Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 8 mars 2016

Land Rover

1948: Maurice Wilks, ingénieur en chef chez Rover, remarqu que la Jeep s'est rendue indispensable auprès des populations civiles. Il propose un véhicule utilitaire, à l'aise dans tous les terrains et peu onéreux parce que de conception simple : châssis en échelle, ponts rigides et carrosserie boulonnée. La pénurie d'acier interdisant la production d'une telle carrosserie à grande échelle, Maurice Wilks a l'idée de se tourner vers l'aluminium aéronautique pour habiller ses châssis.
landr482.jpg

1967: Rover est englobé dans Leyland Motors Ltd, qui devint British Leyland (BL) en tant que Rover Triumph.
Land-rover-logo-68.jpg

1970: La gamme s'enrichit d'un nouveau modèle : le Range Rover. Inspiré du succès du Jeep Wagoneer, il s'agit d'un 4X4 de luxe doté d'un moteur V8, dont les ventes décollent aussitôt.

1978: Land Rover Limited devient indépendante de British Leyland.

1986: BL plc devient Rover Group plc.
landr861.jpg 1994 : Reprise de Rover par BMW.

2000 : Rachat de Rover par Ford

2008 : Ford vends Jaguar et Land Rover à Tata Motors

mardi 17 novembre 2015

Infiniti

1989: Infiniti, filiale automobile haut de gamme de la marque Nissan, débute aux États-Unis.

Le logo d'Infiniti est une représentation stylisée d'une route se prolongeant dans l'horizon, s'étirant jusqu'à l'infini.
Infiniti_logo.png

2012: Infiniti quitte Yokohama et rejoint Hong Kong en tant que Infiniti Global Limited.

2014: Début de la production de voiture en Chine dans l'usine créée avec Dongfeng Motor Corporation.

dimanche 18 octobre 2015

Samsung

1938: Lee Byung-chul fonde Samsung Trading Co une société de négoce. Samsung signifie "Trois Etoiles". L'entreprise se concentre principalement sur l'exportation de produits alimentaires vers la Chine.
samsung_logo_1938.png

A la fin de la guerre de Corée le pays fut séparée en 2, et la Corée du Sud allait avoir besoin de se reconstruire et d'enfin aller de l'avant. Pour ce faire le gouvernement n'allait reculer devant rien et il octroya d'immenses moyens a quelques chefs d'entreprises afin qu'ils puissent rebâtir le pays.
1953: Byung-chul fonde Cheil Sugar, une fabrique de sucre et de farine.
1963: Le Grand Magasin Donghwa est racheté par le groupe Samsung, et change de nom pour Shinsegae (« nouveau monde » en Coréen).
1969: Il crée Samsung Electronics, qui dés l'année suivante se met a produire ses premières télévisions noir et blanc
samsung_logo_1969.png

1980: Samsung achète la Hanguk Jeonja Tongsin et rentre dans la fabrication des téléphones..
Samsung_logo_1980.png

1983: Le vieux Lee Byung-Chung va prendre un risque colossal mais au combien visionnaire, en se lançant dans la production de semi conducteurs.
1987: Byung-chul meurt. Son fils Lee Kun-hee le remplace.
Le groupe Samsung est partagées en 4 entités qui deviendront indépendantes: Samsung, Shinsegae, CJ et Hansol.
Shinsegae (magasins, commerces)
Shinsegae_logo.svg.png

CJ Group (distribution, industrie pharmaceutique, alimentation et média)
CJ_Corporation_logo.svg.png

Hansol (Papier, chimie, Telecom)
Hansol_logo.svg.png

1988: La compagnie sort son premier téléphone mobile analogique. Samsung est alors une entreprise connue dans le monde mais véhicule une image de produit de moyen gamme et surtout bon marché
1993: Sort le téléphone SH-700 puis en 1994 le SH-770 qui accroit les ventes de 51% en un an.
samsung.gif

2000: Les ventes de téléphones explosent et Samsung deviens numéro 2 mondial de la téléphonie mobile, le secteur de la télévision explose également et Samsung deviens leader mondial, la compagnie est aussi leader en vente d'écrans d'ordinateur et imprimantes laser, numéro 2 mondial des ventes de réfrigérateurs et micro ondes et numéro 3 des aspirateurs et appareils photos. la branche automobile est cédée à Renault.
Au total, Lee Kun-hee et sa famille détiennent des participations dans 18 filiales du groupe Samsung dont 9,51 % dans Samsung Life, 54,39 % dans Samsung Everland et 12,97 % dans Samsung SDS.

samedi 1 août 2015

IVECO

1847: Felice Grondona crée la Grondona, Miani et Zambelli qui deviendra A. Grondona, Comi & C. société qui construit des wagons pour le chemin de fer Milan-Monza.
1890: L'entrepreneur et politicien Giovanni Silvestri crée Miani e Silvestri. La société contruit des tramways, locomotives et du matériel roulant.
1893: Robert Züst, un ingénieur suisse, rachete la Güller & Croff , une société spécialisée dans l'ingénierie mécanique des machines de précision fondée en Intra, une frazione de la commune de Verbania au bord du lac Majeur, fondée en 1854.
1899: Création de la F.I.A.T.
Grondona est repris par Miani e Silvestri pour former la Società Anonima Officine Meccaniche (AOM), entreprise spécialisée dans le matériel ferroviaire.
om.jpg

1903 : Premier véhicules industriel le Fiat 24HP.
Création de la Züst ing. Roberto - Fabbrica Italiana di Automobili par les 5 fils de Roberto Züst.
zust.gif

1906: Zust ouvre une filiale à Brescia qui est appelée Brixia-Züst (Brixia étant le nom latin de Brescia) qui se spécialise dans la production de voitures plus économiques.
1912: Brixia-Züst connait des difficultés et est absorbée par sa société mère, ZÜST SpA.
1918: La société OM (Officine Meccaniche Fabbrica Bresciana Automobili) est créée de la fusion des sociétés AOM et Züst.
OM1.jpg

1925: Fiat rachète le constructeur S.P.A. (Società Piemontese Automobili) à la Famille Ansaldi
1929: Création du consortium Fiat V.I. (Fiat Veicoli Industriali) comprenant Fiat (secteur véhicules utilitaires) qui contrôle S.P.A. et Ceirano (SCAT-Ceirano).
1933: OM (Officine Meccaniche) est repris par Fiat et les usines de Brescia et Suzzara sont intégrées dans Fiat V.I.. La fabrication de voitures OM-Züst est abandonnée. OM se consacre aux camions civils, châssis pour autocars et au matériel ferroviaire.
1935: Fiat rachète 100 % de Ceirano et en confie la direction à OM. Les fabrications Ceirano sont arrêtées mais assure la fabrication des camions S.P.A.
1946: Fondation de Astra (Anonima Sarda Trasformazione Recupero Automezzi) producteur de camions spéciaux de chantier/carrière et militaires par la famille Bertuzzi di Piacenza..
astra.jpg

1947: S.P.A. assure la fabrication de tous les véhicules lourds de Fiat dans l'usine de Stura.
1949: Fiat-Simca rachète le constructeur français UNIC.
1952: Création de DINA SA au Mexique pour la fabrication locale des modèles Fiat 682N et 682T.
1961: 1er accord de coopération avec le carrossier tunisien STIA pour des châssis d’autobus.
1967: 2e accord avec le tunisien STIA pour l’assemblage local de camions Fiat V.I.
1966: Fiat V.I. absorbe sa filiale UNIC SA.
1969: Fiat rachète Lancia et la division Lancia Veicoli Industriali est intégrée dans Fiat Veicoli Industriali et devient Lancia Veicoli Speciali.
1973: Alfa Romeo cède 43 % du capital de F.N.M (Fabrique Nationale Motor)., sa filiale camion brésilienne à Fiat V.I.
FNM.png

1974: Fiat V.I. rachète 75 % du constructeur allemand Magirus-Deutz au groupe KHD, qui deviendra Deutz AG.
1975: Création d'IVECO (Industrials VEhicules COrporation) qui regroupe les marques Fiat V.I., OM, Lancia V.I., UNIC et Magirus-Deutz.

iveco.png

1976: Alfa Romeo est racheté par Fiat et F.N.M. devient à 100 % Fiat V.I.
1986: Iveco Ford Truck Ltd. est incorporé à part égale avec Ford dans une coentreprise, qui prend le contrôle de la production et des ventes des principaux véhicules des gammes Iveco et Ford Cargo. Astra entre dans le Groupe Iveco.
1990: Le groupe prend 60 % du contrôle de l’entreprise espagnole ENASA, propriétaire du constructeur de véhicules industriels Pegaso.
1991: La société anglaise Seddon Atkinson est rachetée ainsi que son héritage de véhicules spéciaux destinés aux industries de ramassage des ordures et de construction.
1992: Iveco prend le contrôle du premier constructeur de véhicule industriels en Australie pour former « Ital », appelé à l’origine International Trucks Australia, puis en 2001, Iveco Trucks Australia Limited
1995: Iveco signe un accord avec Yuejin Motor Corporation de Nanjing pour former la coentreprise Naveco, chargé de produire les véhicules utilitaires légers et les moteurs diesel.
naveco.png

1999 : Fusion entre Renault Bus et la division Iveco Bus, la compagnie est dénommée Irisbus, avec fusion des gammes des deux constructeurs. Le logo d'Irisbus est un dauphin pour évoquer la Méditerranée, point commun de l'Italie, l'Espagne et la France.
Irisbus.png

2003 : Iveco achète les parts d'Irisbus encore détenues par RVI.
2004: La marque Iveco Motors voit le jour. Elle devient la société-mère pour la production de moteurs.
iveco_motors.jpg

2005: Création de Fiat Powertrain Technologies (FPT) pour regrouper en une seule entité l'ensemble des centres de recherche et développement du groupe Fiat ainsi que les fabrications de moteurs avancés et des nouvelles technologies.
FPTlogo.png

2011: Formation de Fiat Industrial qui intègre CNH, Iveco et FPT Industrial.
Fiat_Industrial.png

2013: La marque Irisbus a disparu en faveur de Iveco Bus.
Iveco-Bus1.jpg

vendredi 24 juillet 2015

Ceirano

1888: Giovanni Batisto Ceirano, fils d'un horloger de Cuneo, crée la fabrique de bicyclette Welleyes à Turin. Il semble que cette appellation lui aurait été suggérée par le propriétaire du bâtiment dans lequel l'atelier a été créé, Giovanni Lancia, un gros commerçant de produits alimentaires.
welleyes.png

1898: Giovanni Batisto et son frère Matteo créent la Ceirano GB & C. pour construire un véhicule automobile. Ils embauchent comme apprentis le jeune Vicenzo Lancia.

1899: Le succès est tel qu'ils ne peuvent produire le véhicule. Ils vendent la société et le brevet à des aristocrates et des financiers turinois regroupés dans la Société Anonyme Fabbrica Italiana Automobili Torino.

1901: Les frères Ceirano partent fonder une nouvelle société Fratelli Ceirano.
Ceirano1901.jpg

1903: Matteo Ceirano quitte la société pour créer une nouvelle société Matteo Ceirano y C. vetture marca Itala.
itala.jpg

Giovanni Batisto transforme Fratelli Ceirano en Società Torinese Automobili Rapid (S.T.A.R.).
S.T.A.R.jpg

1905: Giovanni Ceirano, neveu de Giovanni Batisto et de Matteo, crée la Fabbrica Junior Torinese d'Automobili.
Fondation à Turin de la Societa Anonima Aquila ltaliana par le marquis Giulio Pallavicino di Priola et l'ingénieur Giulio Cesare Cappa ; ce dernier, qui passe ensuite chez Fiat et Itala et conçoit des automobiles dotées pour l'époque de solutions d'avant-garde : moteur "monobloc", soupapes en tête et pistons en aluminium.
AquilaItalianaLogo1906.jpg

1906: Giovanni Ceirano crée la Societa Ceirano Automobili Torino (SCAT).
scat2.png

Matteo Ceirano s'associe avec Michele Ansaldi pour créer la Societa Piemontese Automobili Ansaldi-Ceirano (SPA).
SPA1906.jpg

1907: Pallavicino se rend à Milan à bord de son automobile, pour rencontrer de nouveaux investisseurs, intéressés pour entrer au capital de la société. Il sera malheureusement victime d'un accident mortel sur un passage à niveau où la voiture sera happée par un train.

1908: La SPA fusionne avec la Fabbrica Ligure Automobili Genova (FLAG) et se renomme Societa Ligure Piemontese Automobili.

1912: Décès de Giovanni Batisto Ceirano.

1917: Giovanni Ceirano crée avec son fils Giovanni Ernesto Ceirano S.A. .
ceirano.jpg
Aquila est absorbée par S.P.A.

1920: La Societa Italiana Ferrotaie produit une voiture Aurea 400.
1921: La STAR est liquidée et absorbée par la SPA. 1922: La SIF se renomme Fabrica Anonima Torinese Automobili (FATA).
aurea1.png

1923: SCAT et Ceirano SA fusionnent en SCAT-Ceirano.
1926: FIAT absorbe SPA.
1929: FIAT absorbe SCAT-Ceirano. La marque ne produit plus que des véhicules industriels.
1932: Fin de l'utilisation de la marque SCAT-Ceirano.
1934: ITALA dépose le bilan. Giovanni et Giovanni Ernesto Ceirano achètent la FATA (marque Aurea) pour construire leurs camions.
1947: Fin de l'utilisation de la marque SPA.

jeudi 16 juillet 2015

FIAT

1899: La Fabbrica Italiana Automobili Torino est fondée à Turin, à l’initiative de Giovanni Agnelli, ancien officier de cavalerie, et de quelques investisseurs aristocrates et financiers turinois. Ils rachètent la société et les brevets liés à la voiture de Giovanni Battista Ceirano, fondateur de Ceirano GB & C.
Le peintre Giovanni Carpanetto peint sur une affiche, un petit parchemin sur lequel le nom complet de la société apparait.
fiat3.gif

1901: La société se fait appeler par son acronyme FIAT, jeu de mot et référence biblique (Fiat lux est une locution latine présente au début de la Genèse. Il s'agit de la première parole de Dieu, ordre donné lorsqu'il a créé la lumière lors de la création du monde. La phrase complète est : Fiat lux, et lux fuit, « Que la lumière soit, et la lumière fut ».). Le A a une forme particulière qu'il gardera dans les versions suivantes. Le décor de la plaque est un soleil levant au milieu de fleurs très style Art Nouveau (appelé stile Liberty en Italie).
Fiat-logo-1901.jpg

1903: La firme se développe rapidement : le premier camion Fiat sort d'usine.

1904: Le logo s'inscrit dans un ovale. La couleur est bleu de Prusse.
Fiat-Logo-1904.jpg

1908: La première Fiat est exportée aux États-Unis.
1910: Le constructeur est déjà numéro 1 en Italie.

1920: Giovanni Agnelli devient président de la Fiat.
1921: Le nom de la firme s'inscrit en rouge dans un disque entouré d'une couronne de feuille.
Fiat_logo_1921.png

1922: Est inauguré le Lingotto, une usine ultramoderne dotée de lignes de montage et d'une piste d'essai sur le toit, symbole de l’arrivée de la production de masse.



1925: La Fiat crée la Sava, une société de crédit à la consommation, dans l’objectif de favoriser la vente à crédit des automobiles. Les couleurs du logo s'inversent, le nom est blanc sur fond rouge.
1925_Fiat.jpg

1927: La société holding IFI (Industrial Fiduciary Institute) est créée.

1929: La firme allemande NSU connaît d'énormes difficultés financières et est contrainte de vendre à Fiat son département automobile, avec l'usine d'Heilbronn.

1931: Le logo s'inscrit dans un rectangle. Adoptée en premier par la Fiat 524, ce symbole a été influencée par l'architecture de l'époque, qui se remarque par sa régularité et la précision de la forme.
1931_Fiat.jpg

1932: Le rectangle s'allonge et devient bouclier.
fiat5.gif

1935: En France une usine créée par H.T. Pigozzi assure le montage des Fiats. Les "Fiat françaises" devinrent des Simca.

Après-guerre, les liens de la famille Agnelli avec le régime de Mussolini lui valent d'être écartée de la direction de Fiat.

1950: La Sociedad Española de Automóviles de Turismo (SEAT) est créé par la volonté du gouvernement espagnol avec l'aide de Fiat.

1953: La Fiat 1400 est le premier véhicule italien avec un moteur diesel.

1963: Le jeune Gianni Agnelli reprends les rênes de l'entreprise.

1967: Rachat d'Autobianchi et prise des participations dans des industries hors automobile (Alitalia, autoroutes...). Le conglomérat a le vent en poupe : Fiat est le premier constructeur européen et multiplie les usines, tant en Italie qu'à l'étranger.

1968: Changement radical du logo. Le designer en chef de la société, lors d'une visite d'usine est impressionné par les lettres FIAT gigantesques sur le haut de l'immeuble. Il reproduit cet effet dans le logo qui prends la forme de quatre cubes inclinés à 18 degrés pour épeler le mot F I A T. fiat2.jpg

1969: Fiat achète Lancia et Ferrari.

1971: Fiat achète Abarth.

1982: Vente de SEAT.

1986: Le choc pétrolier affecte peu la marque, dont les petites voitures ont du succès en période de crise. Le lancement des Fiat Panda et Uno ainsi que le rachat d'Alfa Romeo marquent l'apogée économique du constructeur.

1991: Fiat achète New Holland.

1993: Fiat achète Maserati et lance la Punto.

2000: Le groupe peine à positionner ses différentes marques, et voit ses ventes s'effriter. Le groupe Fiat s'allie brièvement avec General Motors, mariage qui finit en fiasco.

2004: Le nouveau logo Fiat dépeint le message du "changement en cours", tout en comportant le nom de la société en blanc sur un fond bleu, entouré de feuilles de laurier. fiat4.gif

2006: Le fond repasse rouge.
fiat-logo.jpg

2009 : Début de l’acquisition progressive de Chrysler.

2014 : Acquisition totale de Chrysler et création de la branche automobile en Fiat Chrysler Automobiles.
fiat-chrysler-automobiles.jpg

2015 : Scission entre FCA et Ferrari.

mardi 14 juillet 2015

Kia

1944: Chul-Ho Kim crée une société pour fabriquer des composants pour bicyclettes: Kia. La première syllabe Ki signifie « se révéler au monde ». La seconde syllabe A est la première lettre du mot Asie. Donc, Kia signifie « l'Asie se révèle au monde ».

1952: Premier véhicule à deux roues le samcholli-ho.

1953: Le premier logo Kia a été conçu par le chevauchement d'une règle de construction triangulaire avec une roue dentée symbolisant l'industrie mécanique et un noyau benzénique symbolisant l'industrie chimique.
kia-1953.jpg

1961: Kia lance sa première motocyclette, la C-100 et trois mois plus tard le triporteur K-360.

1964: Un nouveau logo été créé pour commémorer les 20 ans de Kia. Il est basé sur les lettres de l'alphabet coréen qui forment le nom Kia: 기아.
kia-1964.jpg

1971: Kia se lance dans la fabrication d'automobiles sous la marque Asia Motors en assemblant la Fiat 124 sous licence pour le marché de la Corée du Sud.

1973: Kia réalise son premier moteur essence pour automobiles.

1974: Asia Motors devient Kia Motors Company et lance la première voiture de sa propre conception.

1986: Le logo change à nouveau. Le bras étendu du K majuscule symbolise un 'drapeau' en trois vagues, qui a la signification suivante:

  • premiere vague, Kia est une entreprise citoyenne responsable qui contribue au développement social basé sur la confiance et l'amitié ainsi que la coopération et la technologie.
  • deuxième, Kia est le fer de lance de l'avenir de l'industrie automobile tant dans la créativité et la diligence que dans la recherche et le développement.
  • troisième, Kia entre dans la compétition mondiale en tant que constructeur automobile avec un avenir brillant et prospère.

kia-1986.jpg

1994: Ce "brandmark" a été développé pour commémorer les 50 ans de Kia et le début véritable des exportations des modèles Sephia et Sportage développés indépendamment. La forme ovale douce et sophistiquée du logo représente la terre ou le marché mondial, montrant ainsi les opérations commerciales mondiales de Kia. A l'intérieur du logo, le mot «Kia» apparaît en caractères occidentaux, de la couleur rouge qui est associée avec le soleil et la passion, transmet le dynamisme et l'exaltation de l'esprit Kia.
kia-oval-logo-3.jpg

1997: Après une période faste qui lui permet une expansion rapide, Kia plonge dans une profonde crise qui touche tout le Sud-Est asiatique.



1998: Kia est déclarée en banqueroute et est rachetée par son principal concurrent, Hyundai Motor.

2006: Pour les véhicules produit sur le marché interne, un logo alternatif a été créé.
Kia-logo.jpg

vendredi 3 juillet 2015

Opel

1858: Adam Opel, fils d'un ferronnier allemand de Rüsselsheim (ville près de Francfort, Hesse) a l'idée de fabriquer des machines à coudre, toute nouvelle invention du français Barthélemy Thimonnier.
Opel_1862__logo_.svg.png

1886: La diversification intervient avec la fabrication de bicyclettes. Un modèle anglais de vélocipède est d'abord produit, suivi un an plus tard du premier modèle de sécurité avec un cadre surbaissé.
opel_plaque.jpg

1895: Adam Opel meurt des suites de la fièvre typhoïde. Sa femme et ses 5 fils poursuivent son entreprise.

1899: Le nouveau créneau devient l'automobile. Opel achète la licence de production et l'usine à Friedrich Lutzman, maître serrurier de la cour, et démarre la production d'automobiles avec la Opel Patent Motor Car, System Lutzmann.
opel_motorwagenfabrik_russelsheim_emblem_99.jpg

1901: Opel commence à produire des motocyclettes. Parallèlement, des améliorations sont apportées à la production d'automobiles : un contrat avec le pionnier de l'automobile française, Alexandre Darracq, scelle la première aventure internationale de la société.

1910: Ernest Louis, Grand Duc de Hesse, joue un rôle dans la conception de l’« Œil Opel » couronné de lauriers. C'est lui qui dessine l’emblème au cours d’une réunion avec le directeur d’Opel, Wilhelm von Opel.
opelold2.jpg

1914: Avec une production annuelle de 3 335 véhicules, Opel devient le numéro un de l'automobile allemande.

1918: La famille Opel est anoblie et devient von Opel. Les armoiries sont jaune et noires avec 3 roues blanches.
Opel_Wappen.png

1928: De nouvelles méthodes de production sont introduites qui permettent de passer la production à 42 771 voitures par an.

1929: Au cœur de la Grande Dépression, les frères Opel décident de céder 80 % de leurs actions à General Motors. Un an plus tard, GM acquiert les 20 % restants.

1931: Opel produit cent mille automobiles. Opel sponsorise une équipe de coureurs cyclistes professionnels et permettent l'organisation du Tour d'Allemagne. Le maillot est jaune marqué de l’œil Opel en noir.
opel_maillot.jpg

1937: Opel vends son département cycle à NSU. Changement total de logo. Le nouveau logo montre un dirigeable volant à travers un cercle. Ce dirigeable est le Zeppelin rigide ZR3, construit en Allemagne et donné aux États-Unis par le gouvernement allemand au titre des réparations de guerre de la Première Guerre mondiale.
Opel_1937__logo_.svg.png

Pendant la guerre, la production est ralentie, et l'accent est mis sur la construction de camions, de tanks et de pièces d'avions. Mais les bombardements alliés endommagent fortement l'usine de Rüsselsheim, tandis que celle de Brandenbourg est démantelée par les Soviétiques.

1954: La firme repasse à nouveau la barre des 100 000 voitures par an
opel2.gif

1964: La symbolique du dirigeable s’essoufflant, le logo d'Opel est modifié en un éclair (blitz en allemand) traversant un cercle.
Opel_1964__logo_.svg.png

1970: Les couleurs jaune-noir sont prédominantes dans le logo.
Opel_1970__logo_.svg.png

1982: Une nouvelle usine ouvre à Saragosse en Espagne.

2002: Opel inaugure officiellement sa nouvelle usine de Rüsselsheim et rénove son image de marque. La charte graphique est modernisée. La marque met en avant un nouveau slogan : « Opel. Des idées fraîches pour de meilleures voitures ».
116px-OPEL_2002_logo.png

2009: La maison mère d'Opel, General Motors est en grande difficulté financière. Elle annonce son intention de se séparer progressivement d'Opel en vendant entre 50 et 75 % de son capital, mais ne vends pas.
Opel_2009__logo_.svg.png

2012: Un rapprochement entre Opel et Peugeot-Citroën échoue.

lundi 22 juin 2015

Oldsmobile

1897: Ransom Eli Olds fonde la Olds Motor Vehicle Company à Lansing au Michigan.
Le logo présente le nom sur un phylactère surmontant un cadre.
Oldsmobile_logo_1897.jpg

1901: Cette entreprise devint la première marque aux États Unis en termes de ventes avec son modèle Oldsmobile Curved Dash (tableau de bord courbé) avec 19 000 exemplaires vendus.

1905: Suite à de nombreuses divergences avec son associé Samuel Smith et le fils de celui ci Frédérick, Olds alla fonder la REO Motor Car Company qui fut active de 1905 à 1975.

1908: Rachat par General Motors à cause de difficultés financières.

1919: Le logo se simplifie. Le nom seul est utilisé.
Oldsmobile_1919.png

1940: Ce qui démarqua Oldsmobile des autres constructeurs fut ses fameuses transmissions automatiques "Automatic Safety Transmission" et "Hydramatic" qui furent les premières a être proposées au public.

Le logo présente un globe terrestre.
Olds_logo_1940.jpg

1948: Le logo sacrifie à la mode des armoiries (de même que Cadillac et Buick du même groupe).
olds_48.jpg

1949: La société innove avec son fameux moteur "Oldsmobile V8 Engine" également appelé "Rocket Engine" qui fut produit jusqu'au début des années 1990 avec quelques modifications.

1960: Le logo reprends la fusée qui devient l'emblème de la société.
Olds1960.jpg

Durant les années 1970, Oldsmobile put remonter au troisième rang des producteurs en Amérique du Nord derrière Chevrolet et Ford, particulièrement avec son Oldsmobile Cutlass qui fut la voiture la plus vendue en 1976 en Amérique du Nord.

1981: Le design du logo s'épure. La fusée n'est plus qu'un ensemble de traits dans son cadre.
oldsmobile-logo_1981.jpg

1990: La compagnie commença à connaître des difficultés dans les ventes et cette chute s'accentua par la suite car GM n'arrivait plus à trouver des innovations technologiques qui avaient profité à la marque auparavant. Oldsmobile se contenta de fabriquer des modèles Chevrolet et Pontiac rebadgés et rebaptisés et continua malheureusement à perdre son image de marque.

1996: Le logo change de forme: il s'inscrit désormais dans un ovale. Deux pointes rappellent la fusée de son ancien emblème.
Oldsmobile-Logo1996.jpg

2004: La situation est devenue irréversible au début des années 2000 et malgrès une tentative de rajeunissement de la marque (je sais le jeu de mot est trop facile), GM se concentra sur les divisions Buick et Pontiac. Le dernier modèle produit fut une Oldsmobile Alero. Ce fut la fin des activités d'Oldsmobile.

dimanche 7 juin 2015

Bugatti

1909: Après avoir conçu des voitures pour différents constructeurs, Ettore Bugatti crée son usine à Molsheim, en Alsace (région appartenant à cette date à l’Empire allemand).

Le logo présente le nom du constructeur dans un ovale rouge.
bugatti1909.jpg

1919: Son modèle type 13 remporte son plus grand succès en s’imposant aux quatre premières places du Grand Prix d’Italie.
Une version de logo indiquant les initiales du constructeur Ettore Bugatti avec le E inversé est utilisé sur certaines parties de la voiture.
bugatti7.jpg

1936: Ettore se retire progressivement de l’entreprise au profit de son fils Jean à qui la quasi-totalité de la direction de l’entreprise est confiée.
bugatti_logo.jpg

1939: Jean se tue en essayant une voiture.

La Seconde Guerre arrête l'usine.

1947: Mort d'Ettore.

1951: Roland Bugatti, le fils cadet d'Ettore, et Pierre Marco, ancien pilote (troisième du GP de France 1922) fidèle collaborateur de l'usine, tentent de relancer l'entreprise.

1963: La marque et l'usine Bugatti sont finalement vendues au constructeur Hispano-Suiza.

1987: L'entrepreneur italien Romano Artioli souhaite relancer la marque et fait l'acquisition des droits liés au nom Bugatti. Il établit alors la société par actions Bugatti Automobili SpA
1995: Abandon de l'essai de reprise.

1998: Le groupe allemand Volkswagen AG dirigé par Ferdinand Piëch rachète les droits de la marque Bugatti pour la commercialisation de nouvelles automobiles d'exception et fonde la société par actions simplifiées Bugatti Automobiles SAS.