Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - huile

Fil des billets

vendredi 13 décembre 2019

Raffinerie de Pétrole du Nord

La Raffinerie de Pétrole du Nord avait son siège à Croix-Wasquehal près de Roubaix.

Ses produits sont le pétrole de luxe Electricine
electricine_rouge_blanche_1.gif

et l'essence autos Eoline.
rfn.jpg

1931: La raffinerie de pétrole du Nord, qui dépend du Groupe Pétrofina et traite également pour l'Union générale des naphtes, la Pétronaphte, l'Oleonaphte, les Carburants et produits de synthèse, la Société des huiles, goudrons et dérivés, la Société des pétroles du Languedoc. Cette Société reçoit autorisation pour 15.000 tonnes d'huiles minérales raffinées, 10.800 tonnes d'essences, 32.000 tonnes d'huiles lourdes, 12.900 tonnes de gazoils, les autres produits sans limitation.

1932: Construction d'une nouvelle raffinerie à Dunkerque.
1945: La Seconde Guerre mondiale détruit totalement la ville et la raffinerie de pétrole de Dunkerque.
1950: La raffinerie de pétrole est reconstruite par British Petroleum. RPN devient PURFINA Française.

samedi 7 décembre 2019

Compagnie Industrielle des Pétroles

Pour évoquer l'histoire de la Compagnie Industrielle des Pétroles, il faut s’intéresser à la compagnie de navigation qui a poussé à sa création, les compagnies qui ont travaillées sur le même segment professionnel (raffinage, distribution), les marques que la Compagnie a proposée.

1850: Création de la Société Louis ARNAUD, TOUACHE Frères & Cie. Le but de cette entreprise de transport maritime est la mise en œuvre de services commerciaux entre Marseille et l'Algérie.
fr_hfcn1.gif

1855: Changement de nom en Compagnie de Navigation Mixte pour rappeler que ses navires associaient la voile à la vapeur qui faisait ses débuts.
nm4.jpg

1857: 2e flotte de passagers française.

1878: Une première raffinerie est crée, à Frontignan (Hérault), portant le nom de « Raffinerie de Pétrole d’Amérique-Bastide ». Située rue de la Résistance, l'entreprise appartenait à Ferdinand BASTIDE, de Nîmes.

1884: Rachetée, elle devient la raffinerie Clément Gérard et Cie.

1886: La raffinerie ferme.

1888: La Compagnie de Navigation Mixte devient une société anonyme et sa raison sociale devient Compagnie de Navigation Mixte (Compagnie TOUACHE).
nm.gif

1894: Théodore MANTE devient président de la Compagnie de Navigation Mixte.

1900: Félix SALMON crée la Société Industrielle Française des Pétroles au capital de 1 250 000 fr et apporte à la société les marques de fabrique Columbia pour les barils, Luxoil et Gallia pour les bidons.

1903: La Société Industrielle Française des Pétroles achète des terrains à Frontignan.

1904: Théodore MANTE s'empare de la société qui change de nom et devient la Compagnie Industrielle des Pétroles (C.I.P). Son capital est de 8 000 000 fr. Parmi les administrateurs, on remarque Octave BORELLI-BEY, Louis MANTE, Démétrius ZAFIROPULO et Georges ZARIFI, banquiers-négociants grecs de Marseille.
pub10.jpg

1906: La raffinerie de Frontignan est créée. Le pétrole brut arrive dans des tonneaux de bois depuis la Roumanie via le port de Sète. Il est ensuite acheminé vers la raffinerie par charrettes tirées par des chevaux. Ce n'est que plus tard que sera construit un pipeline le long du canal jusqu'au port de Sète.
cip.gif

1912: Création de la société Pétrole-Transports pour gérer le pétrolier "Radioléine".
RADIOLEINE_-_Affiche1.gif
Radioléine est la marque de pétrole de luxe de la CIP.

1914: La loi française interdisant à un armateur de posséder plus d'un navire dangereux, Théodore MANTE crée Naphte-Transports pour gérer le pétrolier "Motricine".
motricine.jpg
Motricine est la marque d'essence de la CIP.

1916: Théodore MANTE quitte la présidence de la Compagnie de Navigation Mixte. Il est condamné pour commerce avec l'ennemi (Le crime de Théodore Mante était d’avoir maintenu ses relations avec ses associés allemands,et conservé à leur poste des employés également allemands,d’une banale affaire marseillaise d’importation de coke, charbons et briquettes).

1920: Création de la société Mazout-Transports pour gérer les pétroliers "CIP" et "Motrix".
motrix.jpg
Motrix est la marque d'huile de la CIP.

Augmentation de capital à 40 millions de francs dont 40% viennent de Sinclair Consolidated Oil Corporation.
SinclairOilLogo.jpg

1930: La loi changeant, les pétroliers des trois filiales sont regroupés dans Mazout-Transports.

1931: Attribution d'une licence commune CIP, Vacuum, Belpétrole-France et Compagnie Française des huiles Sineo. Vacuum Oil française et la Compagnie industrielle des pétrole créent une nouvelle compagnie, la Société des raffineries de la Vacuum Oil : la raffinerie de Frontignan est modernisée et on construit une nouvelle usine à Gravenchon.
pegase_pompe.jpg

1934: Fusion avec la Société Belpétrole-France. Le capital social passe de 60 à 150 millions.

1939: CNM: 12 navires dont 3 navires appartenant au gouvernement français. La guerre va détruire à 80% cette flotte.

1941: Décés de Théodore MANTE au château de Valmante à Marseille.

1944: La raffinerie de Frontignan a subi un bombardement allié. La reconstruction est décidée dans le cadre du plan Marshall. Après d'importants travaux, l'activité reprend progressivement. A cette période, elle fut l'unique raffinerie de France à produire des huiles de graissage issues de distillats provenant de la raffinerie de Lavéra.

1949: La Socony Vacuum Française nait de la fusion de plusieurs sociétés pétrolières françaises dont la CIP et de la Vacuum Oil Compagny

1955: La Socony devient la Mobil Oil. Mazout Transports devient Mobil Transport.
mobil.gif

1962: Mobil-Transport devient Mobil-Oil Française.
mobil_oil.gif
1986: Par manque de rentabilité, la raffinerie de Frontignan ferme.

samedi 23 novembre 2019

Lille-Bonnières & Colombes

1863: Jules Michaux, industriel à Bonnières (Seine et Oise) crée d'une raffinerie d'huile de schiste. Zola s'en inspira dans son roman l'Œuvre.

1877: Création d'une Société de Lille et Bonnières pour l'épuration des huiles minérales. Usines à Lomme (Nord) et Bonnières (S et Oise).

1865: Création d'une Société des huiles minérales de Colombes.
((/public/petrole/Alcho-Stellane_1901.jpg

1891: Les 2 sociétés font parties des 15 raffineurs français de l'époque.

1894: La société Lille et Bonnières s'installe à Rouen

1907 : Le site de Bonnières est vendue à la société Le Camphre.

1909: Fusion des 2 sociétés en Société Anonyme de Lille-Bonnières et Colombes.

1914: Lille-Bonnières et Colombes est une des neufs sociétés du cartel qui dominent le marché pétrolier français.

Produits: Pétrole de luxe Cristal, Olympienne, Stella, essence Stelline, Vaporine, huile visco D.
stelline.jpg

1920s: Participation dans Silva Plana (1921), CFP (1924), Compagnie Marocaine des Carburants 1926, Société Algérienne des Huiles minérales 1927 et CFR (1929).

1955: Le réseau de distribution est fondu avec celui de la CFP pour devenir Total.

1996: Fusionne avec ALSPI et CLAL. dans un regroupement des sociétés de services aux entreprises. Prends le nom de Fimalac sous la direction de Marc Ladreit de Lacharrière(1940-....), énarque, homme financier.
Fimalac.jpg

mercredi 20 novembre 2019

Georges Lesieur et ses Fils

1863: Georges Lesieur entre à 15 ans chez Desmarais frères qui produit le pétrole lampant Astraline, le pétrole de luxe Oriflamme. La société fabrique également le savon Notre-Dame-de-l'Océan au Havre, ainsi que de l'huile d'arachide et de colza Rufisquin ou Crème de Rufisque.
rufisque1.jpg

1886: Desmarais frères crée Automobiline, "une essence homogène pour automobiles, petites voitures et tricycles", vendue dans des bidons de 5 litres, et l'essence extra-blanche Oriflamme, vendue pour l'éclairage.
desmarais2.png

1908: Georges Lesieur après avoir passé 45 ans dans la société pétrolière Desmarais et en être devenu le directeur-général, démissionne à l'âge de 60 ans, pour fonder son entreprise.

1909: Dépôt du logo aux 4 losanges rouges pour symboliser l'union de Georges avec ses 3 fils Maurice, Henri et Paul.
georges-lesieur-ses-fils1.jpg

1911: Inauguration de sa première huilerie à Coudekerque, dans la proche banlieue de Dunkerque. L'huile alimentaire est à base d'arachide mais l'usine fabrique aussi de l'essence Energic et de l'huile Energol.

1914: Georges Lesieur et ses fils est une des neufs sociétés du cartel qui dominent le marché pétrolier français.

1921:La Société Georges Lesieur et ses fils (département huile minérale) s’associe à Paix et Cie , à la Société Navale de l'Ouest et à l’Anglo-Iranian Oil Co (futur BP) pour créer la Société Générale des Huiles de Pétrole (SGHP).
energic.jpg

1924: Lesieur lance la première huile de table en bouteille. Jusqu'ici, les consommateurs venaient chercher leur huile avec un bidon. Cette révolution est accompagnée par une campagne d'affichage nationale. Georges Lesieur est d'ailleurs un précurseur en matière de communication : quelques années plus tard il organise un dîner chez Drouant où sont invitées des personnalités du théâtre, de la littérature et de la politique.
lesieur1.jpg

1931: Mort de Georges Lesieur. Paul Lesieur et de son beau-frère Jacques Lemaigre Dubreuil lui succède.

1944: L'usine de Couderkerque est détruite par les bombardements mais elle sera reconstruite dès 1950. L'entreprise doit s'implanter en Afrique, où ses trois usines entreront en service, à Dakar en 1943, à Casablanca en 1944 et à Alger en 1948.

1951: L'entreprise entre en bourse et perd progressivement son caractère familial. Elle se diversifie tous azimuts (mayonnaise, plats cuisinés, détergents...) et subit plusieurs rachats successifs.

1958: Les ventes atteignent 125 millions de litres et Lesieur devient le premier huilier français.

1963 : Lesieur lance la margarine Lesieur, ainsi que sa première bouteille d'huile non consignée en plastique à base de PVC.

1988 : Lesieur est racheté par Beghin Say.

1990 : Lancement de l'huile Isio 4, une des meilleures ventes de la marque.

2003: Lesieur est racheté par Saipol (Société Agro Industrielle de Patrimoine Oléagineux) filiale de Sofiproteol, l'établissement Financier de la Filière Française des Huiles et Protéines Végétales.

2005 : Lesieur rachète Puget à Unilever.
Lesieur_2009__logo_.png

2015: Sofiproteol devient Avril.
Avril_logo_CMJN

mardi 8 octobre 2019

DESMARAIS Frères

1861: Fondation de la société DESMARAIS Frères par Charles (1824-1878) et Henri (1825-1887) DESMARAIS. Elle est dès l'origine impliquée dans le raffinage et la distribution de pétrole.

1871: La France compte déjà vingt-trois raffineries.

1878: Desmarais frères sont bientôt en mesure de construire deux usines, l'une à Graville, près du Havre, l'autre à Blaye, dans l'estuaire de la Gironde Elle produit le pétrole lampant Astraline, le pétrole de luxe Oriflamme .
oriflamme.jpg

La société fabrique également le savon Notre-Dame-de-l'Océan au Havre, ainsi que de l'huile d'arachide et de colza Rufisquin ou Crème de Rufisque.
rufisque1.jpg

1886: La société crée Automobiline, "une essence homogène pour automobiles, petites voitures et tricycles", vendue dans des bidons de 5 litres.
desmarais2.png

1908: Georges Lesieur après avoir passé 45 ans dans la société Desmarais Frères et en être devenu le directeur-général, démissionne à l'âge de 60 ans, pour fonder son entreprise.

1914: Desmarais frères est une des neufs sociétés du cartel qui dominent le marché pétrolier français.

1921: La société Économique, fondée par Standard Oil, introduisit les pompes à essence en France. L'année suivante, Desmarais met en place son propre réseau de pompes pour l'essence Automobiline.
automobiline3.gif

1924: Desmarais devient le principal actionnaire privé de la société d'État: La Française des Pétroles (CFP), créée pour gérer le pétrole irakien.

1926: La concurrence avec les entreprises américaines est rude; il ne reste plus que trois compagnies pétrolières françaises indépendantes, Desmarais-Frères, Lille-Bonnières-Colombes et la Raffinerie des Pétroles du Nord.
La "vieille maison" s'offre son premier pétrolier le Henri DESMARAIS, qu'elle fait exploiter par sa branche maritime la Compagnie Havraise de Magasinage et de Transport.
chmt.gif

1932: Lancement sous le nom Azur d'un constitué d'alcool, de benzol et d'essence dans des proportions égales, Azur pouvait être utilisé par presque tous les types de voitures. "Azur" a dominé le marché de l’essence jusqu’à l’interdiction, dans les années 50, des mélanges ternaires, y compris l’alcool.
desmarais1.png

1938: La maison Desmarais abandonne le transport maritime pour se consacrer au trannsport fluvial et à la distribution des produits Oleazur et Azur.

1939: Troisième plus grand distributeur d'essence dans le pays.

Desmarais exploite une grande flotte de péniches et de navires nommés d'après les rivières françaises ("Allier", "Cher" et "Gironde") et les régions et colonies ("Algérie", "Anjou", "Annam", "Ardennes", "Béarn" , "Berry", "Bretagne", "Camargue", "Catalogne", "Champagne", "Cochinchine", "Flandres", "Forez", "Orléanais", "Picardie", "Savoie", "Tonkin" et " Vercors "). Sa filiale s’appelle Compagnie des Transports Rhénans. Elle a des parts de Soflumar.
desmarais.gif

1950: La maison Desmarais Frères transporte son activité nautique au cabotage à Madagascar avec le Paul Desmarais puis le Lucien Desmarais.

1964: Le réseau Azur a six mille stations-services et 9,6% de part de marché ; Total a 7000 stations-services et 15,5% de part de marché ; Esso et Shell avec 5600 stations chacune ont 18,5% de part de marché chacune.

1965: Desmarais est absorbé par Total.

1970: Abandon de la marque Azur.

https://www.archivesnationales.culture.gouv.fr%2Fcamt%2Ffr%2Fegf%2Fdonnees_efg%2F130_AQ%2F130_AQ_INV.pdf&usg=AOvVaw3xF2uj21469-81M9fFQKyq