Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 18 novembre 2018

Le sceau de Georges Clemenceau

Georges Clemenceau (1841-1929) est l'homme politique au pouvoir en France lors de la fin de la 1ere Guerre Mondiale.

Amoureux de la Grèce, il lit le grec ancien dans le texte. Sculptures et représentations de monuments de la Grèce antique ornent les murs de son appartement.

Il choisit l’empreinte d'une monnaie d’Athènes, représentant une chouette, pour sceller le traité de Versailles le 28 Juin 1919.

sceau-chouette-clemenceau.jpg

Chouette debout à droite, la tête de face ; derrière, une branche d'olivier ; le tout dans les restes d'un carré creux. Légende revers : AOE pour ATHE

La chouette, oiseau consacré à Athéna, devint le symbole d`Athènes sur les monnaies athéniennes, en particulier le tétadrachme, de la fin du VIe au 1er s. av. J.-C.

http://www.histoire-memoires.com/andrieu-fortune.htm

http://centenaire.org/fr/fonds-privees/archives/les-archives-du-musee-clemenceau

mercredi 20 mai 2015

Maison de Poméranie

La Poméranie est une région côtière au sud de la mer Baltique, située entre les actuelles Allemagne et Pologne. Son emblème n'est pas le loulou, mais le griffon.

Le nom Poméranie apparut vers l'an mille vient du cachoube : Pòmòrskô et signifie : « au bord de la mer ».

A l'origine peuplée de slaves de langue cachoube, slovince... (langues du groupe léchitique comme le polonais), la région s'est germanisée à la suite de la Croisade du Nord menée par les Chevaliers Teutoniques.

Elle fut gouvernée par des ducs indépendants du XIe au XVIIe siècle de la maison de Poméranie ou de Greifen. Ce nom donné par les Allemands provient de leur emblème qui était un griffon. Le griffon est un animal imaginaire combinant l'aigle et le lion. Ces 2 animaux sont les plus fréquemment choisis comme emblème au Moyen-Age. Le griffon associe le courage et la force de l'un avec la ruse et la vigilance de l'autre.

Bogusław II de Poméranie le porta de 1177 à 1220.
Boguslawa_2.gif

Le griffon était représenté de couleur rouge sur fond blanc. Ses bec et griffes étaient de couleur jaune.
Pomeranie_2.jpg

Le représentant le plus connu de cette famille fut Erik Ier de Poméranie (1382 - 1459) qui fut roi de Norvège en 1389 (sous le nom d'Éric III), de Danemark (sous le nom d'Éric VII) et de Suède en 1396 (appelé Éric XIII). Erik Ier laissa son empreinte dans la ville de Malmö en Scanie (sud de la Suède)

Quatre régions administratives de l'Union européenne ont succédé à l'ancienne Poméranie (d'ouest en est) : en Allemagne : le land de Mecklembourg-Poméranie occidentale (capitale : Schwerin) mecklembourg-pomeranieocc.jpg en Pologne : la voïvodie de Poméranie occidentale (chef-lieu : Szczecin) pomeranie-occ.png la voïvodie de Poméranie (chef-lieu : Gdańsk) pomeranie-pol.png la voïvodie de Couïavie-Poméranie (chef-lieu : Bydgoszcz). couiavie-pomeranie.png

Le griffon est aussi l'emblème du mouvement de défense de la langue et culture cachoube.
kashoubes.jpg

jeudi 7 mai 2015

Stuttgart

Stuttgart est la capitale du Land de Bade-Wurtemberg, au sud de l'Allemagne. Sixième plus grande ville d'Allemagne, Stuttgart a une population de 613 392 habitants. Elle a été fondée vers 950 après J.-C., peu avant la bataille du Lechfeld par le duc Ludolphe de Souabe, l'un des fils de l'empereur Otton Ier du Saint-Empire. La ville était utilisée pour l'élevage de chevaux de cavalerie dans les prairies fertiles au centre de la ville d'aujourd'hui. Le premier sceau de la ville date de 1286 et représente deux juments.

Stuttgart_wappen_alt.jpg

Autour de 1300, Stuttgart est devenue la résidence des comtes de Wurtemberg, qui en ont fait la capitale de leur territoire (Territorialstaat). En 1805, Stuttgart devient la capitale du royaume de Wurtemberg. En 1871, Stuttgart comptait 91 000 habitants. En ce temps, Gottlieb Daimler inventa l'automobile dans un petit atelier de Cannstatt et la population a alors augmenté rapidement à 176 000 habitants. Cette même année, Wurtemberg rejoint, en tant que royaume autonome, l'Empire allemand. Les armoiries de Stuttgart montrent une jument noire qui se tient sur ses pattes arrières sur un fond jaune. Elles ont été utilisées pour la première fois dans sa forme actuelle en 1938. Avant cette date, différents modèles et couleurs ont été utilisés, souvent avec deux chevaux. Les armes parlantes du blason reflètent l'origine du nom « Stuttgart ». Le nom dans le vieux haut-allemand était « stuotgarten », avec « stuot » qui signifie la jument. Le terme du vieux haut-allemand « garten » fait quant à lui référence à l'importante étendue de la zone où a eu lieu le peuplement initial.

arms_stuttgart.jpg

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le centre de Stuttgart a été presque entièrement détruit par les raids aériens alliés. La moto et l'automobile à quatre roues ont été inventés à Stuttgart (par Gottlieb Daimler et Karl Benz ; industrialisé en 1887 par Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach en tant que Daimler-Motoren-Gesellschaft). Stuttgart est donc considérée par beaucoup comme le point de départ de l'industrie automobile dans le monde entier et elle est parfois appelée « le berceau de l'automobile »: Mercedes-Benz, Maybach, Robert Bosch GmbH, Mahle GmbH et Porsche sont toutes des entreprises basées à Stuttgart ou dans des villes à proximité.

Le blason de Stuttgart apparait dans le logo de Porsche. Par contre il est peu probable qu'il apparaisse dans celui de Ferrari, malgré la légende qui veut que Francesco Baracca se serait approprié l'emblème provenant de Stuttgart du cinquième avion allemand qu'il abattit dans le ciel de Tolmezzo (un Albatros B II).