Emblèmes, le blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 12 octobre 2018

Les 12 différents types d'armoiries

A. Les armes parlantes sont celles qui se rapportent au nom de celui qui les porte

A1. Par l'initiale

DIGNE.BMPD pour Digne

A2.Quand le nom est composée de 2 noms, les initiales des 2 mots

pierrefeu.bmp PF pour Pierre Feu

A3. Par une syllabe du nom, généralement la première

colmars.bmp COL pour Colmars

A4. Par le nom en entier

allauch.bmp ALLAUCH pour Allauch

A5. Par la première et dernière lettre du nom

la_ciotat.bmp CT pour La Ciotat

A6. Par une figure qui rappelle le nom

soleillas.bmp un soleil pour Soleillas

A7. Par une figure qui rappelle pour l'oreille et non pour l'esprit, la prononciation du nom.
Il s'agit d'un rébus.

cogolin.bmp un coq et du lin pour Cogolin

B. Les armes allusives qui se rapportent à un fait quelconque, tiré:

B1. de la situation du lieu

aups.bmp les Alpes pour Aups

B2. d'un événement remarquable ou d'une action illustre

tarascon.bmp la tarasque tuée par Sainte Marthe pour Tarascon

B3. de la possession d'un ou plusieurs seigneurs

barreme.bmp armes de la famille de Villeneuve pour Barrême

C. Les armes de caprice qui ont simplement la fantaisie pour origine et que l'on peut diviser en:

C1. Anciennes

nible.bmp une étoile pour Nible

C2, Nouvelles qui furent imposées en 1697 par les employés du sieur Vannier, chargé en Provence de l'enregistrement de toutes les armoiries.

DAUPHIN.BMP un éléphant et un pairle pour Dauphin

d'après Louis de Bresc dans Armorial des communes de Provence (1866).

mardi 2 octobre 2018

Les 7 différents types de logo

A: Les logotypes / textes
Également appelés « marque verbale », ils définissent l’identité visuelle de l’entreprise – essentiellement grâce à une typographie spécifique.
Toute la difficulté est de traduire, par le seul jeu typographique, toutes les valeurs de l’entreprise.

A1: Le mot-symbole (wordmark)
Les logotypes sont uniquement basés sur le nom de l’entreprise. Tout le travail de recherche est d'avoir un nom d'entreprise ou de produit ou de marque, court et percutant. Google et Coca-Cola sont de bon exemples.
google.jpg coca-cola.jpg

A2: Le monogramme (lettermark)
IBM, CNN, HP, NASA… Vous voyez le point commun ? Ces entreprises ont toutes choisi de créer un logo à partir des initiales de leur nom. Au lieu de parier sur le fait que les consommateurs réussiront à se souvenir de leur nom à 2 ou 3 mots, ils ont opté pour un monogramme.
ibm.jpg nasa.jpg

B: Les logos iconiques / dessins
Ils sont immédiatement reconnaissables par leur seule icône mais concernent essentiellement les marques bénéficiant d’une forte notoriété.

B1: Les pictogrammes
Un logo pictographique (aussi appelé emblème de marque) est une icône, ou aussi un dessin schématique, simplifié. Il s’agit probablement de l’idée générale que vous avez d’un « logo »: tel que la célèbre pomme d’Apple, l’oiseau de Twitter ou les deux flèches de Carrefour. Tous ces logos sont emblématiques car les entreprises sont bien implantées. L’emblème devient alors immédiatement reconnaissable par les consommateurs, et la représentation d’une entreprise peut se résumer à une image. Trouver le symbole approprié est un défi pour les nouvelles entreprises, et celles qui jouent sur une identité visuelle forte.
apple.jpg Logo_Carrefour_sans_titre_1966.jpg

B2: Les logos abstraits
Au lieu d’utiliser une image reconnaissable pour représenter l’entreprise (une pomme ou un oiseau), on prend une forme abstraite. Parmi les exemples célèbres, on retrouve BP, Pepsi et Adidas. Comme tous les logos-symboles, les logos abstraits sont très efficaces parce qu’ils parviennent à représenter les valeurs d’une entreprise en une seule image. Là où les logos pictographiques reposent sur une image concrète, un symbole connu de tous, les logos abstraits offrent une vraie liberté de représenter votre entreprise de façon unique.
pepsi.jpg adidas.jpg

B3: L'emblème
L’emblème, constitué d’un symbole ou d’une icône (un badge, un cachet ou un sceau) qui vient d'un autre monde graphique que celui du commerce. Ces logos ont une apparence traditionnelle qui reste très présente dans les esprits. Beaucoup d’écoles et d’organisations gouvernementales font le choix de créer un logo sur ce modèle, mais c’est aussi le cas de l’industrie automobile. Certains sont même parvenus à moderniser le look de ce type de logo pour l’adapter aux tendances actuelles (Starbucks et Harley Davidson sont de bons exemples).
harvard.jpg starbucks.jpg

C: La combinaison d’illustrations

C1: Le logo combiné
Ce logo combine du texte et un symbole. C’est de loin le logo le plus largement utilisé. Une image, une forme ou un dessin vient compléter le nom de la société. Ce logo est évolutif en fonction de l’évolution de l’entreprise. En effet, une fois que l’entreprise sera assez connue, il est alors possible de ne garder que l’image.
lacoste.jpg kfc.jpg

C2: Le logo emblème
Dans ce logo, le nom de la société est intégré dans le symbole. Contrairement au logo combiné, le texte et le symbole ne peuvent pas être dissociés, en effet, ils seront toujours employés ensemble. mr-peanut.jpg burger-king.jpg

Sur le sujet: https://graphiste.com/blog/comment-choisir-son-logo
https://www.annei.fr/5-differents-types-de-logos/
https://99designs.fr/blog/conseils-design/types-de-logos/
http://www.wipo.int/classifications/nivilo/vienna/index.htm?lang=FR#