Pour évoquer l'histoire de la Compagnie Industrielle des Pétroles, il faut s’intéresser à la compagnie de navigation qui a poussé à sa création, les compagnies qui ont travaillées sur le même segment professionnel (raffinage, distribution), les marques que la Compagnie a proposée.

1850: Création de la Société Louis ARNAUD, TOUACHE Frères & Cie. Le but de cette entreprise de transport maritime est la mise en œuvre de services commerciaux entre Marseille et l'Algérie.
fr_hfcn1.gif

1855: Changement de nom en Compagnie de Navigation Mixte pour rappeler que ses navires associaient la voile à la vapeur qui faisait ses débuts.
nm4.jpg

1857: 2e flotte de passagers française.

1878: Une première raffinerie est crée, à Frontignan (Hérault), portant le nom de « Raffinerie de Pétrole d’Amérique-Bastide ». Située rue de la Résistance, l'entreprise appartenait à Ferdinand BASTIDE, de Nîmes.

1884: Rachetée, elle devient la raffinerie Clément Gérard et Cie.

1886: La raffinerie ferme.

1888: La Compagnie de Navigation Mixte devient une société anonyme et sa raison sociale devient Compagnie de Navigation Mixte (Compagnie TOUACHE).
nm.gif

1894: Théodore MANTE devient président de la Compagnie de Navigation Mixte.

1900: Félix SALMON crée la Société Industrielle Française des Pétroles au capital de 1 250 000 fr et apporte à la société les marques de fabrique Columbia pour les barils, Luxoil et Gallia pour les bidons.

1903: La Société Industrielle Française des Pétroles achète des terrains à Frontignan.

1904: Théodore MANTE s'empare de la société qui change de nom et devient la Compagnie Industrielle des Pétroles (C.I.P). Son capital est de 8 000 000 fr. Parmi les administrateurs, on remarque Octave BORELLI-BEY, Louis MANTE, Démétrius ZAFIROPULO et Georges ZARIFI, banquiers-négociants grecs de Marseille.
pub10.jpg

1906: La raffinerie de Frontignan est créée. Le pétrole brut arrive dans des tonneaux de bois depuis la Roumanie via le port de Sète. Il est ensuite acheminé vers la raffinerie par charrettes tirées par des chevaux. Ce n'est que plus tard que sera construit un pipeline le long du canal jusqu'au port de Sète.
cip.gif

1912: Création de la société Pétrole-Transports pour gérer le pétrolier "Radioléine".
RADIOLEINE_-_Affiche1.gif
Radioléine est la marque de pétrole de luxe de la CIP.

1914: La loi française interdisant à un armateur de posséder plus d'un navire dangereux, Théodore MANTE crée Naphte-Transports pour gérer le pétrolier "Motricine".
motricine.jpg
Motricine est la marque d'essence de la CIP.

1916: Théodore MANTE quitte la présidence de la Compagnie de Navigation Mixte. Il est condamné pour commerce avec l'ennemi (Le crime de Théodore Mante était d’avoir maintenu ses relations avec ses associés allemands,et conservé à leur poste des employés également allemands,d’une banale affaire marseillaise d’importation de coke, charbons et briquettes).

1920: Création de la société Mazout-Transports pour gérer les pétroliers "CIP" et "Motrix".
motrix.jpg
Motrix est la marque d'huile de la CIP.

Augmentation de capital à 40 millions de francs dont 40% viennent de Sinclair Consolidated Oil Corporation.
SinclairOilLogo.jpg

1930: La loi changeant, les pétroliers des trois filiales sont regroupés dans Mazout-Transports.

1931: Attribution d'une licence commune CIP, Vacuum, Belpétrole-France et Compagnie Française des huiles Sineo. Vacuum Oil française et la Compagnie industrielle des pétrole créent une nouvelle compagnie, la Société des raffineries de la Vacuum Oil : la raffinerie de Frontignan est modernisée et on construit une nouvelle usine à Gravenchon.
pegase_pompe.jpg

1934: Fusion avec la Société Belpétrole-France. Le capital social passe de 60 à 150 millions.

1939: CNM: 12 navires dont 3 navires appartenant au gouvernement français. La guerre va détruire à 80% cette flotte.

1941: Décés de Théodore MANTE au château de Valmante à Marseille.

1944: La raffinerie de Frontignan a subi un bombardement allié. La reconstruction est décidée dans le cadre du plan Marshall. Après d'importants travaux, l'activité reprend progressivement. A cette période, elle fut l'unique raffinerie de France à produire des huiles de graissage issues de distillats provenant de la raffinerie de Lavéra.

1949: La Socony Vacuum Française nait de la fusion de plusieurs sociétés pétrolières françaises dont la CIP et de la Vacuum Oil Compagny

1955: La Socony devient la Mobil Oil. Mazout Transports devient Mobil Transport.
mobil.gif

1962: Mobil-Transport devient Mobil-Oil Française.
mobil_oil.gif
1986: Par manque de rentabilité, la raffinerie de Frontignan ferme.