Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 26 mai 2016

Triumph

1885: Siegfried Bettmann fonde S. Bettmann & Co pour importer des bicyclettes d'Europe et les vendre à Coventry en Angleterre.
1897: La compagnie est renommée Triumph Cycle Co. Ltd.
Triumph_Cycle_Co.JPG

1887 : Moritz Schulte s'associe à Bettmann.
1894: Triumph produit ses premières bicyclettes.
1896: Citoyens allemands, Schulte et Bettmann ouvrent une filiale à Nuremberg Triumph-Werk-Nurnberg AG (TWN)
triumptwn.jpg

1902: Triumph commence la fabrication de motocyclettes. Le piston qui est au cœur des réalisations de Triumph est mis en valeur.
triumm1905.jpg

1903: TWN se mets à produire aussi des motocyclettes.

1903: Reginald Walter Maudslay crée la Standard Motor Company Limited à Coventry.
stand080.jpg

1918: Alfred John Dawson, manager chez Hillman et designer de la voiture Hillman Nine, crée Dawson Car Company.
dawson20.jpg

1921: Triumph rachète Dawson qui n'avait réussi à produire que 65 voitures.
1923: Triumph Motor Company présente son premier modèle de voiture. Triumph all over the world est sa devise.
trium300.jpg

1924: Standard change son logo et prend un étendard (standard) britannique comme emblème.
stand240.jpg

1929: TWN devient indépendante.
triumpw32.jpg

1929: John Paul Black prend la direction de Standard Motor Company et donne une nouvelle impulsion à la marque. Il vends ses moteurs à Swallow Sidecar.

1933: La nouvelle direction de Triumph Motor composée du lt-col C.V. Holbrook, de l'ingénieur Donald Healey et du styliste Walter Belgrove met en production berlines, torpédos et versions sportives à deux carburateurs.
1936: De plus en plus en difficulté à cause du krach de 1929 à Wall Street, Triumph doit se séparer définitivement de sa branche motocyclette vendue à Jack Sangster déjà propriétaire de la firme Ariel qui la transforme en Triumph Engineering Co Ltd.
triumm08.jpg
La ligature rh va être la caractéristique du logo des motos Triumph anglaises comme la barre supérieure du T allongée va être celle des motos Triumph allemandes.

1939: Thomas William Wards Ltd, l'entreprise créée par un ferrailleur spécialisé dans la démolition de navires décédé en 1926, rachète Triumph Motor Company.

1940: L'usine de Coventry est détruite par l'aviation allemande.

1942: Une toute nouvelle usine pour les motos est construite à Meriden. De nombreux jeunes américains découvrent ces motos légères et performantes. Triumph Engineering crée donc deux compagnies aux USA, vers lesquelles 75 % de la production seront expédiés.

1945: La marque automobile Triumph est revendue à sir John Black, directeur des automobiles Standard. Sir John s'en sert pour concurrencer Jaguar (ex Standard-Swallow) à qui il vendait des moteurs depuis les années trente.
triumph1950.jpg

1949: Pour assurer la pérennité de Triumph (moto et vélo), cette dernière est englobée dans le puissant groupe Birmingham Small Arms Company Limited (BSA), qui comprend alors des firmes telles que Sunbeam, Daimler, la production d'armes, des machines outils et d'acier.
bsa19490.jpg

1956: Max Grundig reprends TWN pour la regrouper avec sa marque Adler. C'est la fin des marques allemandes de motos Triumph et TWN.
TWN.JPG

1959: Standard Motor Co et sa filiale Triumph Motor Co changent leur nom en Standard-Triumph International.
STANDARD-TRIUMPH-02.jpg

1961: Leyland Motors rachète Standard Triumph.

1963: La nouvelle direction supprime la marque Standard.

1972: Faillite du groupe BSA. Dennis Poore, le président de Norton-Villiers (une filiale de Manganese Bronze Holdings) est induit par le gouvernement britannique pour prendre le contrôle de BSA / Triumph.
bsa19682.jpg

1973: Fusion de Norton-Villiers et de BSA / Triumph en Norton-Villiers-Triumph (NVT).
norton_triumph.jpg

1975: L'usine de Meriden est occupée par ses ouvriers qui finiront par obtenir de créer une coopérative Meriden Motorcycle Co-operative.

1978: Triumph change de nouveau de logo. La couronne de laurier accompagnait le général romain qui méritait un triomphe. Elle devient l'emblème de la marque mais peu de temps avant sa chute.
Logo_Triumph.png

1980 : Fermeture de l'usine de Meriden.
1983 : Triumph Engineering Co Ltd est racheté par John Bloor, un homme d'affaires qui a fait fortune dans l'immobilier.

1984: Fin de la marque automobile Triumph.

1986: British Leyland prends le nom de Rover Group.

1990: Triumph Motorcycles Ltd est fondée par John Bloor. La production de motos se fait dans la très moderne usine d'Hinckley, dans le Leicestershire.
New-Triumph-Triangle-Logo.png 1994: BMW achète Rover.
2000: BMW refuse de vendre le nom Triumph lors du rachat de MG Rover par le groupe Phoenix, ce qui permet d'espérer qu'un modèle sportif portant ce nom puisse à nouveau voir le jour dans le futur.

jeudi 16 juillet 2015

FIAT

1899: La Fabbrica Italiana Automobili Torino est fondée à Turin, à l’initiative de Giovanni Agnelli, ancien officier de cavalerie, et de quelques investisseurs aristocrates et financiers turinois. Ils rachètent la société et les brevets liés à la voiture de Giovanni Battista Ceirano, fondateur de Ceirano GB & C.
Le peintre Giovanni Carpanetto peint sur une affiche, un petit parchemin sur lequel le nom complet de la société apparait.
fiat3.gif

1901: La société se fait appeler par son acronyme FIAT, jeu de mot et référence biblique (Fiat lux est une locution latine présente au début de la Genèse. Il s'agit de la première parole de Dieu, ordre donné lorsqu'il a créé la lumière lors de la création du monde. La phrase complète est : Fiat lux, et lux fuit, « Que la lumière soit, et la lumière fut ».). Le A a une forme particulière qu'il gardera dans les versions suivantes. Le décor de la plaque est un soleil levant au milieu de fleurs très style Art Nouveau (appelé stile Liberty en Italie).
Fiat-logo-1901.jpg

1903: La firme se développe rapidement : le premier camion Fiat sort d'usine.

1904: Le logo s'inscrit dans un ovale. La couleur est bleu de Prusse.
Fiat-Logo-1904.jpg

1908: La première Fiat est exportée aux États-Unis.
1910: Le constructeur est déjà numéro 1 en Italie.

1920: Giovanni Agnelli devient président de la Fiat.
1921: Le nom de la firme s'inscrit en rouge dans un disque entouré d'une couronne de feuille.
Fiat_logo_1921.png

1922: Est inauguré le Lingotto, une usine ultramoderne dotée de lignes de montage et d'une piste d'essai sur le toit, symbole de l’arrivée de la production de masse.



1925: La Fiat crée la Sava, une société de crédit à la consommation, dans l’objectif de favoriser la vente à crédit des automobiles. Les couleurs du logo s'inversent, le nom est blanc sur fond rouge.
1925_Fiat.jpg

1927: La société holding IFI (Industrial Fiduciary Institute) est créée.

1929: La firme allemande NSU connaît d'énormes difficultés financières et est contrainte de vendre à Fiat son département automobile, avec l'usine d'Heilbronn.

1931: Le logo s'inscrit dans un rectangle. Adoptée en premier par la Fiat 524, ce symbole a été influencée par l'architecture de l'époque, qui se remarque par sa régularité et la précision de la forme.
1931_Fiat.jpg

1932: Le rectangle s'allonge et devient bouclier.
fiat5.gif

1935: En France une usine créée par H.T. Pigozzi assure le montage des Fiats. Les "Fiat françaises" devinrent des Simca.

Après-guerre, les liens de la famille Agnelli avec le régime de Mussolini lui valent d'être écartée de la direction de Fiat.

1950: La Sociedad Española de Automóviles de Turismo (SEAT) est créé par la volonté du gouvernement espagnol avec l'aide de Fiat.

1953: La Fiat 1400 est le premier véhicule italien avec un moteur diesel.

1963: Le jeune Gianni Agnelli reprends les rênes de l'entreprise.

1967: Rachat d'Autobianchi et prise des participations dans des industries hors automobile (Alitalia, autoroutes...). Le conglomérat a le vent en poupe : Fiat est le premier constructeur européen et multiplie les usines, tant en Italie qu'à l'étranger.

1968: Changement radical du logo. Le designer en chef de la société, lors d'une visite d'usine est impressionné par les lettres FIAT gigantesques sur le haut de l'immeuble. Il reproduit cet effet dans le logo qui prends la forme de quatre cubes inclinés à 18 degrés pour épeler le mot F I A T. fiat2.jpg

1969: Fiat achète Lancia et Ferrari.

1971: Fiat achète Abarth.

1982: Vente de SEAT.

1986: Le choc pétrolier affecte peu la marque, dont les petites voitures ont du succès en période de crise. Le lancement des Fiat Panda et Uno ainsi que le rachat d'Alfa Romeo marquent l'apogée économique du constructeur.

1991: Fiat achète New Holland.

1993: Fiat achète Maserati et lance la Punto.

2000: Le groupe peine à positionner ses différentes marques, et voit ses ventes s'effriter. Le groupe Fiat s'allie brièvement avec General Motors, mariage qui finit en fiasco.

2004: Le nouveau logo Fiat dépeint le message du "changement en cours", tout en comportant le nom de la société en blanc sur un fond bleu, entouré de feuilles de laurier. fiat4.gif

2006: Le fond repasse rouge.
fiat-logo.jpg

2009 : Début de l’acquisition progressive de Chrysler.

2014 : Acquisition totale de Chrysler et création de la branche automobile en Fiat Chrysler Automobiles.
fiat-chrysler-automobiles.jpg

2015 : Scission entre FCA et Ferrari.

mardi 23 juin 2015

Cadillac

1890: Henry Martyn Leland s'associe avec Robert C. Faulconer et Charles H. Norton pour créer à Detroit (Michigan) une société de conception et de fabrication de machines spéciales (tours, rectifieuses, machines à riveter, à moudre le grain...): Leland, Faulconer & Norton . Leur emblème est une roue dentée.
lfn.jpg

1894: Norton quitte la société. L'entreprise se renomme Leland & Faulconer (L&F).

1899: Deux fabricants de chariots, William H. Murphy et Lemuel W. Bowen décident de se lancer dans la construction automobile et fondent la Detroit Automobile Company. Une douzaine seulement de voitures voient le jour en deux ans.

1901: Murphy et Bowen décident d'améliorer leur voiture et recrutent pour cela le jeune Henry Ford; la société est alors réorganisée et devient la Henry Ford Company. Mais au bout de trois semaines, Henry Ford démissionne, ses vues de l'automobile ne correspondant pas avec celles de Murphy. Dans le même temps, Ransom E. Olds, patron de Oldsmobile, vient demander l'aide de Leland pour améliorer la boîte de vitesses de sa voiture Curved Dash. Leland lui propose d'améliorer aussi son moteur mais Olds refuse.

1902: Murphy et Bowen décident alors de liquider la société et demandent à Henry M. Leland de procéder à l'inventaire de l'usine. Mais Leland les persuade de continuer et il leur propose de procéder à un réoutillage complet de leur usine pour construire une nouvelle voiture équipée du moteur de sa société que l'ingénieur Alanson P. Brush est en train d'améliorer. Les associés se réunissent pour définir les statuts de la nouvelle société et pour en choisir le nouveau nom. Dans l'enthousiasme des commémorations du bicentenaire de la fondation de la ville de Détroit, ils choisissent de baptiser leur firme Cadillac Automobile Company, du nom du fondateur de la ville, le français Antoine de Lamothe-Cadillac (1658-1730).

1903: La production de la Cadillac démarre; l'usine Cadillac se contente d'assembler les voitures, la firme L&F fournissant les moteurs, les boîtes de vitesses et les directions. Le logo est simplement le nom écrit en cursive.
Logo: Replica of 1902 Cadillac

1905: Les firmes L&F et Cadillac fusionnent pour former la Cadillac Motor Car Company. Les constructeurs décident d'orner leur voiture avec les armoiries d'Antoine de Lamothe-Cadillac.
cadillac1916.png

1908: William Crapo Durant, le fondateur de la General Motors, souhaite également acquérir un constructeur pour le marché au-dessus de celui de Buick ; il achète Cadillac pour 5,4 millions de dollars. Durant demande alors aux Leland de continuer de diriger Cadillac «exactement comme si la marque leur appartenait toujours».

1917: Henry et Wilfred Leland démissionnent et partent fonder la Lincoln Motor Company.

1947: Dans toutes les petites modifications que subit le logo dans le temps, on peut noter l'ajout d'ailes, triangle ou V.
cadillac_1947.jpg

1950: Cadillac parvient à dominer le marché des voitures de luxe de l'après guerre.

1953: Le logo change un peu au niveau de la couronne.
cadillac1953.png

1985: Fortement concurrencée sur son propre marché par les constructeurs de prestige allemands (Porsche) puis japonais, Cadillac traverse une passe difficile.

2000: Le logo évolue en simplifiant le blason: les merlettes et la couronne disparaissent.
Cadillac_2000.png

mardi 19 mai 2015

Scanie

La Scanie (en suédois et danois Skåne) est une province historique de Suède, située à l'extrémité sud du pays. La Scanie est séparée du Danemark par le détroit de Sund. La Scanie faisait partie intégrante du Danemark jusqu'au traité de Roskilde de 1658. La ville principale est Malmö.

scanie.png Les armoiries de la Scanie ont été créées en 1660 suite à la mort du Roi Charles X Gustave de Suède, toutes les provinces du royaume devant envoyer une délégation solennelle pour les funérailles, il se trouve nécessaire pour l’ordonnancement du cortège que chacune soit précédée de ses armoiries. A cette époque, la Scanie n’ayant pas encore d’armoiries propres, on décide de lui en attribuer en hâte, et pour ce faire, il est simplement décidé d’utiliser des armes directement dérivées de celles de Malmö, ville principale de la province, en modifiant juste les couleurs. Du coup, la Scanie reprenait la tête de griffon, sur fond or cette fois, avec par voie de conséquence, modification de la couleur des attributs secondaires (pour que la couronne et autres attributs ne soient pas du même métal que le champ), donnant pour blasonnement : d’or, à la tête de griffon de gueules, langué et couronné d’azur.

En 1397, le Danemark, la Suède et la Norvège s'unissent dans l'union de Kalmar. Éric de Poméranie devenu roi, contribua fortement au développement de la ville de Malmö. Il créa la taxe de l'Öresund, renforça les défenses le long des côtes du détroit et en 1437, il donna à Malmö ses armoiries: d’argent, à la tête de griffon de gueules, langué et couronné d’or. Ces armoiries sont des dérivées des armes de la Maison de Poméranie d'où est issu le roi.

Malmo_fulla_vapen.png 

On retrouve la tête de griffon dans les logos des constructeurs automobiles Scania et Saab.

Le drapeau de la Scanie est une croix scandinave avec les couleurs de livrée du blason: jaune et rouge. Il a été créé dans les années proches de 1870.
Flag_of_Skane.png

lundi 18 mai 2015

Scania

1890: Philip Wersén, entré par mariage dans une grande famille d’industriels de la ville de Södertälje, au sud de Stockholm, les Ekenberg, prend contact avec la société Surahammars Bruk et lui propose de fonder ensemble une usine de fabrication de wagons de chemins de fer. Surahammars Bruk ferronnerie centenaire, est alors le premier fournisseur suédois de roues et autres composants de matériel roulant. La dénomination sociale de la nouvelle entreprise est Vabis (Vagnfabriks-Aktiebolaget i Södertelge) (Compagnie de Carrosserie de Södertelge).

1898: Fabrication de la première voiture à moteur à combustion interne suédoise.
vabis.jpg

1900: Création de Maskinfabriks-Aktiebolaget Scania i Malmö (association de termes suédois et latins signifiant Compagnie de fabrication de machines Scania de Malmö) pour reprendre l'usine de vélocipèdes Humber,à Malmô, capitale de la Scanie au sud de la Suède.
La Scanie a pour emblème une tête de griffon, créature fantastique mi-aigle mi-lion.
La première marque de Scania remonte à 1901 et représente une manivelle de pédalier de vélo avec une tête de griffon en son centre.

scania1.jpg

1911: Construisant tous les deux des voitures automobiles, les deux compagnies fusionnent pour devenir AB Scania- Vabis.
scania_vabis.jpg

1919: Proche de la faillite, la société se spécialise dans la construction de camions.

1968: Scania-Vabis fusionne avec SAAB, constructeur d'automobiles et d'avions militaires, pour donner naissance à SAAB-SCANIA AB.
La manivelle de pédalier est remplacée par deux anneaux.
saab2.jpg

De 1969 à 1984, suite à un litige de marques, l’entreprise n’utilisa qu’un logo avec le nom de Scania comme marque. Scania-logo.gif

1995: Le groupe se divise en deux entités totalement distinctes, Scania AB et Saab Automobile AB.
La marque retrouve la manivelle de pédalier
scania.jpg

2000: Scania AB cède la totalité de Saab à General Motors.

2014: Volkswagen AG devient le propriétaire de Scania à 100%.

Voir: http://se.scania.com/Images/P11402FR%20Buses%20100%20years_tcm120-249173.pdf

mardi 12 mai 2015

Saxe

La Saxe, länder de la République d'Allemagne correspond à l'ancien royaume de Saxe, capitale Dresde. Il trouve sa source dans le duché de Saxe, dans lequel fut investi Bernard d'Ascanie en 1156.

de-sn_.gif

Burelé de dix pièces de sable et d'or, au crancelin de sinople.

Le crancelin est une couronne formée de feuilles de rue, plante à forte odeur. L'origine en vient de ce que lorsque Bernard d'Ascanie, comte de Ballenstedt fut investi du duché de Saxe vers l'an 1156 ; il portait, burelé de dix pièces de sable et d'or, et ajouta à ses armes le Crancelin de sinople, en mémoire de ce que l'empereur Frédéric, surnommé Barberousse, lui mit sur la tête un chapeau de rue, dont il était couronné lorsqu'il lui donna cette investiture.
Ses possessions furent partagées par ses héritiers. En 1356, lorsque l'empereur Charles IV promulgua la Bulle d'or, la loi fondamentale qui établissait les méthodes d'élection de l'empereur, le duché de Saxe-Wittemberg fut désigné comme l'un des sept électorats. Le duc, qui descendait de Bernard, reçut donc le droit, avec six autres électeurs, d'élire le roi de Germanie, futur empereur du Saint-Empire romain germanique. De ce fait, l'Électorat de Saxe, bien que de petite taille, avait une position influente.
Après la mort du dernier héritier du duc de Saxe-Wittemberg, le titre fut donné par l'empereur à Frédéric de Wettin, margrave de Misnie. Dresde est la capitale du margraviat de Misnie depuis 1270.

L'électorat devint royaume de Saxe en 1806 par la volonté de Napoléon. Il adopta alors un drapeau noir et jaune aux couleurs principales de ses armoiries.
de-sn_e.gif

Lors du Congrès de Vienne et suite à la protestation de son puissant voisin autrichien gouverné par la maison de Habsbourg qui avait les mêmes couleurs, le roi de Saxe prit les couleurs blanches et vertes. Je donne le texte de l'officiel site http://www.sachsen.de/fr/192.htm : "Frédéric Auguste 1er remit le 22 mai 1815, pendant les guerres de libération, le commandement sur les troupes saxonnes au Lieutenant Général von Lecoq. Afin qu’il n’y eut pas de confusion avec d’autres contingents, Lecoq devait entourer d’une large bordure verte les écussons blancs sur les uniformes de ses troupes.

Mais bien avant que le roi n’ait rejoint son pays avec ses soldats, la nouvelle concernant les nouvelles couleurs s’était déjà répandue. Lorsque Frédéric August 1er fit son entrée à Dresde, toute la ville était déjà ornée du drapeau blanc et vert. Les étudiants ornaient leur revers de rubans blanc et vert. Les soldats portaient les signes distinctifs des nouvelles couleurs et les fonctionnaires des rubans à leur chapeau.

Ainsi les nouvelles couleurs devinrent le symbole du renouveau, après les coûteuses guerres de libération."


de-sn815.gif

Le royaume de Saxe fut remplacé par l'Etat libre de Saxe en 1918 sans que les emblèmes soient modifiées.

Le drapeau fut aboli en 1952 sous l'appartenance à la Deutsche Demokratische Republik (Allemagne de l'Est), puis repris en 1991après la réunification de l'Allemagne.