Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 30 décembre 2015

Bénin

Le Bénin est un pays d'Afrique de l'ouest long de 670 km en partant de l'océan Atlantique en direction du nord. Sa largeur au niveau de la côte est de 125 km.
Sa capitale est Porto-Novo.
Son drapeau est constitué d'une laize verticale verte et de deux laizes horizontales jaune et rouge.
carte-afrique.gif

Le pays regroupe une partie sud de forets et une partie nord de savanes.
Le climat est tropical et chaud, humide dans le sud et semi-aride dans le nord.
La population est composée de 39% de fons, 15% d'adjas, 12% de yorubas. Il y a une quinzaine de groupes ethniques.
La langue officielle est le français.
Les religions sont 27% de catholiques, 24% de musulmans, 17% de vaudous et 10% de protestants.
La population est de 10 millions d'habitants.
43% de la population a moins de 15 ans.
La villes principale est Cotonou (700 000 h).
carte-benin.jpg

Histoire:
1415: Les Portugais débutent la recherche d'une voie maritime entre l'Europe et l'Inde pour l'approvisionnement en épices.
Ils cabotent le long des côtes africaines en une série d'expéditions. Ces expéditions créent des comptoirs dans les territoires visités.
Decouvertes_Ordre_du_Christ.png

1472: Les Portugais arrivent à Lagos (actuel Nigéria).
Le royaume dominant de la région est celui du Bénin.
benin_royaume.gif

Les Portugais donnent le nom de baie du Bénin à l'endroit.
1580: Les Portugais créent le port de Ouidah sur la côte entre les embouchures du Mono et de l'Ouémé.

Auparavant des populations d'origine Yorouba quittèrent Kétou pour s'établir à Tado, près du fleuve Mono.
Trois groupes s'y forment : Les Ewés qui se dirigent vers l'ouest (actuel Togo) et les Fons qui s'installent à l'est. Ceux qui restèrent à Tado se nomment les Ajas.
ewes_fons_territoires.jpg

1600: La ville d'Allada est fondée.
1625: Des guerres de succession conduisent à la formation de deux autres royaumes : Abomey et Hogbonou (Adjatché en yoruba, Porto Novo en portugais).
ewes_fons_migrations.jpg

1685: Akaba, considéré comme 4e roi dans les chronologies modernes, obtient la permission des chefs Gedevi, les souverains locaux, de s'installer sur le plateau d'Abomey. Akaba demande des terrains additionnels à un chef important nommé Dan (ou Dã), qui lui répond de façon sarcastique « Veux-tu t'établir jusque dans mon ventre ? ». Insulté, Akaba tue Dan et débute la construction de son palais à cet endroit. Le nom du royaume dériverait de cet incident : Dan, « chef », xo, « ventre », et mê, « à l'intérieur ».
1727: Agadja, fils d'Akaba, conquiert Allada et Ouidah. Ayant désormais un accès à la mer, il développe le commerce avec les Européens sans les intermédiaires de la côte.
vaudou.gif

La côte prends le nom de Côte des Esclaves, comme il existe une Côte de l'Or et une Côte d'Ivoire.
Le royaume de Dahomey devient une puissance majeure dans la traite des esclaves, ceux-ci étant fournis grâce à des raids dans les régions voisines.
1848: La France abolit l'esclavage dans toutes ses colonies
1860: Fin du commerce des esclaves au Dahomey.
1863: Le roi de Porto-Novo demande la protection de la France
1868: Glèlè cède Cotonou à la France.
carte_presence_1870.gif

1885: La Conférence de Berlin permet aux pays européens de poser les règles de partage de l'Afrique: Toute puissance européenne installée sur la côte peut étendre sa domination vers l'intérieur jusqu'à rencontrer une « sphère d'influence » voisine.
1886: Les possessions françaises (Ouidah, Grand-Popo, Porto-Novo et Cotonou) prennent le nom d'Etablissements français du golfe de Bénin, rattachés à la colonie du Sénégal.
benin_1894.JPG

1890: Béhanzin attaque les Français.
1894: Béhanzin est déporté à la Martinique. Création de la Colonie du Dahomey et dépendances.
1897: Signature d'un accord germano-français sur la frontière entre Togo et Dahomey.
1899: Le Soudan français donne 11 de ses provinces du sud à la Guinée française, la Côte d'Ivoire et au Dahomey.
1904: Intégration dans l'Afrique-Occidentale française.
carte_presence_1914.gif

1960: Indépendance de la République du Dahomey. Le drapeau prends les couleurs rouge, jaune et vert de l'Ethiopie, seul état africain indépendant.
drapeaux_afrique.png

1975: Mathieu Kérékou renomme le pays République Populaire du Bénin. Le drapeau choisi est un drapeau vert plain avec une étoile rouge en canton.
Flag_of_Benin__1975-1990_.png

1990: Après la chute du mur de Berlin, la république du Bénin revient à l'ancien drapeau. Kérékou cède son poste à Nicéphore Soglo.

samedi 28 novembre 2015

Le drapeau chinois: Wǔxīng hóngqí

Le drapeau de la République populaire de Chine est appelé 五星红旗 (Wǔxīng hóngqí, le drapeau rouge aux cinq étoiles). Un champ rouge et cinq étoiles à cinq branches dorées dans son canton. Le dessin comporte une grande étoile entourée de quatre plus petites disposées en arc de cercle et orientées vers la plus grande. Le rouge représente la révolution, les cinq étoiles et leur relation représentent l'unité du peuple chinois sous la direction du Parti communiste chinois.Les 5 étoiles représentent le Parti Communiste Chinois, grand sauveur du peuple chinois, pour la grande étoile. Les quatre petites étoiles proviennent de l'article « La dictature démocratique du peuple », écrit par Mao Zedong, qui définit le peuple chinois comme la réunion de quatre classes sociales: les travailleurs prolétaires ; les paysans ; la petite bourgeoisie: commerçants, marchands ; les capitalistes patriotes: lettrés.
cn.gif

Il a été créé en 1949 peu après l'arrivée au pouvoir des communistes, à la suite de la guerre civile chinoise. Le champ rouge était déjà un des symboles présent sur le drapeau du Parti communiste chinois de 1932.
cn-sovrp.gif

Celui ci le tenait du drapeau de l'URSS.
su.gif

Qui le tenait du drapeau des révolutionnaires bolchéviques.
agitprop.gif

Qui le portaient en commémoration des événements de la Commune de Paris de 1871
commune1871.png

Qui le tenait en souvenir des événements du 17 juillet 1791, quand le maire de Paris le fit agiter pour signifier la dissolution de la manifestation ayant lieu au Champs de Mars. Devant le refus des manifestants, la Garde Nationale tira et tua 50 personnes. Le drapeau rouge "trempé dans le sang des martyrs" devint le symbole de la révolution par inversion, passant du camp des tueurs au camp des tués.

Le drapeau rouge aurait pu devenir l'emblème officiel de la France en 1948 si Lamartine n'avait pas plaidé pour le drapeau tricolore.
lamartine.gif