple.
red_crescent.jpg

Les timbres de propagande fréquentes dans les périodes de guerre (timbres de guerre 1914 de Gaston Delandre).
delandre.jpg

De même, les timbres émis pour l'anniversaire d'un club
bamberg.jpg

Et évidement, ceux émis par un gouvernement non-reconnu par ses pairs (la république sahraoui )
sahara.jpg

Ou ceux placés dans un cas de litige du droit international (iles Saint-Kilda, plateforme pétrolière abandonnée)
Ces mêmes lieux accueillaient les stations de radio pirates
st_kilda.jpg

Enfin tout lieu de fantaisie où peuvent se positionner des éditeurs cherchant à escroquer les collectionneurs.

Remarque: il est parfois difficile de faire la différence entre timbre de fantaisie et timbre illégal Une émission est qualifiée d’ « illégale » par l’UPU lorsqu’elle est faite par une entité privée, sans autorisation de l’administration postale du pays concerné pour tromper les services postaux et les collectionneurs ou timbre abusif de petit pays officiels (c'est à dire membre de l'Universal Postal Union) créant des quantités de timbres sans rapport avec leur besoin de poste, ou dont le sujet représenté est sans rapport avec le pays émetteur (respect du code éthique).

Nota: Un collectionneur de vignettes s'appelle un erinnophile.

Un marcophile étudie les marques postales. Une marque postale est toute annotation portée sur une lettre par le service postal qui l'achemine. Les marques les plus communes sont les timbres-poste (qui peuvent être imprimés) et l'oblitération. D'autres signalent une communication entre agents postaux (nouvelle adresse, retour à l'expéditeur, taxe à récupérer, etc.) ou une explication pour l'usager (cause du retour d'un pli, d'un retard, d'un dommage, etc.).

https://vignetteaec.com/
http://wwwphilatelie-truchtersheim.e-monsite.com/
https://afctt.wordpress.com/timbres-abusifs-illegaux/

jeudi 21 octobre 2021

Timbres sur les échecs:le plus vieux: Bulgarie 1947

Le premier timbre émis sur le jeu d'échecs faisait parti d'une série de 5.
OK-s.jpg

Chaque timbre symbolisait un sport pratiqué lors de ces Jeux Balkaniques (football, basket, cyclisme, échecs).
Cette compétition se déroula à Sofia en Bulgarie du 2 au 5 novembre 1947.
La Hongrie emporta la compétition d'échecs avec une équipe composée des joueurs suivants, dans l’ordre alphabétique, on trouve : Bakonyi, Benko, Barcza, Florian, Furster, Gereban, Szabo et Szny.

Source: https://www.stampworld.com/fr/stamps/USSR/Postage%20stamps/1940-1949?year=1948&user=459847
https://www.trussel.com/f_stamps.htm
https://colnect.com/fr/stamps/list/theme/360-Jeu_d%C3%A9checs/sort/by_issue_date
http://timbres-echecs.com/1947.html

mercredi 20 octobre 2021

Timbres sur les échecs: Statistiques

Le timbre le plus ancien qui a pour thème le jeu d'échecs est bulgare.
OK-s.jpg
Il a été émis le 29 septembre 1947 pour célébrer les Jeux Balkaniques.
Il fut suivi le 20 novembre 1948 d'une série de trois timbres de l'URSS sur le 5ème tournoi du Championnat du Monde.
AIM-s.jpg

D'autres présentations de tournoi succédèrent dans des pays amis et voisins de la Russie
1950.h1.jpg

Le premier novembre 1951, Cuba, qui n'avait pas encore de gouvernement communiste, émis une série de 7 timbres sur le grand joueur que fut José Raul Capablanca (1888-1942).
1951h1.jpg

En tout, dans les 10 années de 1947 à 1956, 28 timbres furent émis dont 19 (67%) par des pays "du bloc de l'Est".
La décennie suivante (1957-1966) la production de timbres sur les échecs doubla: 56 timbres furent émis dont 42 (72 %) par le bloc de l'Est et alliés
Nouveau doublement (128 timbres ) pour la décennie suivante.. La base s’élargit. La participation du bloc de l'est passe à 18% et l'URSS n'en produit pas.
Puis l'inflation devient galopante.

Production de timbres sur le sujet du jeu d'échecs par dizaine d'année :

1947-1956 28
1957-1966 56
1967-1976 128
1977-1986 439
1987-1996 491
1997-2006 633
2007-2016 871
2017-2021 594
Ceci nous amène à environ 3000 timbres existant sur le sujet.

  • Travail réalisé à l'aide de la base de données de Colnect

dimanche 17 octobre 2021

Timbre sur les échecs:Championnats du Monde de 1970 à 1980

1972 Reikavik .
Le Championnat du monde d'échecs à Reykjavik entre Boris Spassky et Robert Fischer fut celui qui fut le plus médiatisé. Il se voulait une illustration de la Guerre Froide entre l'URSS et les USA.

Le timbre officiel islandais représente la carte du monde sur fond d'échiquier ainsi qu'une tour symbolisée.
1972.h1.jpg

Le Niger émit un timbre représentant des figurines d'échecs superposées (Cavalier, Tour et pion) ainsi que l'emblème du championnat.
MA-s.jpg

Le Mali émit une série de deux timbres. Ces 2 timbres ont été émis en poste aérienne.
LO-s.jpg
100 fr: pièce de jeu d'échecs européen du XIVème siècle (Fou allemand en ivoire)
LP-s.jpg
200 fr: pièce de jeu d'échecs indien du XVIIIème siècle (Roi indien en ivoire)

1978 Baguio
Ces timbres commémorent la rencontre pour le titre mondial entre Anatoly Karpov et Victor Kortchnoï aux Philippines.
AMT1-s.jpg
AMT2-s.jpg

Timbre sur les échecs:Championnats du Monde de 1952 à 1970

1963 Moscou
Le 25ème championnat du monde d'échecs s'effectua du 23 mars 1963 au 20 mai 1963 dans la salle du théatre de Moscou.
Les 2 prétendants au titre étaient Botvinnik (le tenant du titre) face au prétendant Tigran Petrossian.
Botvinnik était champion du monde depuis 1948. A deux reprises déjà, il avait dû céder son titre (en 1957 face à Smyslov et en 1960 face à Tal).
Les 2 fois il put récupérer sa couronne grâce au fameux match revanche.
Pour la première fois de l'histoire, le match revanche fut abandonné au profit d'une simple rencontre.
L e match se déroula en 22 parties. Tigran Petrossian l'emporta sur le score de +5, -2, =15. Celui-ci garda ce graal à 2 reprises avant de le perdre définitivement face à Boris Spassky en 1969..

CNB-s.jpg
Roi + pion + médaille

CNC-s.jpg
Dame + fou + échiquier+globe

CND-s.jpg
Tour + Cavalier + Théatre de Moscou

1966.Moscou.
Du 11 avril au 8 juin eurent lieu les championnats du monde des échecs enre Boris Spassky et Tigran Petrossian à Moscou.
Le vainqueur de cette confrontation soviético-soviétique fut finalement Tigran Petrossian par 12,5 à 11,5.

DEV-s.jpg
Roi + pion + médaille + échiquier + branche de feuille

3038-b.jpg
Pièces dans une série événements sportifs

- page 1 de 14